Thèse : «Application du concept de raffinage végétal au safran du quercy (crocus satuvus) pour la valorisation intégrée des potentiels aromatiques et colorants»








télécharger 55.45 Kb.
titreThèse : «Application du concept de raffinage végétal au safran du quercy (crocus satuvus) pour la valorisation intégrée des potentiels aromatiques et colorants»
date de publication01.02.2018
taille55.45 Kb.
typeThèse
l.21-bal.com > loi > Thèse
Sciences physiques et chimiques

Terminale S

ANALYSE SPECTRALE

DEMARCHES EXPERIMENTALES SUR L'UV- VISIBLE TOURNEE VERS L'ANALYSE



Table des matières


FICHE DE PRESENTATION...............................................................................................2

ACTIVITE 1 - TEST ELISA..................................................................................................3

ACTIVITE 2 - AUTOUR DU SAFRAN.................................................................................7

ANALYSE SPECTRALE

DEMARCHES EXPERIMENTALES SUR L'UV- VISIBLE TOURNEE VERS L'ANALYSE

FICHE DE PRESENTATION

Thèmes :

Analyse spectrale (partie Observer)

Sous-thème : Spectres UV- visible
Economiser les ressources et respecter l'environnement (partie Agir)

Sous-thème : Contrôle de la qualité par dosage

Bibliographie :

ECE SVT session 2007

http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/ATP/immu6el2.htm

Livre Blanc : Le Safran en Europe. Région de Macédoine occidentale. Direction Développement de l’Agriculture. Edition Alexandros.

Thèse : « Application du concept de raffinage végétal au safran du quercy (crocus satuvus) pour la valorisation intégrée des potentiels aromatiques et colorants ». Marjorie BERGOIN.

http://www.safranroyal.com


Notions et contenus 

Notions et contenus

Compétences exigibles

Lien entre couleur et longueur d’onde au maximum d’absorption de substances organiques ou inorganiques.

Mettre en oeuvre un protocole expérimental pour caractériser une espèce colorée.

Exploiter des spectres UV-visible.

Dosages par étalonnage(spectrophotométrie)

loi de Beer-Lambert

Pratiquer une démarche expérimentale pour

déterminer la concentration d’une espèce à l’aide de courbes d’étalonnage en utilisant la spectrophotométrie dans le domaine de la santé ou du contrôle de qualité




Compétences travaillées ou évaluées :

  • Identifier un problème

  • Formuler les hypothèses pertinentes

  • Confronter des hypothèses à des résultats expérimentaux

  • Maitriser les compétences mathématiques de base

  • Présenter la démarche suivie

  • Présenter les résultats obtenus

  • Communiquer à l’écrit et à l’oral

  • Travailler en équipe

  • S’approprier une problématique

  • Justifier, proposer ou réaliser un protocole comprenant des expériences

  • Porter un jugement sur la pertinence des résultats obtenus

  • Valider des résultats obtenus et des hypothèses faites

Nature de l’activité :

Pistes d’activités expérimentales pour l'élève

Mots clefs :

Spectre, UV, visible, Beer-Lambert, longueur d’onde, absorbance, interaction lumière-matière

Académie où a été produite la ressource :

Aix-Marseille

Auteurs : Olivier FRAISSE - Eric CHAPELET


Travail sur l’immunologie – Test Elisa
1. Objectif de la séance

L’objectif de la séance est de déterminer de façon quantitative la concentration en anticorps d’un sujet pour voir s’il est immunisé ou non contre un antigène (*).
(*)Les antigènes sont des corps étrangers au sujet. Pour un antigène donné, des anticorps spécifiques sont élaborés contre celui-ci.

2. Travail pluridisciplinaire

2.A Partie 1 : manipulation en SVT (2heures)


Planche de schémas permettant la réalisation du schéma explicatif à l'échelle moléculaire :

 Les élèves disposent en SVT de « puits » au fond desquels sont fixés des antigènes. La quantité d’antigène présent est constante dans chaque puits.




 Les anticorps Ac1 sont spécifiques des antigènes placés au fond du puits.


Concentration en mg d’Ac.mL-1

C1

C2

C3

C4

C5

C6

C7


17,00

8,50

4,25

2,12

1,06

0,53

0,26


 La réaction antigène-anticorps Ac1 n’est pas colorée. Le test ELISA consiste à rajouter dans le milieu non coloré un deuxième anticorps Ac2 (mêmes quantités dans tous les puits) ;
Ce deuxième anticorps réagit aux complexes (antigène-anticorps) et est couplé à une enzyme.

