Les conjurations secrètes qu'il faut faire contre les esprits des ténèbres








télécharger 96.74 Kb.
titreLes conjurations secrètes qu'il faut faire contre les esprits des ténèbres
page1/3
date de publication15.07.2017
taille96.74 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3


CONSTITUTIONS
DU PAPE HONORIUS LE GRAND,
OU SE TROUVENT
Les conjurations secrètes qu'il faut faire contre les esprits des ténèbres.

Le St. Siège apostolique, à qui les clefs du royaume des Cieux ont été données, par ces paroles de J.-C. à St Pierre: Je te donne les clefs du royaume des cieux, à toi seul puissance de commander au prince des ténèbres et à ses anges, qui comme les serviteurs de leur maître, lui doivent honneur, gloire et obéissance, par les autres paroles de J.-C.

Tu serviras à ton seul Seigneur; par la puissance des clefs, le chef de l'église a été fait Seigneur des enfers.
Comme jusqu'à ce jour les souverains pontifes ont eu seuls la puissance d'appeler les esprits et de leur commander, la sainteté d'Honorius III, par la sollicitude pastorale, a bien voulu communiquer la manière et le pouvoir d'appeler et commander aux esprits, à ses vénérables frères en J.-C, ajoutant les conjurations qu'il faut faire en pareil cas, le tout contenu dans la bulle suivante:
HONORIUS.
Serviteur des serviteurs de Dieu: A tous et chacun nos vénérables frères de la sainte Eglise romaine les cardinaux, archevêques, évêques, abbés; à tous, etc. chacun nos fils en J.-C. les prêtres, diacres, sous-diacres, acolytes, exorcistes, lecteurs, portiers, clercs, tant séculiers que réguliers, salut et bénédiction apostolique. Dans le temps que le fils de Dieu, sauveur du monde, engendré avant le temps, et né selon son humanité de la race semence de David, vivait sur le terre, dont le très saint nom est Jésus, devant lequel les cieux, la terre et l'enfer doivent fléchir les genoux, on a vu avec quelle puissance il a commandé aux démons, laquelle puissance a été transmise à S.t Pierre; il a dit: sur cette pierre je bâtirai mon église, et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle. Ces paroles furent adressées à S.t Pierre, comme le chef et le fondement de l'église.
Nous donc, qui par la miséricorde de Dieu, sommes parvenus, malgré notre peu de mérite, au souverain apostolat, et qui, comme légitime successeur de S.t Pierre, avons en main les clefs du royaume des cieux, voulant communiquer le pouvoir d'appeler et commander aux esprits, qui nous était réservé à nous seuls, et dont nos prédécesseurs avaient seuls joui; voulant, dis-je, en faire part, par inspiration divine, à nos vénérables frères et chers fils en J.-C., de peur que dans l'exorcisme des possédés, ils ne soient épouvantés par l’horribles figures de ces anges rebelles, que le péché a précipité dans l'abîme et qu'ils ne soient même pas suffisamment instruits de ce qu'il faut faire et observer, et qu'ainsi ceux qui ont été rachetés par le sang de J.-C., ne puissent être affligés d'aucuns maléfices, et possédés par le démon, nous avons inséré, dans cette bulle, la manière de les appeler, qu'il faut observer inviolablement; et parce qu'il convient que les ministres des autels aient autorité sur les esprits rebelles, nous leur accordons toutes lettres que nous avons, en vertu du saint siège apostolique, sur lequel nous sommes monté, et nous leur ordonnons, par notre autorité apostolique, d'observer inviolablement ce qui suit, de peur que par une négligence indigne de leur caractère, ils ne s'attirent colère du Tout-Puissant.
Il faut que celui dessus nommé, qui voudra appeler les esprits malins et des ténèbres, passe trois jours en jeûne, se confesse et approche de la sainte table. Après ces trois jours, il récitera le lendemain, au lever du soleil, les sept paumes graduels, avec les litanies, et les oraisons, le tout à genoux, et qu'il ne boive point de vin ce jour-là et ne mange de viande. Il se lèvera à minuit le premier lundi du mois, et un prêtre dira une messe du Saint-esprit; après la consécration de l'hostie, la prenant dans sa main gauche, il dira à genoux l'oraison suivante.
ORAISON.
Mon Seigneur Jésus-Christ, fils de Dieu vivant, qui pour le salut de tous les hommes, avez souffert le supplice de la Croix, et qui avant que d'être livré à vos ennemis, par un trait de votre amour ineffable, avez institué le sacrement de votre corps, et qui nous avez accordé la puissance, à nous misérables créatures, d'en faire tous les jours la commémoration; accordez à votre serviteur indigne, qui tient entre ses mains votre corps vivant, la force et le pouvoir de se servir utilement du pouvoir qui lui a été confié contre la troupe des esprits rebelles. C'est vous qui êtes leur véritable Seigneur; s'ils tremblent en entendant votre saint nom, je l'invoquerai ce saint nom, en disant J.-C. Jésus soit mon aide présent et à jamais. Ainsi soit-il.


