Transcription de l’entretien p. 17 à 22 L'évolution historique du mot «parti»








télécharger 196.65 Kb.
titreTranscription de l’entretien p. 17 à 22 L'évolution historique du mot «parti»
page1/5
date de publication07.07.2017
taille196.65 Kb.
typeTranscription
l.21-bal.com > loi > Transcription
  1   2   3   4   5






Invité : Harlem Désir, député européen

29/10/11


Niveau supérieur / C1

Public : diplomates, journalistes, personnes intéressées par la politique européenne.

Thèmes de l’émission : élections présidentielles en France, les primaires, la démocratie participative
Compétences :

  1. Utiliser un dictionnaire unilingue.

  2. Repérer des informations précises dans l’émission.

  3. Résoudre des mots croisés.

Objectifs communicatifs :

  1. Rédiger des définitions.

  2. S’exprimer de manière neutre.

  3. Utiliser et reconnaître des sigles et des acronymes.

  4. S’exprimer autour des élections présidentielles et des primaires.

  5. Simuler un entretien d’embauche.

  6. Rédiger un manifeste pour la démocratie participative.

  7. Donner son opinion sur les primaires.

Objectifs linguistiques :

  1. Revoir, approfondir les acceptions des mots « parti » et « part » et les employer.

  2. Approfondir et employer le lexique relatif à la politique.

  3. Revoir, approfondir et employer les différentes formes de caractérisation.

  4. Revoir et employer les pronoms démonstratifs.

Objectifs interculturels :

  1. Découvrir l’évolution historique d’un mot, les expressions autour de ce mot, ses homonymes.

  2. Découvrir les primaires socialistes.

Sommaire de la fiche :

1. Mise en route p. 2 à 4
2. Compréhension de l’entretien p. 4 à 7
3. Analyse du discours p. 7 à 12
4. Production orale / Dossier sur les questions politiques p. 12 et 13

5. Production écrite et orale p. 13 à 15

6. Ressources de Courrier International p. 15

7. Liens pour aller plus loin p. 15 à 16

8. Transcription de l’entretien p. 17 à 22

9. L'évolution historique du mot « parti » p. 23 et 24

10. Questions de compréhension orale p. 25 et 26

11. Activité 1 : «grilles de mots croisés » p. 27 et 28

12. Activité 1 : texte à compléter p. 29

13. Activité 2 sur la caractérisation avec « qui » et « ce qui » p. 30

14. Activité 3 sur la neutralité avec les pronoms démonstratifs p. 31

15. Activité 4 sur les sigles et acronymes p. 32 et 33

1. Mise en route

Cette étape de mise en route vise à aborder le thème de la politique, et plus particulièrement celui du parti politique, en introduisant un petit jeu sur l’étymologie du mot « parti », sur ses homonymes et en élargissant aux expressions contenant le mot « parti » et le mot « part ». En effet, historiquement, les mots « parti » et « part » ont, dans certains cas, pris la même acception.
Écrire le mot « PARTI » en gros au tableau et demander aux apprenants ce que cela leur évoque.

À quoi avez-vous pensé au moment où j’ai écrit ce mot au tableau ?

Distribuer les activités de mise en route en expliquant aux apprenants qu’ils vont travailler sur l’étymologie du mot « parti » et sur son évolution.

Répartir les apprenants en petits groupes. Mettre des dictionnaires unilingues à leur disposition.

Réalisez les activités.

Corriger oralement en grand groupe après chaque activité.
Pistes de corrections / Corrigés :

- J’ai pensé à un parti politique.

- Moi, cela me fait penser à « partie » même si cela ne s’écrit pas pareil.

- Pour moi, cela évoque également la politique, surtout le parti socialiste, car le mot fait partie de la dénomination du groupement politique. Etc.
1) Classez les définitions et les expressions qui en découlent selon l’évolution du mot « parti ».
Le mot « parti » vient du latin « partire » : diviser en parts.


