On dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ?








télécharger 158.34 Kb.
titreOn dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ?
page7/15
date de publication20.12.2016
taille158.34 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > histoire > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   15

II. Elle s’appelait Miryam…




Tout parent juif désire que son enfant ressemble aux grandes figures qui ont construit le peuple, aux ancêtres de la maison d’Israël. Miryam, la sœur de Moïse et d’Aaron, considérée comme prophétesse et libératrice puisqu’elle a sauvé son frère de la mort, fait partie de cette lignée. Anne (la gracieuse) et Joachim ( ) espèrent-ils que leur fille devienne prophétesse et libératrice du peuple en ce temps d’oppression des Romains ? C’est une coutume en Israël de donner à son enfant le nom d’une personne sage et adoratrice de Dieu. En effet en Israël le nom exprime la personne, sa vocation et sa mission. Il est signe :
. D’identification : il est notre être en sa totalité, être et agir.

. De filiation : Jésus fils de Joseph

. De projet. D’abord dans le cœur des parents, nous voudrions que notre enfant ressemble à… devienne comme… Puis projet dans le cœur de l’enfant et de l’adolescent et de l’adulte. Ainsi Yohanan : Dieu fait grâce ; Elishevah : Dieu fait serment ; Zekharia : Dieu se souvient…. Faisons une incursion dans le ‘Benedictus’. Il est dit : «Amour qu’il montre envers nos pères (Jean), mémoire de son alliance sainte (Zacharie), Serment juré à notre père Abraham (Elisabeth)»24.

Ainsi Miryam. Mir-yam : eaux amères. Océan d’amertume. Sur les tablettes d’Ougarit on trouve la racine mrym : rebelle, amère, forte, celle qu’on élève, qui est élevé, souveraine, prophétesse, dame. Océan d’amertume, mais est-ce le véritable nom de Marie ? Est-ce «Marie», son nom ? Ou bien a-t-elle un nom qui nous est inconnu ? Quand nous parlons du nom de Marie, de quel nom parlons- nous ? Il est évident que pour les gens de Nazareth, Marie est connue par ce prénom. Mais pour Dieu, n’est-elle pas connue d’une autre manière ?

Le Nom de gloire



«Dieu qui t’a créé sans toi, ne te sauveras sans toi»25. Il s’agit d’acquérir la ressemblance avec Dieu : «Mes bien aimés dès à présent nous sommes enfants de Dieu, mais ce que nous serons n’a pas encore été manifesté. Nous savons que, lorsqu’il paraîtra, nous lui serons semblables puisque nous le verrons tel qu’il est» (1 Jn 3,2). Se construire, acquérir la ressemblance de fils et fille de Dieu. Dieu nous crée libre, «il ‘fait’ les créatures ‘se faire’» disait un Père prédicateur de retraite. Il crée les créatures, c’est l’image, se faire, c’est acquérir la ressemblance. Avec le nom, la vie devient aventure vers soi, chance de devenir autre. C’est naître et renaître à chaque instant. On ne peut donc jamais désespérer de qui que ce soit, même de celui qui semble irrécupérable, car il y a toujours en lui comme en nous, une petite flamme, une petite étincelle, une mèche qui fume encore et qui indique une possibilité de renaissance qui ne tient souvent pas à grand chose : un sourire, un geste, un regard…. Que sais-je ?