Après le lever du soleil, on tuera un coq noir, et on prendra la première plume de l'aile gauche, qu'on gardera pour s'en servir dans son temps. On lui arrachera les yeux, la langue et le coeur, qu'on fera sécher au soleil, et qu'on réduira ensuite en poudre. Au soleil couchant, on enterrera le reste du coq dans un lieu secret, et on plantera sur la fosse une croix de la hauteur d'une palme, et on fera avec le pouce, aux quatre coins, les signes marqués ci-dessous.


Il ne boira non plus de vin ce jour-là; il s'abstiendra aussi de manger de la viande.
Le mardi, à l'aube du jour, il dira une messe des anges, et il mettra sur l'autel la plume du coq, laquelle sera taillée avec un canif neuf, et on écrira sur du papier blanc et net, avec le sang de J.-C., (du vin consacré), la figure représentée ci-dessous.





Il écrira cela sur l'autel; et à la fin de la messe, il pliera ce papier dans un voile de soie violette, et le cachettera le lendemain avec l'oblation de la messe et une partie de l'hostie consacrée.
La veille du jeudi, il se lèvera à minuit, et ayant jeté de l'eau bénite dans la chambre, il allumera un cierge de cire jaune, qu'il aura préparé le mercredi, lequel sera percé en forme de croix; et après qu'il sera allumé, il dira le psaume 77: Attendite, popule meus, legem meam; etc., sans dire Gloria Patri.
Il commencera l'office des morts, par Venite, exultemus Domino, etc., Il dira matines et laudes; et à la place du verset de la neuvième leçon, il dira:
Libera me, Domine, de timore inferni; nequeant dæmones perdere animam meam, quando illos ab inferis suscitabo, dum illos velle meum imperabo.
C'est-à-dire, délivrez-nous, Seigneur, de la crainte de l'enfer; que les démons n'inspirent point la terreur à mon âme, lorsque je les obligerai à sortir de l'enfer, et que je leur commanderai d'accomplir ma volonté.
Dies illa sit clara, sol luceat et luna, quando illos suscitabo.
C'est-à-dire, que le jour soit beau et que le soleil et la lune luisent lorsque je les appellerai.
Tremendus illorum aspectus horribilis et difformis. Redde formam angelicam, dum illis velle meum imperabo.
C'est-à-dire, leur vue est horrible et effroyable, rendez-leur leur forme angélique, lorsque je leur ordonnerai de faire ma volonté.
Libera me, Domine, de illis cum visu terribili, et præsta ut sint illi obedientes, quando illos ab inferis suscitabo, dum illis velle meum imperabo.
Délivrez-moi, Seigneur, de leur vue terrible, et faites qu'ils soient obéissants lorsque je les ferai sortir des enfers, et que je leur commanderai d'accomplir ma volonté.
Après l'office des morts, il éteindra le cierge, et au soleil levant, il égorgera un agneau mâle de neuf jours, en prenant garde que le sang ne souille pas la terre: on l'écorchera, et on jettera au feu sa langue et son coeur; le feu sera nouveau, et on gardera les cendres, pour s'en servir dans le besoin. On étendra la peau de l'agneau au milieu d'un champ, et pendant neuf jours, on l'arrosera d'eau bénite quatre fois le jour.
Le dixième jour, avant le soleil levé, on couvrira la peau d'agneau, des cendres du coeur et de la langue, avec les cendres du coq aussi.
Le jeudi, après le soleil couché, on enterrera la chair de l'agneau dans un lieu secret, et où aucun oiseau ne puisse venir, et le prêtre écrira sur la fosse avec le pouce droit, les caractères marqués ci-dessous :


