Cours de radioamateur








télécharger 234.89 Kb.
titreCours de radioamateur
page19/19
date de publication07.10.2017
taille234.89 Kb.
typeCours
l.21-bal.com > loi > Cours
1   ...   11   12   13   14   15   16   17   18   19

8.13.1. Logique de dépannage



Tout d'abord il faut raisonner de façon logique dans tous les cas de dépannages. Si nous prenons comme exemple les transceivers actuels, ils utilisent près d'une centaine de transistors, une cinquantaines de circuits intégrés, dont quelques-uns sont spécialement programmés, il est donc impossible de passer tout en revue, il faut "réfléchir" et jouer d'astuces, mais tout ceci ne peut venir qu'avec le temps et l' "expérience".
Si vous allumer et que rien ne se passe, aller voir du côté de l'alimentation, du fusible, des connections d'alimentations.
Est-ce que le problème se manifeste à l'émission ou à la réception ?

8.13.2. Mauvais contacts



La première source d'ennuis sont les mauvais contacts

8.13.3. Alimentations



Ensuite viennent les pannes des alimentations

8.13.4. Vérification des diodes





Figure 8.13.1.



On peut vérifier les diodes et les transistors à l'aide d'un ohmmètre. Mais il est nécessaire de repérer au préalable les polarités. Pour ce faire on utilise une diode dont on est certain et si la résistance est faible, alors le "-" de l'ohmmètre correspond à la cathode. On marque alors "-" ou "k" ou "n" sur la borne correspondant à la cathode, à fortiori le "+", l' "a" ou le "p" correspond à l'autre borne.
Si on vérifie une diode et que dans un sens elle a une faible résistance et dans l'autre une forte résistance, alors il y a beaucoup de chance pour que la diode soit bonne. Si la résistance est pratiquement identique et très faible, alors la diode est en court-circuit. Si la résistance est très grande dans les deux sens, alors la diode est coupée.
Dans les multimètres numérique on limite souvent le courant à 1 mA, et on mesure en fait la tension. par conséquent la lecture la pus faible correspond à la chute de tension dans le sens direct.
U


Figure 8.13.2.
ne diode zéner se mesure plus difficilement, il faut une source de tension variable supérieure à la tension zéner. Si on prend une alimentation de 50 V, on pourra donc mesurer toutes les diodes zéners jusqu'à 50 V. On place alors une résistance de limitation de courant en série, comme les tensions zéners sont souvent spécifiées pour 5 mA, on mettra donc une résistance de limitation de 10 k. A l'aide d'un voltmètre on peut alors contrôler la tension de la zéner, et la tension directe.


Lorsqu'un montage est en panne et qu'on désire le dépanner, on sera très certainement amené à contrôler les diodes. Il faudra dessouder la diode ou du moins dessouder un des deux côtés de façon à ne pas être influencé par le reste du montage. On utilise alors soit,


  • un multimètre numérique sur la gamme 2000  ou sur la position test de diodes et de transistors. On doit obtenir une valeur de l'ordre de "600" pour les diodes au silicium ou de l'ordre de "300" pour les diodes au germanium. Ces chiffres correspondent à la chute de tension de 0,6 V ou de 0,3 V, en effet dans cette position le multimètre se comporte comme une source de courant constant (sur la gamme 2000  cela correspond à 1 mA) et on mesure la tension aux bornes de la résistance ou de la diode. En inversant les polarités on doit avoir une valeur infinie. Si dans les deux directions on obtient des valeurs très faibles c'est que la diode est en court-circuit et si dans les deux cas on obtient une valeur infinie c'est que la diode est ouverte ("claquée").




  • un multimètre à aiguille sur le calibre où la valeur 2000  apparaît presque en milieu d'échelle. Ici aussi on doit voir une différence en inversant les polarités.


Le test d'une diode zéner est un peut plus difficile, en effet il faut prendre une alimentation de laboratoire dont la tension est supérieure à la tension de la zéner à mesurer et il faut limiter le courant à 10 mA, par exemple au moyen d'une résistance. Avec un multimètre on doit mesure la valeur de la tension de zéner dans un sens et 0,7 V dans l'autre sens.

8.13.5. Vérification des transistors




8.13.5.1. Vérification des polarisations



Lorsque le transistor est encore monté dans son circuit, on peut mesurer les tensions sur sa base, son émetteur et son collecteur et vérifier que ces valeurs sont en concordances avec le manuel d'entretien ou le schéma fournit par le constructeur.
A défaut de ces renseignements, et pour un transistor monté en classe A, il faut on peut aussi vérifier que

  • la tension entre base et émetteur est comprise entre 0,2 et 0,6 V , et que,

  • la tension entre émetteur et collecteur est à peu près égale à la moitié de la tension d'alimentation.



