On dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ?








télécharger 158.34 Kb.
titreOn dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ?
page15/15
date de publication20.12.2016
taille158.34 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > histoire > Documentos
1   ...   7   8   9   10   11   12   13   14   15

La formation du fils




A partir de cet événement, Joseph devient le premier ‘rabbin’ de son fils. Son devoir de père, est de lui expliquer l’Ecriture (Dt 11,18), de le conduire à la prière de la Synagogue, mais aussi de lui apprendre un métier manuel :
«Plus grand est celui qui se rend utile par le travail que celui qui connaît Dieu….Le plus beau travail est celui de la terre, bien qu’il soit moins profitable, il doit être préféré à tout autre…Aussi bien qu’on est obligé de nourrir son fils, on est obligé de lui enseigner une profession manuelle…Qui n’enseigne pas une profession manuelle à son fils, est comme s’il en faisait un brigand….celui qui gagne sa vie est plus grand que celui qui s’enferme dan sa piété…Procure-toi un métier à côté de l’étude»65.
C’est ainsi que Jésus reçoit une éducation et une instruction religieuses comme tous les garçons de son âge, il fortifie sa foi en Dieu et son amour pour son peuple. Au sein de la famille qui se rassemble au long des semaines autour de la parole de Dieu, Jésus grandit, mûrit, se fortifie, progresse en sagesse et en grâce devant Dieu et chacun reçoit, selon sa vocation, la grâce venant du Père. Nous pouvons dire que Marie, croît, se fortifie, progresse en sagesse et grâce devant Dieu et de la même manière nous pouvons dire cela de Joseph. Ils grandissent, ils aiment, ils communiquent, ils partagent ensemble. Combien devons-nous contempler les trente années de vie cachée du Seigneur à Nazareth car la Mère éduque le Fils mais le Fils aussi forme la mère. Que de gestes posés, de regards échangés, de silences convenus, de paroles chargées de sens. Point n’est besoin de beaucoup de mots dans l’amour, tout est sens, prend sens et se devine. Mais aussi que d’interrogations, de doutes, de manques de compréhension et d’angoisses. C’est l’amour circulant à l’image au sein de la Trinité. Si le fils a eu besoin de trente années pour se préparer à sa mission, Marie a eu besoin elle aussi de ce temps pour découvrir Celui qu’elle a mis au monde et apprendre peu à peu de Lui sa mission de Mère de Dieu.

Ainsi Marie et Joseph accompagnent toutes les démarches de foi de leur fils. Et nous le savons de par les Evangiles, Marie d’une manière discrète restera présente, participant à la vie adulte de son Fils, à l’accomplissement de tout ce qu’elle a semé dans son être d’homme et de Dieu. Comme Miryam sa sœur aînée accompagnait Moïse, le chef du peuple, dans son exode, Marie accompagne le nouveau Moïse, dans son exode du sein du Père (Phil 2,6s), jusqu’à son exaltation dans la Gloire.
«Marie a toujours été «là». Là où Dieu l’invita, là où sa famille avait besoin d’elle, là où manquait le vin, là où personne ne la voyait, là où elle perdit son fils, là où il suffisait de se taire et souffrir. Oui marie était là, près de Lui, aux pieds de la Croix. Présence silencieuse et communicative, présence douloureuse et créative. Depuis avant le commencement du monde jusqu’à la fin, Elle est toujours avec Jésus et continue d’être avec Lui. L’important n’est pas de dire, de parler, de faire, d’agir… L’important est d’être «là», «près de Lui», au milieu des frères et sœurs»66
Marie nous accompagne aujourd’hui dans toutes nos démarches. Saurons-nous être avec Elle qui est toujours avec son Fils ?
Sœur Marie-Luce Baillet

1 Comité épiscopal pour les relations avec le Judaïsme, Lire l’Ancien Testament, D.C. n° 2163 p.626ss

2 CBP, L’interprétation de la Bible dans l’Eglise, Rome, 1993

3 A. DONVAL, psychologue, in le journal ‘La Croix ‘ 14 décembre 2005

4 Un certain nombre d’exégètes aujourd’hui emploient les termes de premier et second, ordre chronologique, de préférence à Ancien et Nouveau car aujourd’hui les deux sont toujours très actuels.

