Module 4 : Déséquilibres, régulation et action publique








télécharger 16.44 Kb.
titreModule 4 : Déséquilibres, régulation et action publique
date de publication07.02.2018
taille16.44 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > loi > Documentos
Module 4 : Déséquilibres, régulation et action publique

Partie 1. Les déséquilibres macroéconomiques et financiers
Chapitre 2. Travail et politiques de l’emploi

Etre capable de définir les notions suivantes :

Travail, emploi

Contrat de travail

Marché du travail

Emplois « typiques »

Emplois « atypiques »

Désencastrement de l’économie (selon l’expression de K.Polanyi)

Ré-encastrement de l’économie (selon l’expression de K.Polanyi)

Citoyenneté sociale

Etat-providence

Institution au sens de North

Définition du chômage (selon Bit et selon Pôle Emploi)

Halo du chômage

Zones grises de l’emploi

Salaire de réservation

SMIC – SMIG

Asymétrie d’information

Courbe de Beveridge

Loi d’Okun

Chômage naturel / chômage structurel / chômage de « plein emploi »

Chômage conjoncturel

Chômage d’hystérèse

Nairu

Dualisation et segmentation du marché du travail

Précarisation des actifs, « déstabilisation des stables » (Robert Castel)

Travailleurs pauvres

Mismatch technologique et géographique
Auteurs :

Robert Castel, Karl Marx et Friedrich Engels, Karl Polanyi, Alain Supiot, Jacques Freyssinet, Pierre Cahuc et André Zylberberg, Yannick L’Horty et Dennis Anne, Edmund Phelps, Milton Friedman, James Tobin, Blanchard, Pissarides et Diamond, De Coninck, Robert Boyer, Esping-Andersen, Jean Tirole, Gilbert Cette
Etre capable de présenter et illustrer les mécanismes et concepts suivants :

Expliquer l’évolution de la notion de travail depuis la fin du 18ième siècle en France ;

Faites le lien entre cette évolution de la notion de travail et la mise en place de la protection sociale dans le cadre de l’Etat-Providence ;

Citez quelques règles qui encadrent le marché du travail ;

Connaître quelques données empiriques sur le marché du travail français : niveau de la population active, taux d’activité pour les 25-49 ans, évolution du taux de chômage durant le 20ième siècle, disparité des taux de chômage selon les PCS et les âges, part du CDI dans l’emploi total, part des contrats à durée déterminée dans les embauches, nombre d’emplois proposés par an à Pôle Emploi, évolution du nombre de personnes appartenant au halo du chômage  ;

Illustrer l’évolution du droit du travail en France : fixation de la durée légale de travail journalière, de la durée légale hebdomadaire, des congés payés …

Pourquoi faut-il distinguer la variation nette de l’emploi en France et les flux de créations / destructions des emplois ?

Construire la fonction de demande de travail et celle d’offre de travail ;

Expliquer comment se réalise l’équilibre sur le marché du travail dans le modèle de CPP ;

Sur un graphique faites apparaître la quantité de travail offerte qui ne souhaite pas travailler au prix d’équilibre ;

Présenter le mécanisme du commissaire priseur walrassien ;

Comment expliquer le chômage « volontaire » ?

Comment expliquer que le SMIC puisse fabriquer du chômage involontaire ? Est-ce toujours le cas ? pourquoi la métaphore du cycliste (Cahuc) est-elle utile ?

Quelles sont les autres explications qui permettent de comprendre que le salaire sur le marché du travail ne rejoint pas le niveau d’équilibre ?

Quand le salaire est « rigide » au dessus du salaire d’équilibre, quelle conséquence cela a-t-il sur le chômage ?

Comment peut-on s’apercevoir que l’appariement entre l’offre et la demande ne se réalise pas instantanément sur le marché du travail ?

Qu’est-ce que signifie un déplacement de la courbe de Beveridge vers la droite en termes de taux de chômage naturel ?

Comment expliquer les difficultés d’appariement entre l’offre et la demande ?

Quelle est l’explication « keynésienne » du chômage ?