8.13.5.2. Vérification à l'ohmmètre





Figure 8.13.3.



En cas de doute on peut déconnecter le transistor de son circuit (au moins deux des trois connexions) et le mesure à l'ohmmètre : On peut alors considérer le transistor comme constitué de deux jonctions. Dans la figure ci-contre, la représentation du transistor n'est pas conforme aux règles, il s'agit simplement de mettre en évidence le principe de la mesure ! On doit donc mesurer les deux jonctions comme si c'étaient deux diodes. Remarquez aussi que la pointe de test sur la base ne change pas, et que la 2eme pointe de test passe du C vers l' E.

8.13.5.3. Vérification au transistor mètre



La mesure ci-dessus ne donne qu'une indication, le transistor est "possiblement bon" ou le transistor est "possiblement mauvais" et si on veut réellement faire une mesure il faut faire une mesure comme indiquée au § 8.1.7.

8.13.6. Avec le temps va tout s'en va et … les condensateurs électrolytiques vieillissent



Dans un équipement qui date de quelques temps (5 ans ou plus), ce sont en général les condensateurs électrolytiques qui "lâchent" le plus souvent.


8.14. Le programme HAREC



Que faut-il connaître d'après le programme HAREC ?


CHAPITRE 8

8. MESURES

Vilnius

20047







8.1 Principe des mesures




Mesure de :




- Tensions et courants continues [DC] et alternatifs [AC]




- Erreurs de mesure




- Influence de la fréquence




- Influence de la forme d'onde




- Influence de la résistance interne des appareils de mesure




- Résistance




- Puissance continue et haute fréquence [puissance moyenne et puissance de crête]




- Rapport d'onde stationnaire en tension




- Forme d'onde de l'enveloppe d'un signal à haute fréquence




- Fréquence




- Fréquence de résonance.










8.2 Instruments de mesure




Pratique des opérations de mesure :




- Appareil de mesure à cadre mobile




- Appareil de mesure multi-gamme [multimètre]




- Mesureur de puissance RF

+

- Réflectomètre à pont




- Générateur de fréquence

+

- Compteur de fréquence




- Fréquencemètre à absorption

-

- Ondemètre à absorption [grid-dip]




- Oscilloscope




- Analyseur de spectre

+


Pour des raisons pédagogiques, nous n'avons pas suivi cette présentation, mais rassurez-vous tout est expliqué et même un peu plus …