Et pendant trois jours il arrosera les quatre coins avec de l'eau bénite, et disant:
Asperges me, Domine, hissopo et mundabor, lavabis me et super nivem dealbabor.
Après l'aspersion, il dira à genoux, la face tournée vers l'orient, l'oraison suivante.


Oraison.
Jésus-Christ, rédempteur des hommes, qui étant l'agneau sans tâche, avez été immolé pour le salut du genre humain, qui seul avez été digne d'ouvrir le livre de vie, donnez la vertu à cette peau d'agneau, de recevoir les signes que nous y formerons et qui seront écrits de votre sang; que les figures, signes et paroles aient leur vertu efficace, et faites que cette peau soit un préservatif contre les ruses des démons; qu'à la vue de ces figures ils soient épouvantés, et qu'ils n'en approchent qu'en tremblant; par vous J.-C. qui vivez et régnez dans les siècles. Ainsi soit-il.
Ensuite on dira les litanies du saint nom de Jésus: et au lieu de l'Agnus Dei, on dira l'Agneau immolé soit le soutien contre les démons.
L'agneau occis donne la puissance contre la puissance des ténèbres.
L'agneau immolé accorde la faveur et la force de lier les Esprits rebelles. Ainsi soit-il.
Après que la peau de l'agneau aura été dix-huit jours étendue; le dix-neuvième, on ôtera la toison, qu'on réduira en poudre, et qui seront enterrée au même endroit; on écrira dessus avec le doigt, vellus, puis le caractère suivant :


Puis on continuera istud sic in cinerem reductum, si præsidium contra dæmones

per nomen Jesu; puis faire les caractères suivant :


On mettra ensuite, du côté de l'orient, sécher pendant trois jours cette peau au soleil, et avec un couteau neuf on fera le caractère suivant :




Après avoir fait cette fig., on dira le psaume 71: Deus judicium tuum, regi da, etc.; puis le caractère suivant :




Après que cette figure sera achevée, le psaume 28: Offerte Domino patria gentium, etc.; du pseaume 95: Cantate Domino canticum, et dont le septième verset est, offerte Domino filii Dei, etc...et faire le caractère suivant :


Il dira après le psaume 77: Attendite popule meus, legem meam, etc. puis posera la figure :


Cette figure faite, il dira le psaume 2: Quare fremuerunt gentes et meditati sunt inania?
Finalement, on fera la figure suivante