Cette enzyme libère en présence d’un substrat incolore un composant coloré bleu.

Plus il y avait de complexes (antigène-anticorps) (donc plus la concentration en anticorps Ac1 était grande), plus la coloration bleue sera intense.
Il est donc possible de construire une échelle de teinte (voir nos résultats obtenus ci-dessous)


Des résultats similaires peuvent être visualisés sur le site de l’université de Jussieu (voir bibliographie)

La coloration bleue évoluant très rapidement au contact de l’air, on rajoute au milieu un fixateur qui

stoppe toute interaction avec l’extérieur mais qui fait passer l’échelle de teinte du bleu au jaune.

C’est cette échelle de teinte jaune qui sera étudiée de façon quantitative par spectroscopie visible.


Dans notre exemple, on considère que l’individu est non immunisé pour une concentration inférieure à 1,06 mg d’Ac1.mL –1 (voir tableau ci-dessus)

2.B Partie 2 : manipulation en SPC (1 heure 30)


Les élèves récupèrent l’échelle de teinte jaune obtenue.

Plus la concentration en anticorps Ac1 était grande, plus la coloration jaune est intense (observation qualitative)

Ils réalisent ensuite le spectre d’absorption A() de l’une des solutions obtenues à l’aide d’un spectrophotomètre  maximum d’absorption obtenu aux alentours de 440nm



L’enseignant pourra faire des rappels de 1ère sur la couleur perçue et la couleur absorbée par la solution.
Les élèves construisent ensuite la droite d’étalonnage (en ayant fixé la longueur d’onde à celle du maximum d’absorption, soit 440nm environ).


A(sujet inconnu)

C(sujet inconnu)


Ils exploitent ainsi cette droite d’étalonnage pour doser un sérum inconnu (non immunisé dans le kit lycée fourni, donc de concentration inférieure à 1,06 mg d’Ac1.mL –1)

Cette technique est celle utilisée en immunologie.

3. Informations prof 

Le test ELISA (Enzyme-Linked ImmunoSorbent Assay) est un test d’immunologie réalisé en laboratoire permettant de détecter la présence d’un anticorps ou d’un antigène dans un échantillon.

Ce type d’outil est utilisé par exemple pour la détection des virus (du Nil) de la dengue ou de la fièvre jaune, le dépistage de l’infection par le VIH en France, mais encore pour la détection de virus végétaux ou le dosage de diverses protéines (hormones thyroïdiennes, concentration en médicaments….)

Tous ces sujets sont autant de pistes de départ pour l’enseignant dans l’élaboration d’une situation déclenchante :

Il pourra développer par exemple s’il le souhaite des compétences liées au caractère social du développement durable sur la thématique de la détection du virus de la dengue ou de la fièvre jaune (le patient est-il atteint ou non ?). C’est aussi l’occasion pour l’enseignant de prendre éventuellement contact avec une ONG (locale ou nationale) pour débattre avec les élèves sur l’intérêt du milieu associatif dans les pays en développement.

L’énorme avantage de traiter ce sujet à des élèves de terminale est qu’il constitue un travail pluridisciplinaire.
Il est l’occasion pour les enseignants de Sciences Physiques et de SVT de coupler une demi-journée de questionnements autour de l’analyse d’un échantillon.

La séance commence par une analyse biologique du thème (voir TP de SVT « dosage d’anticorps par l’utilisation du test ELISA »). Le dosage que réalisent les élèves est alors qualitatif.

La séance se poursuit en Sciences Physiques avec le tracé du spectre d’absorption A() de la substance colorée puis l’étude de cas quantitative (tracé de la courbe d’étalonnage à l’aide de

l’échelle de teinte réalisée par les élèves en SVT puis dépistage : l’échantillon inconnu est-il immunisé ou non ?). Enfin, un débat peut-être organisé en classe entière, mené par les deux enseignants.