5 Talmud. Traditions juives rédigées à partir du Vè siècle qui commentent la Mishnah, ensemble des lois juives commentant le Pentateuque, de tradition orale et rédigées au début du IIIè siècle. Il existe deux Talmuds : celui de Jérusalem et celui de Babylone. Chacun contient un certain nombre de traités réglant la vie sociale et religieuse du peuple.

6 Talmud de Babylone, Mégillah, 14a

7 Midrasgìh hagadol s/Gn 11,29, s/ Ex1,15, s/ Ex 35,30 ; Sanh 69b ; midrash psaumes 118,11 ; Yalkut shim’on Noé 62 ; Ex R 1,1 ; Seder ‘olam R 21.

8 Yalkut shim’on lek 79.

9 Gn R 45,2 : Midrash rabba sur Genèse

10 Pr 31,10

11 Midrash hagadol s/Gn 23,1 ; Midrashim Tadshe 21 et Mishle 31

12 Targum palestinien Neophyti 1 et Middrash Rabba 98,20 sur Gn 49,25e.

13 A. SERRA, servite de Marie, professeur au Marianum de Rome

14 PHILON D’ALEXANDRIE, De Plantatione,135.

15 PHILON D’ALEXANDRIE, De somniis, 1,37

16 Midrash de Rabbi ben Zebina

17 Is 43,1b-3// Ps 34,20// lc2,34-35.

18 GROUPE DES DOMBES, Marie I, Bayard/Centurion, Paris, 1997 n°151

19 Mekhilta de R.Ishamaël sur Ex 15,20.

20 Rut Rabba sur 2,13.

21 Aile qui s’étend, pans du manteau, symbole des épousailles en Gn 1,2 ; Is 61,10 ; Ez 16,8 ; Dt 23,1 ; Ps 17,8 ; 57,2 ; Lc 1,35-38 ; Le Thalit châle de prière qui recouvre le juif à la synagogue manifeste ce moment d’épousailles avec Dieu, de l’intimité de chacun dans la prière.

22 CHOURAQUI A. Né en 1917 en Algérie, d’identité juive a toujours vécu au milieu des trois religions monothéistes et a toujours milité pour la paix et la fraternité entre ces trois religions. Engagé dans la résistance. En 1965 il devient Maire adjoint de Jérusalem, traducteur de la Bible (1993) et du Coran. (1991). Sa correspondance avec des personnalités de premier plan de la réconciliation judéo-chrétienne, telles que J. Isaac, J. Ellul, J. Maritain et M. Chagall a été publiée en Mars 2007, sous le titre : Le Destin d’Israël.

23 Cri des femmes du Zaïre, aux autorités du pays, aux gouvernants des pays africains, aux gouvernants européens, nord-américains, aux femmes européennes et nord-américaines, aux femmes africaines, en 1996.


24 Il se trouve que les mots employés explicitent les noms de Jean, de Zacharie et d’Elisabeth

25 Saint AUGUSTIN, Sermon 169, 11,13

26 CHAMINADE, G.J., Ecrits marials, II, 518

27 Lumen Gentium n° 56

28 Ep 1, 3-6.

29 Jean Paul ii, Mulieris Dignitatem, 5.

30 Découvertes faites en 1947

31 Découvertes faites en 1945

32 H.COUSIN, J.P. LEMENON, J. MASSONNET, Le monde où vivait Jésus, Cerf, Paris, 1998

33 P.A. Bernheim, «Une famille de Galilée», in Jacques frère de Jésus, Noésis, Paris 1996.

34 Texte non canonique. Ici il s’agit du Protévangile de Jacques, du milieu du IIè siècle de notre ère.

35 PAUL VI, Marialis cultus, n°37, 35

36 JEAN PAUL II, Redemptoris Mater, 13

37 PAUL VI, Marialis Cultus, 37

38 M.T. PORCILE SANTISO., La femme espace de salut, Cerf, Paris, 1999.

39 JEAN-PAUL II, Redemptoris Mater, 18.

40Ibd.,, 19.