après quoi on récitera le psaume 115: Credidi propter quod locutus sum.
Ensuite, le dernier lundi du mois, on dire une messe pour les morts, et on y omettra la prose et l'évangile S.t-Jean; et à la fin de la messe le prêtre dira le psaume Confitemini Domino quoniam bonus, etc.
En l'honneur de la très sainte et très auguste Trinité; le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Ainsi soit-il.
Les 72 sacrés noms de Dieu, Trinitas, Sother, Messias, Emmanuel, Sabahot, Adonay, Athanatos, Jesu, Pentagna, Agragon, Ischiros, Eleyson, Otheos, Tetragrammaton, Ely, Saday, Aquila, magnus Homo, Visio, Flos, Origo, Salvator, Alpha et Omega, Primus, Novissimus, Principium et finis, Primogenitus, Sapientia, Virtus, Paracletus, Via, Veritas, Via, Mediator, Medicus, Salus, Agnus, Ovis, Vitulus, Spes, Aries, Leo, Lux, Imago, Panis, Janua, Petra, Sponsa, Pastor, Propheta, Sacerdos, Sanctus, Immortalis, Jesus-Christus, Pater, Filius hominis, Sanctus, Pater omnipotens Deus, Agios, Resurrectio, Mischiros, Charitas, Æternus, Creator, Redemptor, Unitas, Summum, Bonum, Infinitas. Amen.
Initium sancti Evangelii secundum Joannem. Gloria tibi, Domine.
In principio erat Verbum, et Verbum erat apud Deum, et Deus erat Verbum. Hoc erat in principio apud Deum. Omnia per ipsum facta sunt: et sine ipso factum est nihil quod factum est. In ipso vita erat, et vita erat lux hominum, et lux in tenebris lucet, et tenebræ eam non comprehenderunt. Fuit homo missus à Deo, cui nomen erat Joanes. Hic venit in testimonium, et testimonium perhiberet de lumine, ut omnes crederent per ipsum. Non erat ille lux, sed ut testimonium perhiberet de lumine. Erat lux vera quæ illuminat omnem hominem venientem in hunc mundum. In mundo erat et mundus per ipsum factus est, et mundus eum non cognovit. In propria venit, et sui eum non receperunt. Quot quot autem receperunt eum, dedit eis potestatem Filios Dei fieri; his qui credunt in nomine ejus, qui non ex sanquinibus, neque ex voluntate carnis, neque ex voluntate viri, sed ex Deo nati sunt: et Verbum caro factum est, et habitavit in nobis, et vidimus gloriam ejus, gloriam quasi unigenti à Patre plenum gratiæ et veritatis. Deo gratias.
Hozanna Filio David. Benedictus qui venit in nomine Domini, Hozanna in excelsis.
Te invocamus, te adoramus.
Te laudamus, te glorificamus.
O Beata et gloriosa Trinitas.
Sit nomen Domini benedictum; ex hoc nunc et usque in seculum. Amen.
In nomine Patris, et Filii, et Spiritus Sancti, Jesus Nazarethus Rex Judæorum. Christus vincit + regnat + imperat + et ab omni malo me defendat. Amen.

Conjuration universelle.
Ego N. conjuro te N. per Deum vivum, per Deum verum, per Deum sanctum et regnantem, qui ex nihilo coelum et terram et mare, et omnia que in eis sunt, creavit in virtute sanctissimi sacramenti Eucharistiæ et nomine Jesu Christi et potentia ejusdem Filii Dei omnipotentis, qui pro redemptione nostra crucifixus, mortuus et sepultus fuit, et tertia die resurrexit, nuncque sedens ad dexteram psalmatoris totius orbis, inde venturus est judicare vivos et mortuos: et te maledicte incirco per judicem tuum tentare ausus Deus est, te exorciso serpens, tibi qui impero, ut nunc et sine mora appareas mihi juxta circulum pulchra et honesta animæ et corporis formâ, et adimpleas mandata mea sine fallacia aliqua. Nec restrictione mentali per nomina maxima Dei deorum Domini dominantium Adonay, Tetragrammaton, Jehova, Tetragrammaton, Adonay, Jehova, Otheos, Athanatos, Ischyros, Agla, Pentagrammaton, Saday, Saday, Saday, Jehova, Otheos, Athanatos, à Liciat, Tetragrammaton, Adonay, Ischyros, Athanatos, Sady, Sady, Sady, Cados, Cados, Cados, Eloy, Agla, Agla, Agla, Adonay, Adonay.
Constringo te pessime et maledicte serpens N. ut sine mora et legione et gravamine in hoc loco libita signa ante circulum meum sine murmure appareas, sine difformitate nec murmur tione iterum.
Exorciso te per nomina Dei ineffabilia Gogmagogque à me pronuntiari non debuerunt et ternoce mea à lapsu venias adsis N. venias adsis N. venias adsis N.

