Note that unlike the other classes, the Study Notes for this class doesn't contain all of the class text (minus notes to the teacher of course), but omits certain parts that deal directly with sex outside of marriage.








télécharger 87.3 Kb.
titreNote that unlike the other classes, the Study Notes for this class doesn't contain all of the class text (minus notes to the teacher of course), but omits certain parts that deal directly with sex outside of marriage.
page1/3
date de publication08.10.2017
taille87.3 Kb.
typeNote
l.21-bal.com > loi > Note
  1   2   3
Connexions ― Leçon H

La Loi d’amour et la sexualité

(Traduction de l’anglais The Law of Love and Sexuality―Class H : Berniris)
Summary for Teachers

This class introduces God’s gift of sexuality and the application of the Law of Love to sexual matters. The purpose of this class is to show the students that normal adult heterosexual sex is godly, and that we believe that applying the Law of Love in sexual matters is also godly.

It’s important for your sheep, especially if they’re en route to Active membership, to at some point be aware that because of the Law of Love, Family members are freer in their sexual behavior than most Christians in mainstream churches. It’s better that we have explained this to them ourselves rather than them hearing about it first from the media or others. Also, as Active members they are likely to become aware of our beliefs about this as they read more Family pubs or spend more time at the Home.

However, this class is not meant to be used to convince students to start applying the sexual freedoms of the Law of Love in their own lives, nor do they even need to accept our interpretation of what these freedoms are. This is for their information; how they accept or apply it will be according to their own convictions.

This class can be taught at any time when students or friends have questions about the Law of Love or when the Lord shows you to introduce the basics of this topic to one of your friends (as part of introducing our radical doctrines and/or in preparation for when they might hear about it). Bear in mind that you can often touch on our radical beliefs, such as the Law of Love, early on in your relationship with someone, without having to get into all the details or teach a class on it. In fact, it's often a good idea to drop hints along the way in preparation for explaining it to them in greater detail. Also, for some people who are not religiously conservative, hearing about our radical beliefs regarding the Law of Love can be a key to getting them more interested in the Word and coming closer to the Family.

As with all Connexions, this class is required before becoming an Active member. (See “Introducing Connexions” for more information as to why this topic was included in the Connexions series.)

It is essential that you teach Connexions G before this class, as that class explains the Law of Love from a scriptural standpoint, and provides a foundation which this class then builds on.

This class includes material that is covered in more detail in the 12 Bridges classes on the topic of the Law of Love (see references below).

Note that unlike the other classes, the Study Notes for this class doesn't contain all of the class text (minus notes to the teacher of course), but omits certain parts that deal directly with sex outside of marriage. The purpose of this is not to hide that info from your students but to make it easier to give them the Study Notes to keep. We therefore recommend that you give them the Study Notes after the class rather than have them follow along with the class. Another reason to give them the Study Notes afterwards is so that they don't skip down to the bottom of the class while you're trying to present the points in order. (You don't have to give them the Study Notes for the other classes to follow along with the class if you don't want to; but if you do for the others, we recommend that you not do so with this one.)
BEFORE receiving this class, the students must be taught the following class:

  • Connexions G: God’s Law of Love.


ADDITIONAL possible material to give to students

In addition to the recommended further reading listed and/or included with the Study Notes for this class, you may consider giving your students the following. These are not required.

  • Statement: God’s Law of Love.

  • Christian Digest: Christianity and Sex (parts 1 and 2)


ADVANCED Study: Relevant 12 Bridges classes/sections

For your reference, and for further follow-up, here are the portions from the 12 Bridges course that get into more detail on this topic and its application in the FD Family. If your students will be going on to the 12 Bridges, you can cover it with them at that time. This is only for your reference and isn’t intended to be taught to the students at this time.

  • 12BR Class 6A—Love and Relationships, Grace, Love and Righteousness: All—includes Law of Love, Salvation by grace, Law of Love in daily life, love in relations with others

  • 12BR Class 6B—Love and Relationships, The Totality of the Law of Love: Sexuality: All

  • 12BR Class 6C—Love and Relationships, Marriage and Relationships: All

  • Additionally, the following statement covers some of the same ground, and you can give it as a supplement to those students who are ready for a more advanced treatment of this subject: Statement: Beliefs and Conduct Regarding Relationships and Sexuality.