Comblée de grâce



Le Messager de Dieu, Gabriel, c’est-à-dire Dieu lui-même, car le messager n’est que le serviteur d’une Parole. Le Seigneur lui dit donc par l’intermédiaire de l’ange : «Réjouis-toi, comblée de grâce !» (Lc 1,28). Le véritable nom de Marie est : ‘Comblée de grâce’, ‘Favorisée de Dieu’, ‘Toi qui as la faveur de Dieu’, ‘Toi qui as trouvé grâce aux yeux de Dieu’. C’est sa vocation, sa mission, son être. Elle est comblée de grâce : «Elle a reçu en plénitude toutes les grâces possibles à sa nature et à ses sublimes destinées. Elle a eu en conséquence la plénitude des vertus»26. Le sait-elle ? L’a-t-elle compris ? Certainement pas dans toute la profondeur et l’immensité du terme, mais elle «est» ainsi. La suite de l’Evangile nous montre qu’elle n’avait pas compris (Lc 2,19.50). Elle est pétrie d’Esprit Saint, dit le Concile Vatican II27, en vue de son Fils. Et l’esprit Saint est l’amour, la vie même de Dieu. Marie est en relation existentielle avec Dieu, avec l’Esprit. Totalement disponible, remettant sa destinée entre les mains de Dieu. Tout son être est en éveil pour percevoir les appels les plus discrets de Dieu.
Ce n’est pas la première fois que dans l’histoire, Dieu donne ou change le nom de ses serviteurs. Prenons simplement l’exemple bien connu de l’apôtre Simon «Désormais tu t’appelleras Kepha c’est –à- dire Pierre» (Jn 1,42). Terme qui indique sa vocation-mission.
’Comblée de grâce’ ! Luc emploie le parfait passif qui indique que dès avant l’Incarnation, Marie était déjà comblée de grâce. C’est une action passée dont les effets demeurent. Toi qui as été et qui demeures pleine de grâce. Marie a été rendue ainsi par Dieu de toute éternité. Elle est comblée par un Autre. A ce propos le mot ‘comblée’ convient à mon sens mieux que ‘pleine’, car il indique bien que Marie reçoit de l’extérieur, d’une source qui n’est pas en elle. C’est Dieu qui la comble alors que de Jésus, Jean l’évangéliste dira : «Nous avons vu sa Gloire, Gloire que, Fils Unique plein de grâce et de Vérité, il reçoit du Père» (Jn 1,14). A Marie s’adresse plus qu’à tout autre créature le texte des Ephésiens28. Réjouis-toi d’avoir été envahie par la grâce. L’hymne acathiste proclame : «Tu as été pleinement sanctifiée, purifiée à l’avance». Et Jean Paul II d’affirmer : «Elle est la plénitude de la perfection de ce qui est caractéristique du féminin»29. Elle est l’archétype de la dignité de l’homme et de la femme, elle est l’être humain tel que Dieu l’a voulu et créé et qui a évolué ainsi.
Du cœur de sa liberté, elle donne corps à la Parole éternelle de Dieu. Marie dit oui librement car elle est établie dans la grâce depuis toujours. Ce nom dit son être et sa mission ce pour quoi elle est créée. Il en est de même de chacun de nous. Le nom des élus est écrit dans le ciel (Lc 10,20), sur le Livre de Vie (Apo 3,5 ; 13,8 ; 17,8). Chacun reçoit lors de sa conception, avant même le nom donné à la naissance, notre nom, c’est-à-dire ce pour quoi Dieu nous a voulu sur cette terre, nom à réaliser jour après jour, dans la liberté reçue. Et entrant dans la gloire nous recevrons ce nom qui dira le mieux ce que nous avons réalisé du dessein d’amour de Dieu sur nous, le poids de gloire de notre vie. Ce nom nous sera donné écrit sur une petite pierre blanche (Ap 2,17). Elargissons notre recherche et entrons plus avant dans l’importance du Nom pour en apprendre la valeur et la profondeur.

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   15

similaire:

On dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ? iconIl me dit la fille est partie je sais pas quoi faire IL me dit j’ai...

On dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ? iconPour parler de la Fête de la Pentecôte, IL faut commencer par la Fête de Pâques
«Tout ce que le Seigneur a dit, nous (le) ferons» (Ex 19,8). Et, après les avoir reçus, IL répète : «Tout ce que le Seigneur a dit,...

On dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ? iconSans la prière la foi vacille !”, affirme le pape François lors de l’audience générale
«la nécessité de toujours prier sans se décourager» (V. 1). IL ne s’agit donc pas de prier de temps en temps, quand cela nous dit....

On dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ? iconQuestionnaire Conclusion
Ceux qui pratiquent (mangent) l'intérêt ne se lèvent qu'à la manière de celui qui, frappé défolie, est rossé à tord et à travers...

On dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ? iconâme, chair, Christ, corps, eschatologique, espérance, immortalité,...
«une douleur passagère en vue d'une vie intarissable» (7, 36). Rien n'est dit clairement sur le temps de la résurrection des justes...

On dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ? iconAdresse : Lieu-dit Peyrecout

On dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ? iconOn ne dit pas la maîtresse d'école

On dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ? iconTon corps sais-tu ce qu'il te dit ?

On dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ? iconLe premier ministre Stephen Harper en remet sur son opposition aux...
«anti-femmes». M. Harper a aussi dit que porter un niqab était inacceptable et contraire aux valeurs canadiennes

On dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ? iconExhortation Apostolique Evangelii Gaudium du Pape François
«mini évangile», le plus souvent très archaïque, où est concentré l'essentiel de l'Évangile : l'annonce chrétienne de Jésus Messie...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com