Jeudi 15 Septembre








télécharger 21.84 Kb.
titreJeudi 15 Septembre
date de publication08.08.2018
taille21.84 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > loi > Documentos

Jeudi 15 Septembre

Contre les attaques patronales et gouvernementales

Le monde du Travail pourra exprimer son opposition

Soyons le plus nombreux possible

en grève et en manifestation






Malgré une opposition écrasante, malgré 4 mois de mobilisation qui a entrainé des centaines de milliers d’ouvriers, d’employés, d’agents des services publics, de lycéens et d’étudiants dans des grèves et des manifestations, les Hollande, Valls, Macron, El Khomri… sont passés en force, en utilisant le 49-3 à plusieurs reprises, et en publiant la Loi Travail le 8 août, en plein été !

C’est le MEDEF de Gattaz, ce sont les capitalistes qui ont dicté cette loi qui ne créera aucun emploi, mais qui va démolir les droits collectifs des salariés.

Cela montre à quel point ce gouvernement est au service du grand patronat, quitte à être rejeté et vomi par l’ensemble des travailleurs !
Les décrets d’application de la Loi « El Khomri » ne sont pas encore publiés et ils peuvent encore aggraver le contenu de la loi.

Mais de toute façon, ce qu’un gouvernement a décidé, la rue peut le défaire ! Il y a 10 ans, le CPE était voté, mais les mobilisations ont fait reculer le gouvernement Villepin-Sarkozy et la loi a été retirée.
Tous les travailleurs, dans les usines, les bureaux, les administrations, les services publics et au-delà, ont intérêt à se mobiliser à nouveau, par des grèves et des manifestations, pour imposer le retrait de cette loi. Nous en avons les moyens et la force, car ce sont les salariés qui font tout tourner dans cette société, sans les travailleurs, même les plus humbles, rien ne peut fonctionner.

Tous ensemble, dans le cadre d’une lutte qui s’élargit, le rapport de force face au patronat nous est bien plus favorable que chacun isolé dans son entreprise, à lutter localement contre l’application de la loi, face à des patrons qui vont se serrer les coudes.

La CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL donnent rendez-vous jeudi 15 septembre à l’ensemble des salariés, étudiants, lycéens, privés d’emplois, retraités… pour une journée d’actions, de grèves et de manifestations, pour l’abrogation de la Loi Travail.
Nous appelons aussi les travailleurs à se mobiliser sur l’ensemble des revendications qui les touchent : contre les licenciements, contre la dégradation des conditions de travail, pour une forte augmentation des salaires…

Contre le chômage, il faut mettre fin aux licenciements, imposer une diminution du temps de travail pour répartir le travail entre tous ceux qui n’en n’ont pas, avec le maintien du salaire intégral.

Les richesses produites et celles accumulées depuis des dizaines d’années par les grands groupes capitalistes et les grandes familles bourgeoises doivent servir à sauver les travailleurs de la misère !

Les 40 plus grosses entreprises de France ont distribué 35 milliards d’euros en 3 mois à leurs actionnaires… Et les 1 200 plus grosses entreprises mondiales vont verser 1 028 milliards d’euros à leurs actionnaires déjà richissimes. De l’argent il y en a !
Le 15 septembre sera une nouvelle étape importante si nous nous retrouvons nombreux !
Lille : manifestation : départ 14H30 Porte de Paris
Ailleurs dans le département, des manifestations sont aussi programmées le matin.

Valenciennes : départ 10H Place d’Armes


Le 30 août 2016

« Discours du Président » :

Que peut-on en retenir ?


L’ambiance.

La semaine dernière, on a eu droit au même spectacle que les années précédentes au retour des congés : arrêt des lignes pendant 30 minutes et un défilé de directeurs, directeurs adjoints se succédant à la tribune avec chacun son petit discours…

Ce qu’on a pu tous mesurer, c’est à quel point l’immense majorité des salariés de TMMF n’adhèrent pas aux discours et aux idées de la direction de l’usine.

Cette année, il n’y a pas eu de huées, mais dans chaque cession regroupant autour de 500 travailleurs, on s’est retrouvé à chaque fois une centaine à profiter de nos 30 minutes de repos en restant dehors.

Et pour ceux d’entre nous qui sommes rentrés, on s’est bien gardés d’aller aux premiers rangs… et on a écouté en restant dans le fond.

