Quelques détails sur M. et Mme de Hédouville








titreQuelques détails sur M. et Mme de Hédouville
page8/29
date de publication07.02.2018
taille0.5 Mb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > loi > Documentos
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   29

Le dortoir


Rglt Tome 1, p. 439 - Du dortoir - Les religieux qui ont l’esprit de leur état, je veux dire l’esprit de charité, d’union entre eux, de véritable fraternité, trouvent une vraie consolation et quelques fois des délices inexprimables lorsqu’ils s’y voient réunis avec leurs frères, sous les yeux du supérieur, comme des enfants rassemblés autour de leur père ou entre les bras de leur mère. (…)

La sainte Règle ordonne trop expressément que tous reposent dans un même lieu pour ne pas prendre toutes les précautions possibles afin qu’on ne manque jamais à ce point de règlement. Rien d’ailleurs n’est plus propre que cette pratique à entretenir l’esprit de désappropriation et de pauvreté, d’union et de charité dans les religieux et à leur faire éviter des fautes de toute espèce. Rien n’est plus propre à entretenir les religieux dans le véritable esprit de leur état. (…)

1°- Hors le cas de maladie, on couchera toujours sur de simples planches, les premiers religieux de cette maison ayant voulu s’assujettir à cette petite austérité pour suppléer aux autres points de la sainte Règle qu’ils ne pouvaient plus observer à cause des changements arrivés depuis saint Benoît, comme sept heures de travail pendant une grande partie de l’année, des lectures de trois heures de suite, etc… ou même pour remplacer certaines pratiques sur lesquelles la distance qui se trouve entre la ferveur de nos Pères et la nôtre nous rend bien plus indulgents, comme

• certaines pénitences publiques dont saint Benoît fait mention dans sa Règle et qui ne sont point d’usage parmi nous ;

• ne jamais user de médecines, puisque saint Bernard écrivant aux religieux de saint Anastase qui leur demandaient de pouvoir se servir de remèdes, parce qu’ils étaient dans un air malsain qui les rendait souvent malade, leur dit : “Il est contraire à la pureté, à l’honnêteté et à la simplicité de notre Ordre de rechercher les médecins et de prendre des breuvages de médecine” ;

• ne prendre jamais le mixte étant à la communauté, car nos Pères étaient si fervents pour le jeûne que, quand ils n’étaient pas assez malades pour aller à l’infirmerie, ils ne le rompaient jamais et il n’y avait absolument que le lecteur et le serviteur de cuisine qui prissent le mixte ;

• ne s’asseoir à l’office que pendant les seules leçons, puisqu’il n’est parlé de s’asseoir dans la sainte Règle que pour ce seul moment ;

• ne jamais avoir de pain d’indulgence, mais se borner à la livre permise par la sainte Règle, car il n’y est fait mention en aucun endroit de cette seconde sorte de pain et en effet, de quelque espèce qu’il soit, c’est toujours une sorte d’infraction de ce qu’a réglé saint Benoît pour la quantité. Si nos Pères l’ont permis, ce n’est sans doute qu’à regret et qu’en conseillant de s’en abstenir à tous ceux qui pourraient le faire.

Le dessein des premiers pères de cette maison a été en cela non de faire une compensation juste, car une planche ou la natte que permet saint Benoît ne sont guère plus tendres l’une que l’autre et la différence n’est presque pas sensible, mais ils se sont proposé d’avoir au moins quelque chose qui leur rappelât tous les jours combien ils étaient inférieurs à leurs Pères et ont voulu donner à Dieu et à leur saint législateur cette preuve du désir qu’ils auraient eu d’observer leur Règle strictement et dans toute l’exactitude de la lettre si les circonstances le leur avaient permis, puisqu’ils voulaient compenser en quelque sorte ce qu’ils n’avaient changé que pour des raisons légitimes. La pratique de réciter tous les jours avant d’aller se coucher le Miserere au chapitre, la face prosternée contre terre a été introduite dans la même intention. (…)

2°- Toute la garniture du lit consistera en un drap de serge qui ne sera point redoublé et qui aura pour objet d’empêcher que le frottement des planches n’use trop nos habits ; en une couverture de laine et des couvertures piquées autant qu’on en aura besoin. Ces couvertures seront faites avec de la mousse, s’il y en a dans le pays et de la grosse toile d’étoupe qui n’ait point été blanchie ou quelqu’autre chose d’aussi vil et aussi commun. On donnera aussi un couvre-pieds composé de la même matière à ceux qui en auront besoin. (…) C’est la pauvreté qui nous a fait prendre cet usage, l’expérience nous a fait voir que c’est très suffisant et l’esprit de pauvreté nous dit à présent que, puisque cela suffit, nous ne devons rien chercher de plus. On aura aussi un oreiller, il sera de paille enveloppée dans une grosse étoffe de laine et n’aura en aucun sens plus d’un pied et demi. Il pourra être moins gros pour ceux qui n’aiment pas avoir la tête si élevée.


Annexe 11
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   29

similaire:

Quelques détails sur M. et Mme de Hédouville iconQuelques détails sur M. et Mme de Hédouville

Quelques détails sur M. et Mme de Hédouville iconBien, quelques détails sur ces premiers jours au Tchad!

Quelques détails sur M. et Mme de Hédouville iconRelative à la protection de l’enfance
«La protection de l‘enfance et l’adoption» à l’initiative de la sénatrice Mme Michelle Meunier en s’appuyant non seulement sur le...

Quelques détails sur M. et Mme de Hédouville iconM. Serge richard maire, M. Jean varinois, Mme Isabelle burgos mme...

Quelques détails sur M. et Mme de Hédouville iconMM. Didier miriel, Mme Marie-Line hercouet, Mme Nicole despres, Mme...
«Le Bas Bourg». Le montant des travaux s’élève à 13 535,00 € ht, soit 16 242,00 € ttc et fera l’objet d’un financement par la commune,...

Quelques détails sur M. et Mme de Hédouville iconDétails sur la guerre sainte

Quelques détails sur M. et Mme de Hédouville iconMme caussarieu jocelyne donne procuration à Mme roy sarah, M. Brunet...
...

Quelques détails sur M. et Mme de Hédouville iconMme Gisèle Deraspe Administratrice Mme Nancy Leblanc Administratrice...

Quelques détails sur M. et Mme de Hédouville iconItinéraire topographique et historique des Hautes-Pyrénées, contenant...

Quelques détails sur M. et Mme de Hédouville iconNotice sur les livres de Denis Duclos disponibles
«le Translatador»- plusieurs de mes livres récents. Je vous en adresse la liste ainsi que quelques lignes de sommaire, le fac-similé...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com