Sommaire

• Introduction

• 1ère partie : La sexualité est un don de Dieu

• 2ème partie : Application de la Loi d’amour au domaine de la sexualité

• Conclusion
Introduction
Comme nous l’avons souligné dans la leçon G des Connexions, la position de la Famille sur la Loi d’amour est à peu près celle de tous les autres chrétiens.
Nous avons également étudié comment Jésus nous a libérés de la Loi mosaïque, et nous a légué une nouvelle loi, à laquelle nous devrions conformer nos vies. Cette nouvelle loi, bien que moins prohibitive sous certains aspects, suppose une plus grande responsabilité, puisque nous devons veiller à ce que toutes nos actions soient gouvernées par l’amour.
® Ask one of your students to explain in a couple of sentences what the Law of Love is. (Or they might read the verses from the Bible where Jesus explains it.)
Aujourd’hui, nous explorerons une question qui fait controverse parmi les chrétiens : les principes de la Loi d’amour, laquelle nous affranchit des lois mosaïques, s’appliquent-ils également aux relations sexuelles ? Sommes-nous libérés de la Loi mosaïque en ce qui concerne la plupart des domaines de notre vie, mais non pas lorsqu’il s’agit de la sexualité ? Les comportements sexuels, du moment qu’ils sont inspirés par l’amour, sont-ils acceptables au regard de la Loi d’amour, même s’ils semblent contredire la Loi mosaïque ? Ou bien, nos vies doivent-elles se conformer à la Loi d’amour dans tous les domaines sauf celui de la sexualité ?
Avant d’aller plus avant dans l’examen de ces questions, sondons les Écritures pour y découvrir comment Dieu voit la sexualité.
1ère partie : La sexualité est un don de Dieu


  • Le premier commandement : « Soyez féconds, multipliez-vous. »


Commençons par le commencement, et c’est le cas de le dire ! Dans les premiers chapitres du livre de la Genèse, nous lisons le récit de la création (la version divine), en particulier de la création du premier homme (Adam) et de la première femme (Ève). On oublie trop souvent que c’est avant le péché d’Adam et Ève ― alors qu’ils étaient nus et innocents dans le Jardin d’Eden ―, que Dieu leur a donné ce commandement très précis : « Soyez féconds et multipliez-vous. » Or, comment pouvaient-ils se multiplier sans avoir de rapports sexuels ?
Genèse 1:26-28 Et Dieu dit : – Faisons les hommes pour qu’ils soient notre image, ceux qui nous ressemblent. Qu’ils dominent sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur les bestiaux sur toute la terre et sur tous les reptiles et les insectes. 27 Dieu créa les hommes pour qu’ils soient son image, oui, il les créa pour qu’ils soient l’image de Dieu. Il les créa homme et femme. 28 Dieu les bénit en disant : – Soyez féconds, multipliez–vous, remplissez la terre, rendez–vous en maîtres, et dominez les poissons des mers, les oiseaux du ciel et tous les reptiles et les insectes.

Genèse 2:23-25 23 ― Alors l’homme s’écria : Voici bien cette fois celle qui est os de mes os, chair de ma chair. Elle sera appelée « femme » car elle a été prise de l’homme. 24 C’est pourquoi un homme se séparera de son père et de sa mère et s’attachera à sa femme, et les deux ne feront plus qu’un. 25 L’homme et sa femme étaient tous deux nus sans en éprouver aucune honte.
Le père David explique ces versets de la façon suivante :

La sexualité n’a pas résulté de la chute de l’homme ni de l’apparition du péché, contrairement à ce que croient beaucoup de gens, ce qui les amène à tirer la conclusion que tout ce qui est sexuel est aujourd’hui entaché de péché. Il n’y a rien de plus faux selon la Bible !

On pourrait dire que dans le Jardin [d’Eden], sexe et nudité étaient la norme. Ayant été créés nus, et n’ayant jamais connu aucune forme d’habillement, Adam et Ève n’avaient même pas conscience d’être nus, et le fait d’être nus ne leur posait aucun problème ! Et assurément, pour Dieu non plus, ce n’était pas un problème, puisqu’Il les avait créés tels et les avait même encouragés à avoir des rapports sexuels.