Il peut aussi être l’occasion de monter un mini-projet en lien étroit avec l’infirmière et/ou l’assistante sociale du lycée si le choix de l’enseignant s’est porté sur une réflexion autour du VIH, mais aussi avec les collègues d’anglais si le choix s’est porté sur une réflexion autour d’un travail de partenariat avec un établissement étranger anglophone en développement. L’enseignant d’anglais peut utiliser l’animation suivante s’il le désire :

http://www.bio-rad.com/LifeScience/jobs/2004/04-0522/04-0522_ELISA.html

4. Matériel nécessaire aux manipulations en Sciences Physiques (les collègues de SVT possèdent le « kit ELISA » pour la séance de SVT)




  • Un spectrophotomètre + ordinateur + logiciel de spectrophotométrie

  • Cuves pour spectrophotomètre

  • Eau distillée

  • Echelle de teinte déjà préparée avec les solutions obtenues par les élèves en TP de SVT (chaque solution obtenue placée dans une cuve pour spectrophotomètre)

  • Cuve contenant l’échantillon du patient non immunisé

  • Flacon de récupération des solutions

  • Gants, lunettes de protection


Autour du safran



1. Le pouvoir colorant du safran

Le safran est l’épice la plus chère du monde d’où son surnom « d’or rouge ». En France un safran pur de très bonne qualité se monnaye autour de 32 à 40 euros le gramme. Comme tout produit de luxe le safran peut-être falsifié (adjonction de produits végétaux, ajout de produit chimique…..).C’est le safran en poudre qui reste le plus facile à frauder. Ainsi on peut trouver mélangé au safran : curry, paprika, curcuma, brique en poudre……. Des normes sont donc nécessaires pour en établir la qualité. La qualité du safran est déterminée par sa pureté et ses propriétés colorantes mais aussi aromatiques et gustatives. Seules des mesures effectuées en laboratoire peuvent déterminer et garantir une classification de la qualité du safran. Les tests effectués déterminent les concentrations de safranal (arôme) de crocine (couleur) et de picrococine (saveur). Les catégories de safran sont regroupées sous la norme ISO 3632. Concernant le taux de crocine (pouvoir colorant):


Catégorie ISO

Catégorie I

Catégorie II

Catégorie III

Pouvoir Colorant

> 190

150 -190

> 100



Crocine
Le pouvoir colorant du safran est déterminé par la mesure de l’absorbance à 440 nm (à cette longueur d’onde l’absorption de la crocine est maximale) de la solution extractive opportunément diluée. Plus l’absorbance sera importante, plus la concentration en crocine sera grande et plus le safran sera de bonne qualité.
Méthode SOIVRE : Procédé rapide permettant de déterminer le pouvoir colorant du safran.
Protocole adapté au matériel généralement disponible dans un lycée (PC et SVT) :

Placer à l’étuve (103°± 2°C) pendant 30 minutes 3,0 g de Safran en poudre. Prendre 1,0 g de la prise d’essai, et l’introduire dans un ballon, où on ajoutera 500,0 mL d’eau distillée. Agiter vivement durant 15 minutes, puis laisser décanter. Prélever 2,0 mL de la solution et les introduire dans une fiole jaugée de 100,0 mL, compléter avec de l’eau distillée. Effectuer alors une mesure d’absorbance à 440 nm. La valeur du pouvoir colorant sera donnée par :
Pouvoir colorant = Absorbance440 x 250
Le pourcentage de crocine sera donné par : % Crocine = 4,9.10-2 x pouvoir colorant.

2. Activités expérimentales envisageables 



  • Faire tracer le spectre d’absorption de la solution préparée pour des longueurs d’onde de 350 nm à 550 nm.

  • Déterminer le pouvoir colorant de différents échantillons de safran, afin d’en établir un classement de qualité.

  • Déterminer la concentration molaire en crocine (24,90€ HT/ Sigma-Aldrich) d’un échantillon de safran en traçant une courbe d’étalonnage A = f(C) pour λ = 440 nm.

Proposition d’une DI : Vous appartenez au laboratoire d’analyse de la répression des fraudes. On confie à votre service, des échantillons de safran afin d’en déterminer la qualité.



Safran 1 : Safran d’une cuisine collective : A440 = 0,279

Pouvoir colorant = 0,279x250= 69,8 69,8 < 100

% crocine = 4,9.10-2 x 69,8 = 3,4%

Conclusion : Safran hors normes (très mauvaise qualité)

Hypothèses sur qualité : Vieux safran / mauvaise conservation / safran d’origine : mal séché ou falsifié.
Safran 2 : Safran épicerie fine : A440 = 0,790

Pouvoir colorant = 0,790x250 = 198 198 > 190

% crocine = 4,9.10-2 x 198 = 9,7 %

Conclusion : Safran de catégorie I. Excellente qualité.
Remarque : On peut envisager de faire tracer le spectre à partir de 200 nm pour observer l’absorption due à la picrocrocine (maximum à 257 nm) et du safranal (maximum à 330 nm)