8.15.Table des matières





8.1. Mesures de tensions et de courants continus (DC) 1

8.1.1. Les indicateurs de courant 1

8.1.1.1. Indicateur à noyau de fer mobile 1

8.1.1.2. Indicateur à bobine mobile 1

8.1.1.3. Indicateur à thermocouple 2

8.1.2. Le voltmètre 3

8.1.3. L'ampèremètre 6

8.1.4. La mesure de résistances 8

8.1.5. Le multimètre 10

8.1.6. Le voltmètre électronique 11

8.1.7. Le transistormètre 11

8.1.7. Les appareils de mesures numériques ou DMM (Digital Multi Meter) 14

8.1.7.1. Convertisseur à simple rampe 14

8.1.7.2. Convertisseur à double rampe 15

8.1.7.3. Les autres éléments nécessaire au multimètre numérique 15

8.2. Mesures de tensions et de courants alternatifs (AC) 16

8.2.1. Avec des appareils analogiques 16

8.2.2. Avec des appareils numériques et valeur "true RMS" 16

8. 3. Les contrôleurs universels ou multimètres 17

8. 4. Les erreurs de mesure 18

8.4.1. Influence de la fréquence 18

8.4.2. Influence de la forme d'onde 18

8.4.3. Influence de la résistance interne des appareils de mesures 18

8.5. Mesure de la puissance en DC, en AC et en radiofréquence - puissance moyenne et puissance de crête d'enveloppe 19

8.5.1. Le probe HF 20

8.6. Réflectomètre - Mesure du ROS - 21

8.7. Mesures de fréquence 22

8.7.1. Générateur de marquage 22

8.7.2. Stations de références 22

8.7.3. Fréquencemètre à absorption 22

8.7.4. Fréquencemètre numérique 23

8.7.4.1. Fréquence de référence 23

8.7.4.2. Schéma bloc 23

8.7.4.3. Fréquencemètres pour fréquences élevées ( > 50 MHz) 24

8.7.4.4. Fréquencemètres pour fréquences très basses ( < 100 Hz) 24

8.7.4.5. Caractéristiques des fréquencemètres 24

8.8. Mesure de fréquences de résonances et "grid-dip" 25

8.8.1. Généralités 25

8.8.2. Mesure de fréquence de résonance 26

8.8.3. Mesure d'une self ou d'une capacité 26

8.8.4. Mesure de la capacité parasite d'une self 27

8.8.5. Mesure de l'inductance mutuelle 28

8.8.6. Mesure du coefficient de surtension 28

8.8.7. Mesure du coefficient de vélocité d'un câble 28

8.9. L'oscilloscope 30

8.9.1. Généralités 30

8.9.2. La polarisation du TRC 32

8.9.3. L'amplificateur vertical 33

8.9.4. La base de temps 36

8.9.5. Les autres fonctions 37

8.9.5.1. Affichage sur l'écran 37

8.9.5.2. Curseurs de mesure 37

8.9.5.3. Modulation de la lumière par le Whénelt 37

8.9.6. Les oscilloscopes spéciaux 38

8.9.7. L'oscilloscope à LCD 38

8.9.8. L'emploi d'un oscilloscope 38

8.9.9. Quelques mesures typiques 39

8.9.9.1. Mesure de composants 39

8.9.9.2. Mesure de la puissance PEP (Peak Enveloppe Power) 40

8.9.9.3. Mesures de fréquence et de phase 42

8.10. L'analyseur de spectre 43

8.11. Mesure des modulations AM et FM 48

8.11.1. Mesure de la profondeur de modulation en AM 48

8.11.2. Mesure de l'indice de modulation en FM 48

8.12. Votre laboratoire 49

8.12.1. Un multimètre 49

8.12.3. Un assortiment de composants 49

8.12.6. Une "planche à clous" ou breadboard 49

8.13. Dépannage 51

8.13.1. Logique de dépannage 51

8.13.2. Mauvais contacts 51

8.13.3. Alimentations 51

8.13.4. Vérification des diodes 51

8.13.5. Vérification des transistors 53

8.13.5.1. Vérification des polarisations 53

8.13.5.2. Vérification à l'ohmmètre 53

8.13.5.3. Vérification au transistor mètre 53

8.13.6. Avec le temps va tout s'en va et … les condensateurs électrolytiques vieillissent 53

8.14. Le programme HAREC 54

8.15.Table des matières 55



1 Par exemple du manganin, qui contient 86% de Cu, 12% de Mn, et 2% de Ni

2 R1 est dans la branche opposée à R2 et Rx est dans la brache opposée à R3 donc R1 x R2 = Rx x R3


3 En anglais Analog to Digital Converter ou ADC

4 Root Mean Square ou la racine carrée de la moyenne du carré

5 Typiquement un appareil combiné qui indique la puissance et le ROS.


6 Un ampli de mesure qui garde la valeur crête pendant plus d'une seconde

7 Cette colonne indique la nouvelle matière ajoutée ou supprimée lors de la réunion CEPT de 2004.

Chapitre 8 : Les mesures – page / – 27/09/2009

ã 2001-2009 - Pierre Cornelis, ON7PC


1   ...   11   12   13   14   15   16   17   18   19

similaire:

Cours de radioamateur iconCours de radioamateur

Cours de radioamateur iconCours de radioamateur

Cours de radioamateur iconCours niveau 2 Lieu : salle de cours de la piscine de riom (1er étage) Horaire

Cours de radioamateur iconCours de Droit Administratif Cours du Mardi 16h00-19h45

Cours de radioamateur iconCours de mme tenenbaum
«bis». IL n’y aura pas de résumé ou topo du cours présenté par le(a) chargé(e) de td au début de chaque séance. Le cours doit donc...

Cours de radioamateur iconCours de fiscalite genrale objectifs Général du Cours

Cours de radioamateur iconCours. État des lieux
«plateformes numériques» qui permet d’appréhender la globalité des évolutions en cours

Cours de radioamateur icon= cours boursier nombre de titres
«Le cours a perdu 40%» : cela signifie que quelqu’un qui possédait quelque chose qui valait 100, était contente de le vendre à 60...

Cours de radioamateur iconLe cours abordera les points suivants
«combustion avancée» fait suite à ce cours «combustion»; son objectif est d’approfondir certains sujets pour apporter des connaissances...

Cours de radioamateur iconCours-de-votation html >Les traités en cours de votation au 1








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com