DATES

DÉFINITIONS

EXPRESSIONS

vers 1200

monnaie de compte qui valait une demi-maille (une maille était un demi-denier)

avoir maille à partir

fin XIIIe


part revenant à quelqu’un (est remplacée aujourd’hui par « partie ») et plus généralement situation, état, conjoncture.

prendre parti

faire un mauvais parti à quelqu’un

vers 1415

groupe à part, groupe de personnes unies contre d’autres en raison de leurs opinions communes

un homme de parti

tenir le parti de quelqu’un

prendre le parti de quelqu’un

vers 1580

désigne le traitement, la condition avantageuse offerte à quelqu’un (surtout en parlant d’un mariage)

un bon parti

au XVIIe

idée de détermination, de solution choisie pour résoudre une situation

prendre le bon parti

prendre son parti

à partir du XIXe

ensemble de personnes ayant des valeurs politiques communes

un parti politique



2) Quels homonymes du mot « parti » connaissez-vous ?
une partie

parti (participe passé)

il partit (passé simple)

il partît (imparfait du subjonctif)

3) Quand les mots indiquent l’idée de « division », quelle est la différence entre « partie » et « part » ?
part : portion résultant d’une division, d’un partage. Ce qui revient, ce qui échoit à quelqu’un. Ce qu’on apporte en partage (avec un possessif)
partie : portion, élément d’un tout
Remarque : il existe d’autres sens du mot « partie », mais ils ne concernent pas cet exercice. Il s’agit ici de travailler en particulier sur les cas qui prêtent à confusion pour les apprenants.
4) Complétez les phrases suivantes avec le mot « partie » ou le mot « part » :
1. Les partis politiques ont passé un accord pour se répartir des sièges. Tout le monde veut sa part du gâteau.
2. Il est devenu président, car il ne s’est jamais contenté d’être le deuxième, il a toujours voulu la meilleure part.
3. Jacques Chirac passait toujours une partie de ses vacances dans son fief, en Corrèze.
4. Les hommes politiques sont également des citoyens à part entière.
5. Les militants constituent une des parties de la machine politique.
6. Tout candidat soit fournir sa part d’efforts.
5) Donnez une expression équivalant aux expressions qui suivent :
pour ma part : en ce qui me concerne
de ma (ta/sa, etc.) part : cela vient de (moi/toi/lui)
de toute(s) part(s) : de tous les côtés
d’autre part : de plus
de part et d’autre : de différents côtés / épars
à part : différent
de part en part : à travers
faire part de : communiquer
faire la part de : tenir compte de
à part entière : complètement
prendre part à (ou avoir part à) : participer à
faire partie de : être un élément de
en partie : partiellement

6) Rédigez 6 phrases ayant pour contexte la politique en incluant des expressions vues précédemment :
Je ne crois pas, pour ma part, que le candidat du Parti socialiste puisse remporter les élections présidentielles.

Vous direz de ma part au porte-parole de l’Élysée qu’il doit travailler sa communication.

Les journalistes présents à la conférence de presse posaient des questions de toutes parts. Etc.
2. Compréhension de l’entretien

Cette étape permet aux apprenants de repérer des informations précises dans l’émission et d’effectuer également le repérage lexical de certaines expressions.

Distribuer les questions (cf. p. 25-26). Laisser le temps aux apprenants de lire les questions. Diffuser l’émission.

Prenez des notes et répondez aux questions.

Faire comparer avec un(e) autre apprenant(e). Rediffuser l’émission si nécessaire puis corriger, à l’oral.
L’invité :

Député socialiste au Parlement européen depuis 1988. En 2004, il devient vice-président du Groupe socialiste du Parlement européen en charge des dossiers économiques et sociaux et du commerce international.

Il a participé à la création de l’association SOS Racisme dont il a été le président entre 1984 et 1992.

Depuis 2008, il est secrétaire national à la coordination du Parti socialiste après y avoir exercé de nombreuses fonctions.
Pistes de correction / Corrigés :
Les questions
1) De quelle famille politique Harlem Désir fait-il partie ?

Il est socialiste.
2) À quelle occasion a-t-il dirigé le parti ?

Il a dirigé le parti socialiste en France, le temps des primaires, pour la présidentielle de 2012.
3) Quel a été le résultat de ces primaires ?

François Hollande a été désigné pour détrôner Nicolas Sarkozy aux prochaines élections présidentielles.
4) Quel est le contenu de l’échange sur les fromages ?

Paul Germain sert à son invité un camembert de la marque « Président » à la pâte un peu molle soulignant ainsi le fait que F. Hollande apparaît comme quelqu’un de mou. Harlem Désir en rit tout en s’inscrivant en faux et rétorque au journaliste qu’il aurait plutôt pu lui proposer un fromage de Hollande.
5) Comment Harlem Désir qualifie-t-il Nicolas Sarkozy en tant que président ? Et en tant que candidat ?

Il dit que Nicolas Sarkozy est un mauvais président , mais un candidat redoutable.
6) Que veut dire Paul Germain quand il demande à son invité si « les carottes sont cuites » pour N. Sarkozy ?

Il demande si pour N. Sarkozy, c’est une élection perdue d’avance, car c’est ce qu’indiquent les sondages. En effet, ils prévoient une victoire de François Hollande au deuxième tour avec soixante-deux pour cent.
7) Pourquoi Harlem Désir préfère-t-il rester prudent ?