Adam et Ève s’étaient contemplés, entièrement nus et découverts, et ils avaient pris plaisir à faire l’amour, sans jamais y voir quelque chose de mal. Ce n’est qu’après la chute, après que le péché soit entré dans leur cœur ― et que leur regard fût déformé par le péché ― qu’ils eurent honte du corps même que Dieu leur avait donné ! Auparavant, dans la pureté de leurs cœurs innocents et leur perspective céleste, ils n’avaient pas même conscience d’être nus, parce qu’ils l’avaient toujours été !
Tout n’était que beauté jusqu’au jour où Satan leur mentit, ébranlant leur foi dans la Parole de Dieu concernant l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Ce qui les conduisit à désobéir au Seigneur et à pécher contre Lui. Lorsqu’ils mangèrent du fruit de cet arbre, tout d’un coup, ils pensèrent que la nudité était mauvaise ! Le démon implanta dans leur esprit la pensée que la sexualité était mauvaise et qu’il ne fallait pas exhiber ses organes sexuels.
Genèse 3:1-7 ― Le Serpent était le plus tortueux de tous les animaux des champs que l’Eternel Dieu avait faits. Il demanda à la femme : – Vraiment, Dieu vous a dit : « Ne mangez du fruit d’aucun des arbres du jardin ! » ? 2 La femme répondit au Serpent : – Nous mangeons des fruits des arbres du jardin, 3 excepté du fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin. Dieu a dit de ne pas en manger et de ne pas y toucher sinon nous mourrons. 4 Alors le Serpent dit à la femme : – Mais pas du tout ! Vous ne mourrez pas ! 5 Seulement Dieu sait bien que le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront et vous serez comme Dieu, choisissant vous–mêmes entre le bien et le mal. 6 ¶ Alors la femme vit que le fruit de l’arbre était bon à manger, agréable aux yeux, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence. Elle prit donc de son fruit et en mangea. Elle en donna aussi à son mari qui était avec elle, et il en mangea. 7 Aussitôt, les yeux de tous deux s’ouvrirent et ils se rendirent compte qu’ils étaient nus. Alors ils se firent des pagnes en cousant ensemble des feuilles de figuier.
Mais rappelez-vous qu’ils avaient été nus depuis le moment de leur création, et tant qu’ils n’eurent que la connaissance du bien, ils n’étaient même pas conscients d’être nus ! Ils se regardaient l’un et l’autre en toute simplicité. Ils n’avaient jamais rien vu de mal, parce qu’il n’y avait rien de mal à y voir !


  • Un commandement réitéré

De par les Écritures, il apparaît clairement que Dieu entend bien continuer à se servir de la sexualité ― Sa merveilleuse création ― pour maintenir une parfaite harmonie entre l’homme et la femme, pour leur permettre d’avoir des enfants et de former de ravissantes familles et d’heureux foyers, où règne l’amour. Le but ultime étant de remplir la terre et de faire échouer le plan de Satan qui cherche à détruire l’humanité. Donc, en dépit de tous les efforts déployés par ce dernier, le commandement de Dieu demeure : « Soyez féconds, multipliez–vous, remplissez la terre. »

Non seulement, ce fut le premier commandement adressé à Adam et Ève, mais un commandement que le Seigneur réitéra à plusieurs occasions. En voici juste une, parmi toutes celles qu’on peut trouver dans la Bible.
Genèse 9:1 ― Dieu bénit Noé et ses fils et leur dit : – Soyez féconds, multipliez–vous et remplissez la terre.


  • La sexualité est un don de Dieu — en vue de la procréation et du plaisir


Outre le commandement qu’Il nous donne d’être « féconds » et de « se multiplier », Dieu, dans d’autres écritures nous montre qu’Il porte un regard très positif sur la sexualité.
Hébreux 13:4 (version Martin) ― Le mariage est honorable entre tous, et le lit sans souillure.

Marc 10:6-8 ― Mais, au commencement de la création, Dieu a créé l’être humain homme et femme. 7 C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère pour s’attacher à sa femme 8 et les deux ne feront plus qu’un. Ainsi, ils ne sont plus deux, ils font un.”

Proverbes 5:18-19 ― Que ta source soit bénie ! Fais ta joie de la femme que tu as aimée dans ta jeunesse, 19 biche charmante, gracieuse gazelle, que ses charmes t’enivrent toujours et que tu sois sans cesse épris de son amour !


  • Sexualité dans la Bible

Les Écritures sont riches en histoires, allusions et terminologies sexuelles, ce qui montre bien que Dieu est loin d’être prude en ce qui concerne la sexualité.

Le Cantique des cantiques est le livre le plus érotique de la Bible. Certains n’y voient que son sens allégorique, le fait qu’il illustre l’amour que le Christ porte à Son Épouse, l’Église. Cependant le langage sexuel utilisé est explicite, et dépasse la simple allégorie : il est clair qu’il s’agit là d’une célébration de l’amour partagé entre deux personnes, et nous voyons dans le fait que ce livre a été inclus dans les Saintes Écritures, une indication que Dieu approuve l’amour physique et passionnel contenu dans ses pages.
{FACULTATIF} La sexualité dans l’Écriture : Le point de vue d’une autre organisation chrétienne.