Il n’y a pas eu d’applaudissements, ou presque.
L’argument bidon du « Brexit ».
La direction de TMMF cherche des arguments pour essayer de nous faire accepter des sacrifices supplémentaires.

Compliqué de dire que ça va mal quand Toyota affiche un bénéfice record de 21 milliards d’euros, quand TMMF annonce 71 millions d’euros de bénéfices malgré tous les artifices pour essayer de ne pas payer d’impôts.

Compliqué de dire que ça va mal aussi, quand le directeur Europe de Toyota gagne officiellement 15 342 euros par jour… samedis et dimanches compris !

Alors, la direction nous a parlé du « Brexit », de la spéculation sur la livre sterling, en disant qu’elle gagnait 2 000 euros de moins par Yaris vendue au Royaume Uni à cause de la baisse du cours de la monnaie Britannique.

Ici, on n’a rien gagné en plus, en produisant les yaris « américaines », qui bénéficient du cours favorable de l’euro face au dollar ou au yen… Pourquoi devrait-on accepter des sacrifices quand le cours des monnaies serait moins favorable alors qu’on ne touche rien de plus quand il est favorable ?

Toyota a aussi des usines en Grande Bretagne. Des moteurs, des Avensis et des Auris y sont produits. Combien Toyota gagne-t-il en plus grâce à la baisse de la livre sterling en produisant là-bas et en exportant dans les 27 pays de la zone euro ?

Et puis, au moment du vote sur le Brexit, toutes les grosses sociétés capitalistes, bancaires et industrielles, de la Société Générale à Peugeot, en passant par la BNP ou Toyota, ont mis au travail des milliers de Traders pour spéculer et gagner de l’argent sur la baisse prévisible de la livre sterling… en contribuant tous du coup à cette baisse !

Alors, tous ces arguments pour essayer de nous faire croire que Toyota aurait des difficultés financières sont bidon. Les arguments de la direction ne tiennent pas dès qu’on les examine !

Nous devons surtout les comprendre comme une amorce de la direction de TMMF pour essayer de nous imposer des sacrifices supplémentaires.

Il faudra les refuser collectivement.

Une raison supplémentaire pour se retrouver nombreux en grève et en manifestation le 15 septembre à l’appel de 7 syndicats contre la Loi Travail.
Pour contacter la CGT : 

Eric PECQUEUR 06 29 36 87 40 (Ass. Eq. Bleue) Edith WEISSHAUPT 06 68 36 14 71 (Peinture Eq. Bleue)

Bruno LECLERCQ 06 18 44 91 11 (Ass. Eq. Jaune) Olivier FROMONT 06 03 81 86 59 (Weld. Eq. Jaune)

J. Christophe BAILLEUL 06 20 62 50 83 (Presses Eq.Bleue) Michaël DURUT 06 51 89 04 24 (Log. Eq. Jaune)

Daniel RAQUET 06 03 40 05 48 (Ass. Eq. Bleue) Salvatore ADDIS 06 63 01 59 08 (Log Eq Jaune)

Guillaume VASSEUR 06 73 35 84 14 (Ass. Eq. Bleue) Sylvain NIGUET 06 77 26 47 05 (Peinture Eq Jaune)

Bruno GODULA 06 37 80 03 21 (Log. Eq. Verte)

Ainsi que tous les militants de la CGT connus dans les ateliers ou par mail : cgt.toyota@live.fr


Site internet de la CGT Toyota : www.cgttoyota.fr et sur Facebook : La CGT Toyota Onnaing

similaire:

Jeudi 15 Septembre iconSéance du jeudi 04 septembre 2014

Jeudi 15 Septembre iconRecueil des Actes Administratifs de la Charente-Maritime n° 9 septembre...

Jeudi 15 Septembre iconCalendrier des prochaines réunions : Bureau : 10 septembre 8 octobre...

Jeudi 15 Septembre iconCahier des charges reglement de consultation acte d’engagement
«a» du 2o de l’article R. 125-2, notamment, du code de la construction et de l’habitat, parus au décret n°2004-964 du 09 septembre...

Jeudi 15 Septembre iconCalendrier jeudi 1

Jeudi 15 Septembre iconTs jeudi 12 janvier 2012

Jeudi 15 Septembre iconSéance du Jeudi 30 Août 2012

Jeudi 15 Septembre iconInterview à paraître jeudi dans

Jeudi 15 Septembre iconSéance du Jeudi 26 février 2009

Jeudi 15 Septembre iconArrêt du jeudi 03 novembre 2016








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com