Car les sondages ne font pas une élection, c’est-à-dire qu’ils ne peuvent prévoir le résultat d'une élection (et ce, encore moins à six mois du scrutin). De plus, ils peuvent juste refléter un désir de changement assez général.
8) Combien de personnes ont participé aux primaires selon Harlem Désir ?

Près de trois millions de citoyens y ont participé.
9) Que doit être la politique selon Harlem Désir ?

Une confrontation sur des idées, sur des questions de fond.
10) Pourquoi Harlem Désir dit-il qu'il y a un « rassemblement exemplaire » derrière François Hollande ?

Parce que tous les autres candidats socialistes des primaires soutiennent à présent François Hollande pour l'élection présidentielle. Martine Aubry a fait une déclaration lui concédant la victoire.
11) Qu'est-ce qui fait la force d’un candidat issu des primaires par rapport à une désignation classique ?

Le candidat part avec une légitimité, avec une énergie, avec un soutien populaire sans précédent.
12) Qu'apprend-on sur la Corrèze au niveau économique ?

Que c'est le département le plus endetté de France.
13) Quelles propositions les socialistes ont-ils formulées pour l'Europe ?

Ils ont proposé de créer des euro-obligations, pour mutualiser les emprunts et ne pas laisser les fonds spéculatifs attaquer la Grèce, l'Italie. Ils ont également proposé la taxe sur les transactions financières et un renforcement de la gouvernance économique de la zone euro. Ils veulent également une relance économique.
14) Quelle critique l'intervenante, Elsa Schalck, formule-t-elle envers les socialistes français ?

Elle critique le fait qu'ils se rallient aux communistes et aux autres mouvements d'extrême gauche pour tenter de remporter les élections.
15) Quels sont les deux événements auxquels pense Harlem Désir quand il parle d'extrême droite ?

Il parle de Breivik en Norvège et des agressions contre les Roms.
16) Quand les communistes ont-ils été au gouvernement en France ?

Ils l’ont été quand Lionel Jospin était Premier ministre entre 1997 et 2002, mais ils l’avaient été à la Libération (en 1945) avec le Général de Gaulle.
17) Comment Harlem Désir définit-il les communistes ?

Comme des gens qui défendent les droits des travailleurs et des ouvriers.
18) De quel autre parti les socialistes français espèrent-ils le ralliement ?

Des Verts.
19) Comment l’invité perçoit-il le parti socialiste par rapport aux autres ?

Comme un parti central, mais non hégémonique, qui souhaite travailler avec d’autres partis.
20) Selon l'internaute, pourquoi Harlem, Ségolène et Arnaud soutiennent-ils François Hollande aujourd’hui ?

Parce qu'ils espèrent devenir ministres après les élections en cas de victoire de François Hollande.
21) Quelle conséquence imaginait-on pour les socialistes, avant que les primaires n’aient lieu ?

On disait que les socialistes allaient se fracasser, c'est-à-dire tomber en mille morceaux et être plus divisés que jamais.
22) À quoi Harlem Désir compare-t-il les socialistes aujourd’hui ?

À un pack de rugby (les 8 joueurs des trois lignes à l’avant), prêt à partir au combat derrière leur capitaine : François Hollande.
23) Quel jeu de mots Paul Germain fait-il à la fin de l’émission ?

« On va s’attaquer à ce président » signifie ici qu’ils vont entamer le camembert, mais cela peut aussi avoir comme double sens : on va s’en prendre à Nicolas Sarkozy.

L’intervenante : Elsa Shalck

Responsable des Jeunes de l’Union pour un mouvement populaire (UMP) du Bas-Rhin.

Les Jeunes populaires ou Jeunes de l’UMP sont une des branches de l’UMP, membre du YEPP (Youth of the Européen People’s Party), branche jeune du Parti populaire européen (PPE). Ils se trouvent dans tous les départements de France.
L’association SOS Racisme :

Elle est créée en 1984. En 1983, a eu lieu en France la Marche pour l’égalité et contre le racisme, renommée la Marche des Beurs par les médias, marche qui a suivi des émeutes dans les banlieues. En 1984, SOS Racisme, association de lutte contre le racisme et les discriminations, était créée et soutenue par des personnalités du Parti socialiste.
Le Parti socialiste :

Martine Aubry est la secrétaire actuelle du PS.