Extrait d’un rapport émanant du Conseil Général de l’Église des Frères (Church of the Brethren), 1983.
La signification de la sexualité est évidente dans l’Écriture. Dans le récit de la Création, au chapitre 1 de la Genèse, la sexualité est l’un des premiers attributs de l’homme qu’on trouve mentionné : Dieu le créa homme et femme. (Gen 1:27). On ne parle pas des autres caractéristiques, comme la race, la taille, l’intelligence. Dans ce bref récit des origines de l’homme, l’accent est mis sur la sexualité et c’est bien là le signe de l’importance fondamentale de l’identité sexuelle.

Le mot « amour » correspond à deux mots grecs : eros et agapé, et il est capital d’en tenir compte pour comprendre la morale sexuelle. Eros est l’amour qui émane du besoin d’aimer et d’être aimé. C’est l’amour qui réalise nos rêves et assouvit nos désirs. C’est la pulsion vitale, l’union, la créativité, et la productivité. C’est le dynamisme en puissance qui s’affirme en Genèse 1, où Dieu créa l’homme et la femme et leur dit d’être féconds et de se multiplier. C’est l’union si satisfaisante qui comble notre être et qui est proclamée en Genèse chapitre 2 : « Les deux ne feront plus qu’un. »

L’attirance sexuelle est un dynamisme qui s’origine dans l’éros, mais l’éros est plus que la simple sensation du plaisir physique. Dans notre société, le souci des techniques tend à priver l’éros de sa tendresse et de son plaisir. Le corps humain ― avec ses sensations, sa beauté, ses aptitudes ― ne doit pas être déprécié. Le corps tout entier est un don de Dieu merveilleusement conçu. Il est fait pour qu’on y prenne plaisir et qu’on s’en serve. Mais le corps n’est pas fait pour être séparé de l’âme. C’est lorsqu’il procure du soulagement à l’âme et au corps que l’amour sexuel est le plus satisfaisant. Ce mélange de plaisir physique et d’intimité spirituelle est le summum de l’éros.

Le Cantique des cantiques célèbre l’amour sentimental avec force et ravissement. C’est la poésie joyeuse et sensuelle, sans complexes, de deux jeunes amants. Le poème décrit avec sensualité les lèvres, les yeux et la chevelure de chacun des amants. L’homme déclare à la femme qu’il l’aime parce que son amour est délicieux (4:10-11). Il la désire parce qu’il trouve sa beauté attirante. Elle l’aime parce que son corps et son discours sont désirables (5:11-16). Ils s’aiment parce qu’ils s’apportent l’un à l’autre joie et plénitude de vie. Très tôt, le livre a été considéré par les Juifs comme une allégorie de l’amour de Yahvé pour Israël, et par les chrétiens de l’amour du Christ pour l’Église. Cette interprétation a joué un rôle dans l’acceptation du livre dans le canon des Saintes Écritures, et n’a pas manqué, au cours des siècles, d’inspirer la pensée chrétienne. Néanmoins, le livre lui-même ne contient aucune indication qu’il doit être pris dans un sens allégorique. Nous devons donc être prêts à le prendre également dans son acception littérale : une juste célébration de l’éros qui conduit au mariage et qui y trouve son aboutissement. Le Cantique des cantiques est une affirmation de l’éros comme l’un des aspects les plus précieux de la nature humaine, telle que Dieu l’a créée.

  1   2   3

similaire:

Note that unlike the other classes, the Study Notes for this class doesn\Course, please make sure that you cover those classes /class sections with them beforehand
«Le salut éternel par la grâce». Voici donc un résumé des points principaux, que nous accompagnons de quelques versets

Note that unlike the other classes, the Study Notes for this class doesn\English vocabulary overview from Conversation Class

Note that unlike the other classes, the Study Notes for this class doesn\Master Class avec le groupe No Jazz

Note that unlike the other classes, the Study Notes for this class doesn\Amendement
«class actions» sont devenues un instrument de chantage contre les entreprises les plus solvables et les mieux assurées

Note that unlike the other classes, the Study Notes for this class doesn\A note on the text 7

Note that unlike the other classes, the Study Notes for this class doesn\La loi Sarbanes-Oxley va-t-elle améliorer la sécurité financière des investisseurs ?
«class actions», ont été intentées en matière boursière contre des dirigeants de sociétés étrangères cotées aux Etats-Unis

Note that unlike the other classes, the Study Notes for this class doesn\Ou le regard d’une femme peintre en Colombie *
«Sociales», fut dans ce cas décliné sous son aspect «Problèmes de société». Mais la note dominante dans les commentaires et notes...

Note that unlike the other classes, the Study Notes for this class doesn\Notes de lecture

Note that unlike the other classes, the Study Notes for this class doesn\Notes (iii/IV)

Note that unlike the other classes, the Study Notes for this class doesn\«Notes et références»








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com