3. Quelques informations supplémentaires 
3.A Rappels possibles
Cette séance peut-être l’occasion pour l’enseignant de faire des rappels sur plusieurs notions vues en classe de première :

Système conjugué, couleur, absorbance, chaîne carbonée…
3.B Travail pluridisciplinaire
L’enseignant pourra pour introduire le travail sur le safran, s’aider (et éventuellement le faire visionner à ses élèves) du documentaire l’histoire de la culture du safran en Provence, réalisée par Télé Locale Provence, que l’on peut trouver sur Internet.
Un travail pluridisciplinaire peut-être envisagé sur différentes parties de ce documentaire :

- avec l’enseignant d’Histoire - Géographie et/ou de SVT ( à visionner sur les passages de 0’ à 15’34)

- avec des collègues de section hôtellerie (cuisine et restaurant) – si présente dans l’établissement
(à visionner de 15’35 à 32’53)

- avec les personnels d’orientation (à visionner de 32’54 à 42’53) : débat possible autour des métiers scientifiques– autour de la cosmétique.

- avec les personnels d’aide et/ou d’orientation, voire le foyer (à visionner de 42’54 à 47’55) : un intérêt du milieu associatif ?

Il pourra s’il préfère un documentaire plus court ou introduire la notion de fraude, utiliser le documentaire de l’émission 100% mag de la chaîne M6, que l’on trouve également sur Internet.
I






similaire:

Thèse : «Application du concept de raffinage végétal au safran du quercy (crocus satuvus) pour la valorisation intégrée des potentiels aromatiques et colorants» iconL’émergence de la notion de valorisation dans le contexte français...
...

Thèse : «Application du concept de raffinage végétal au safran du quercy (crocus satuvus) pour la valorisation intégrée des potentiels aromatiques et colorants» iconAdresse Courrier : 2, rue de la Turlurette 58160 imphy
«La Roulotte de Charlotte» sont issus du concept «Bambin Théâtre» pour les plus petits, la création «Le Marionnège» a permis, auprès...

Thèse : «Application du concept de raffinage végétal au safran du quercy (crocus satuvus) pour la valorisation intégrée des potentiels aromatiques et colorants» iconS d f une situation à l’avenir assuré
«Faire passer tous les générateurs et profiteurs de misère pour des sauveurs potentiels»

Thèse : «Application du concept de raffinage végétal au safran du quercy (crocus satuvus) pour la valorisation intégrée des potentiels aromatiques et colorants» iconLes anglais, dont le climat humide ne favorise pas la culture des...

Thèse : «Application du concept de raffinage végétal au safran du quercy (crocus satuvus) pour la valorisation intégrée des potentiels aromatiques et colorants» iconMemorandum sur la problematique des personnes handicapees au burundi annee 2013
...

Thèse : «Application du concept de raffinage végétal au safran du quercy (crocus satuvus) pour la valorisation intégrée des potentiels aromatiques et colorants» iconDeclaration des representants des riverains a la reunion plenieredu...
«le projet du règlement» concernant le Plan de Prévention des Risques Technologiques de total raffinage Marketing – Raffinerie de...

Thèse : «Application du concept de raffinage végétal au safran du quercy (crocus satuvus) pour la valorisation intégrée des potentiels aromatiques et colorants» iconAssociation du val des pins et quartier environnants, collectif la mede demain, collectifpprt13
«Ces edd ont conduit à des investissements de 21M€ par Total pour améliorer la sécurité mais aucun n’est directement lié a une réduction...

Thèse : «Application du concept de raffinage végétal au safran du quercy (crocus satuvus) pour la valorisation intégrée des potentiels aromatiques et colorants» iconThèse soutenue publiquement par Sang-Ha suh le 10 Juillet 2006
«avec projection», de cette thèse aux membres du Conseil scientifique et à leurs expliquer pourquoi cette thèse ne devait pas être...

Thèse : «Application du concept de raffinage végétal au safran du quercy (crocus satuvus) pour la valorisation intégrée des potentiels aromatiques et colorants» iconPresentation du traite instituant une organisation integree des assurances

Thèse : «Application du concept de raffinage végétal au safran du quercy (crocus satuvus) pour la valorisation intégrée des potentiels aromatiques et colorants» iconEssaire à la valorisation des stocks








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com