Est-ce que cette explication s’appuie sur la notion de marché du travail pour expliquer le chômage ?

Comment mesurer selon Edmund Phelps le taux de chômage naturel ?

En observant la courbe d’évolution du chômage en France, quel constat pouvez vous sur l’évolution du taux de chômage naturel ?

Quels sont les objectifs des politiques « passives » de l’emploi ? qu’appelle-t-on des politiques « malthusiennes » ?

Quels sont les objectifs des politiques « actives » de l’emploi ?

Quel est environ le montant annuel des dépenses d’indemnisation chômage en France ? même question pour le montant des allègements de cotisations sociales ?

Quel bilan peut-on tirer des politiques passives de l’emploi : atteignent-elles leurs objectifs ? génèrent-elles des effets pervers ? peut-on relier le développement de ces politiques à la hausse du taux de chômage naturel en France ?

Précisez si les indemnités chômages sont désincitatives ?

Quel est le montant du taux de remplacement de revenu des indemnités chômage en France en moyenne ? comparez avec la Grande Bretagne, l’Allemagne et le Danemark ?

Quels sont les objectifs des politiques « actives » de l’emploi ?

Quel bilan peut-on tirer des ces politiques : ont-elles atteints leurs objectifs ?

Quelles sont les politiques de l’emploi qui n’ont pas encore été essayées en France ?

Pourquoi le modèle de flexicurité danois est souvent présenté comme le modèle vers lequel le marché du travail français devrait tendre ?

quelles reformes devraient être entreprises pour que la flexicurité sont mises en œuvre en France ?
Etre capable de traiter les problématiques suivantes :

Peut-on affirmer que dans la lutte contre le chômage « on a tout essayé » ?

Le chômage : fatalité ou nécessité ? *

Quel est le rôle des institutions dans le fonctionnement du marché du travail ?

La lutte contre le chômage passe-t-elle par une réforme des institutions du marché du travail ?

Chômage classique ou chômage keynésien ? (ESCP oral 2015)

Comment expliquer les écarts de taux de chômage entre pays développés ? * (ESCP oral 2014)

Les enjeux de la mesure du chômage (ESCP oral 2013)

Le marché du travail est-il un marché comme les autres ? (ESCP oral 2011)

La croissance crée-t-elle des emplois ? * (HEC 2011)





ESH Camille Vernet ECE 2

2015-2016 M.Danglade

similaire:

Module 4 : Déséquilibres, régulation et action publique iconTerre d’élection de l’intervention publique dans ses fonctions régaliennes...

Module 4 : Déséquilibres, régulation et action publique iconL'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté
«De l'action publique et de l'action civile» comprenant les articles 1er à 10

Module 4 : Déséquilibres, régulation et action publique iconPolitique publique désigne une action ou un ensemble d’actions stratégiques...

Module 4 : Déséquilibres, régulation et action publique icon1ère Partie Jusqu’à l’E2G : Actions ponctuelles d’accompagnement du développement de l’industrie
«carré magique de Kaldor», en d’autres termes réduire les déséquilibres structurels (output gap, inflation et chômage structurel,...

Module 4 : Déséquilibres, régulation et action publique iconSynthèse du rapport de l’Autorité de régulation des télécommunications...

Module 4 : Déséquilibres, régulation et action publique iconRégulation RÉgulation et gestion technique des bâtiments

Module 4 : Déséquilibres, régulation et action publique iconModule de Mme Poirel au sem 4 (éco d’entreprise)  idée : pour créer...

Module 4 : Déséquilibres, régulation et action publique icon«modernisation de l’action publique territoriale et affirmation des métropoles»

Module 4 : Déséquilibres, régulation et action publique iconI. Pourquoi parler d’action publique et non de politique publique?
«Public choice» insiste sur le poids des clientèles électorales, montrant comment les périodes pré-électorales étaient des périodes...

Module 4 : Déséquilibres, régulation et action publique iconPolitiques publiques Les acteurs des politiques publiques
«acteur des politiques publiques», IL faut entendre celui qui agit stratégiquement dans l’action publique, à titre individuel ou...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com