41 JEAN-PAUL II, op.cit., 18

42 JEAN PAUL II, Redemptoris Mater, 20,45-46

43 JEAN PAUL II, Mulieris dignitatem, 17-19

44 JEAN PAUL II, MD ou RM,

45 S.FREUD, id.

46 THERESE de l’ENFANT JESUS, Histoire d’une âme, Cerf/DDB

47 Psaume 34, 17-19.26.30.31.39.

48 D.BROWN, Da vinci code

49 B.SESBOUE, Le da Vinci Code expliqué à ses lecteurs, Seuil, 2006 in Croire aujourd’hui n° 212 p.10

50 Ex 13, 2.12.13.15 ; 34,20 ; Lev 12,8 ; Nb 18,15-16. Cette purification n’a aucune nuance morale qui voudrait qu’une femme devenue mère soit impure, il s’agit de retrouver l’intégrité corporelle voulue par Dieu lors de la création, après les pertes dues à l’accouchement. Il en sera de même pour l’homme lors des pertes séminales.

51 Sifré Deutéronome

52 Talmud Berakhoth 35a-35b

53 Talmud Shabbat 30b-31a

54 A. HESCHEL, Les Bâtisseurs du temps, Ed. de Minuit, paris, 1957, p. 109-135 ; 169-194.

55 Aggadah de Pâques.

56 Pirké avoth 5,27

57 Mishnah : littéralement ‘étude’ mais la Mishnah est l’ensemble des règles et lois transmises de génération en génération depuis le don de la Torah au Sinai. C’est l’ouvrage de base et de référence, formé par la compilation de toutes les lois et coutumes du Judaïsme. Elle a été achevée au début du IIIè siècle de notre ère.

58 Guemara’ est un commentaire complémentaire en araméen de la Mishnah qui la relie plus clairement à la Bible. Le Talmud étant l’ensemble des commentaires de la Mishnah.

59 Pâques

60 Pentecôte

61 Fête des tentes ou des cabanes qui rappelle à Israël son séjour au désert.

62 Le jour du pardon

63 La fête des Lumières qui rappelle le temps des Maccabées avec la purification du Temple.

64 La fête des Sorts qui rappelle Esther sauvant son peuple.

65 R. ARON, Les années obscures de Jésus, Grasset, 1960

66 N. Calduch, «María de Nazaret y la Sabiduría de Israel», in Vida religiosa 91 2001, 29-34.
1   ...   7   8   9   10   11   12   13   14   15

similaire:

On dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ? iconIl me dit la fille est partie je sais pas quoi faire IL me dit j’ai...

On dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ? iconPour parler de la Fête de la Pentecôte, IL faut commencer par la Fête de Pâques
«Tout ce que le Seigneur a dit, nous (le) ferons» (Ex 19,8). Et, après les avoir reçus, IL répète : «Tout ce que le Seigneur a dit,...

On dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ? iconSans la prière la foi vacille !”, affirme le pape François lors de l’audience générale
«la nécessité de toujours prier sans se décourager» (V. 1). IL ne s’agit donc pas de prier de temps en temps, quand cela nous dit....

On dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ? iconQuestionnaire Conclusion
Ceux qui pratiquent (mangent) l'intérêt ne se lèvent qu'à la manière de celui qui, frappé défolie, est rossé à tord et à travers...

On dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ? iconâme, chair, Christ, corps, eschatologique, espérance, immortalité,...
«une douleur passagère en vue d'une vie intarissable» (7, 36). Rien n'est dit clairement sur le temps de la résurrection des justes...

On dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ? iconAdresse : Lieu-dit Peyrecout

On dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ? iconOn ne dit pas la maîtresse d'école

On dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ? iconTon corps sais-tu ce qu'il te dit ?

On dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ? iconLe premier ministre Stephen Harper en remet sur son opposition aux...
«anti-femmes». M. Harper a aussi dit que porter un niqab était inacceptable et contraire aux valeurs canadiennes

On dit que l’Evangile ne dit presque rien de Marie ? iconExhortation Apostolique Evangelii Gaudium du Pape François
«mini évangile», le plus souvent très archaïque, où est concentré l'essentiel de l'Évangile : l'annonce chrétienne de Jésus Messie...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com