Conjuration.
Moi N. je te conjure esprit N. au nom du grand Dieu vivant, qui a fait le ciel et la terre, et tout ce qui est contenu en iceux, et en vertu du saint. nom de J.-C. son très cher fils, qui a souffert mort, et passion pour nous à l'arbre de la croix, et par le précieux amour du Saint-Esprit, Trinité parfaite, que tu aies à m'apparaître sous une forme humaine et belle forme, sans faire peur ni bruit, et sans faire frayeur quelconque; je t'en conjure au nom du Dieu vivant Adonay, Tetragrammaton, Jehova, Tetragrammaton Adonay, Jehova, Otheos, Athanatos, Adonay, Jehova, Otheos, Athanatos, Ischyros, Agla, Pentagrammaton, Jehova, Ischyros, Athanatos, Adonay, Jehova, Otheos, Athanatos, Tetragrammaton, à Luciat, Adonay, Ischyros, Athanatos, Ischyros, Athanatos, Sady, Sady, Sady, Adonay, Sady, Tetragrammaton, Sady, Jehova, Adonay, Eloy, Eloy, Agla, Eloy, Agla, Eloy, Agla, Agla, Agla, Adonay, Adonay, Adonay.
Veni, N. Veni, N. veni, N.
Je te conjure de rechef de m'apparaître comme dessus dit, en vertu des puissants et sacrés noms de Dieu, que je viens de réciter présentement, pour accomplir mes désirs et volontés, sans fourberie ni mensonge; sinon St.-Michel Archange invisible te foudroiera dans le plus profond des enfers; viens donc N. pour faire ma volonté.

A. P.
Quid tardatis quid moramini, quid facitis? Preparate vos, obedite præceptori vestro in nomine Domini Bathat vel Rachat super Abracruens super veniens Abehor super Aberer.

L. Q. L. F. A. P.
Voici le pentacle de Salomon que j'ai apporté à ta présence, et te fais commandement, de la part du grand Dieu Adonay, Tetragrammaton et Jésus, que tu aies à satisfaire à mes demandes, sans fourberie ni mensonge, mais en toute vérité, au nom du Sauveur et Rédempteur J.-C.
  1   2   3

similaire:

Les conjurations secrètes qu\Manuel Valls
«Il ne faut pas avoir peur de se faire traiter d’islamophobe. A partir du moment où les gens auront compris que c’est une arme contre...

Les conjurations secrètes qu\Apple, Steve Jobs et le néocapitalisme américain
«contre-culture» de Steve Jobs s’est imposée dans les esprits jusqu’à notre époque de «buzz» au point que les médias n’ont pas su...

Les conjurations secrètes qu\Quand l'ignorance est au sein des sociétés et de désordre dans les...

Les conjurations secrètes qu\IIème partie : la t. P. S. E et la precarite 23
«Les transformations de la société ont fait évoluer fortement les méthodes d’intervention du secteur T. P. S, qui est passé d’un...

Les conjurations secrètes qu\Du Syndicat Force Ouvrière
«On n’en peut plus, les malades sont en danger, nous ne pouvons plus faire correctement notre travail qui est de soigner. Ca suffit,...

Les conjurations secrètes qu\Ou Malgré les ténèbres de ce monde, Seigneur Jésus

Les conjurations secrètes qu\19. [On peut encore les comparer à ces gens qui, ] au moment où les...
«frappez le tué avec une partie de la vache». Ainsi Allah ressuscite les morts et vous montre les signes (de Sa puissance) afin que...

Les conjurations secrètes qu\Loi El Khomri : tous concernés !
«public/privé» par la Loi «travail» et qu’il faut organiser la préparation de la grève interprofessionnelle, contre le projet de...

Les conjurations secrètes qu\暗无天日 ài wú tiān rì: vivre dans les ténèbres, absence totale de justice

Les conjurations secrètes qu\Guerres Secrètes II epilogue de l’épisode I








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com