Le PS a été fondé en 1969 et s’est élargi en 1971 au congrès d’Epinay en unifiant les partis de gauche et en élaborant un programme commun avec le Parti communiste français (PCF) et en choisissant François Mitterrand comme premier secrétaire.
Les primaires :

Élection interne afin de désigner le candidat à l’élection présidentielle. En 2011, l’élection a été organisée par le PS et par le Parti radical de gauche (PRG). François Hollande a été élu devant Martine Aubry, Arnaud Montebourg, Ségolène Royal, Manuel Valls et Jean-Michel Baylet. Les militants et sympathisants pouvaient participer à cette élection.
François Hollande :

Il a été Premier secrétaire du PS entre 1997 et 2008, a été maire de Tulle entre 2001 et 2008, est président du conseil régional de la Corrèze et député de la première circonscription de la Corrèze. Candidat de gauche pour l’élection présidentielle de 2012.
Il était auparavant marié avec Ségolène Royale qui a été la candidate socialiste aux élections de 2007 qu’a remportées Nicolas Sarkozy. Depuis, ils se sont séparés.

La Corrèze :
Département français (19) dans la région du Limousin. Tulle en est la préfecture. La Corrèze est traditionnellement de gauche politiquement, cependant la droite l’avait conquise notamment avec Jacques Chirac, originaire du département. Mais, en 2008, le PS a reconquis le département, avec l’élection de François Hollande au Conseil général.

Martine Aubry :
Maire de Lille et Première secrétaire du Parti socialiste depuis 2008, elle a été candidate aux primaires socialistes pour les élections présidentielles de 2012, qu’elle a perdues face à François Hollande (43 % contre 56 %). Elle a exercé plusieurs postes ministériels et est à l’origine de la loi fixant la durée de travail hebdomadaire légale à 35 heures en France.
Le Parti radical de gauche (PRG) :

Parti politique de centre gauche dont le président est Jean-Michel Baylet.
Nicolas Sarkozy :

Président français depuis mai 2007 (victoire face à Ségolène Royal avec 53 % des voix).

Avocat d’affaires de formation, il a occupé différentes fonctions telles que maire de Neuilly-sur-Seine, député, ministres, etc. Il a été également président de l’Union pour le mouvement populaire (UMP), Jean-François Copé l’a depuis remplacé.

L’Internationale :

Chant révolutionnaire français écrit par le poète Eugène Pottier en 1871 symbole de la lutte sociale. Ce chant est devenu très célèbre grâce à sa mise en musique par Pierre Degeyter, musicien lillois. Il a même été l’hymne de l’URSS jusqu’en 1944.
L’extrême gauche :

L’extrême gauche désigne les partis politiques qui sont situés à gauche des partis socialistes.

Actuellement, en France les principaux partis d’extrême gauche sont :

Le Parti communiste

Le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA)

Lutte ouvrière
Le camembert :

Fromage originaire de la Normandie. En 1983, le camembert au lait cru et moulé à la louche a obtenu l’Appellation d’origine contrôlée (AOC).
Les euro-obligations :

Obligations émises par les États de la Zone Euro.
  1   2   3   4   5

similaire:

Transcription de l’entretien p. 17 à 22 L\8. Transcription de l’entretien p. 21 à 24

Transcription de l’entretien p. 17 à 22 L\8. Transcription de l’entretien p. 18 à 20

Transcription de l’entretien p. 17 à 22 L\Introduction I evolution historique

Transcription de l’entretien p. 17 à 22 L\Introduction I evolution historique

Transcription de l’entretien p. 17 à 22 L\1- bref historique de l’évolution des organisations
«Ordonnancement» et le «Lancement» : Gestion des stocks : réapprovisionnement

Transcription de l’entretien p. 17 à 22 L\Transcription de l’entretien p. 18 à 21 Quiz sur les pâtisseries...

Transcription de l’entretien p. 17 à 22 L\L'agriculture et l’élevage à Villevêque Aperçu historique Sommaire...
«béâsse», véhicule agricole de la première moitié du xxe siècle. Recherche sur l’origine de ce mot angevin méconnu

Transcription de l’entretien p. 17 à 22 L\D IX points cles les entretiens professionnels
«l’entretien professionnel a pour finalité de permettre à chaque salarié d’élaborer son projet professionnel à partir de ses souhaits...

Transcription de l’entretien p. 17 à 22 L\L’idéologie du genre : l’ultime subversion
«genre» ne traduit ni exactement ni clairement le mot anglais «gender». Je vais y revenir très vite. Mais qu’il soit bien clair d’emblée...

Transcription de l’entretien p. 17 à 22 L\Afin de comprendre le véritable sens du mot porneia (πορνείᾳ), j'ai...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com