Dans quelle mesure l’économie et le système capitalistes des pays occidentaux ont-ils évolué durant la Révolution Industrielle conformément aux analyses classiques et marxistes ?








télécharger 14.59 Kb.
titreDans quelle mesure l’économie et le système capitalistes des pays occidentaux ont-ils évolué durant la Révolution Industrielle conformément aux analyses classiques et marxistes ?
date de publication08.06.2017
taille14.59 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > économie > Documentos
Dans quelle mesure l’économie et le système capitalistes des pays occidentaux ont-ils évolué durant la Révolution Industrielle conformément aux analyses classiques et marxistes ?

Introduction

  • 19ème siècle voit (entre autres) deux évolutions :

  • mise en place d'une économie et d'une société industrielle dans un certain nombre de pays autour de l'Atlantique Nord

  • apparition et développement d'une réflexion économique nouvelle à partir des auteurs libéraux français du milieu du 18ème siècle et d'Adam Smith (Ricardo, Malthus, Say, Marx)

  • question de l'articulation entre mutations économiques et sociales et réflexion économique : capacité de la science économique à donner un sens aux transformations en cours mais aussi dimension prédictive de la réflexion

  1. les économistes classiques et Marx ont rendu compte des mutations du système économique et ont contribué à ses mutations



  1. La prise en compte de nouvelles conditions de la production

  • remise en cause des analyses dominantes au milieu du 18ème siècle (physiocrates et mercantilistes) : réflexion sur l'origine de la richesse (cf. Smith) et sur la valeur (définition des classiques pour Marx : adhésion à la théorie de la valeur travail)
     correspond à l'affirmation de l'industrie comme secteur essentiel de la croissance à partir de la Révolution Industrielle (cf. manufacture d'épingles d'Adam Smith)

  • construction d'une réflexion sur la croissance autour du lien épargne – augmentation du stock de capital (Smith, Ricardo) et de l'accumulation (Marx)
     correspond au constat historique de la place croissante de l'investissement en moyens de production à partir du milieu du 19ème siècle

  • formalisation par Marx des caractéristiques du capitalisme autour de la division entre propriétaires des facteurs de production et prolétaires + tendance à la concentration du capital et à la mondialisation (impérialisme)

  • importance accordée à la dynamique de l'offre dans la croissance (Say)



  1. L'importance du marché et de l'échange



  • reconnaissance de l'importance de l'échange marchand comme mode de coordination entre les individus (Turgot, Smith) avec accent sur l'efficacité de ce système
     référence au développement des principes marchands au 19ème siècle (cf. Polanyi : "Révolution Industrielle rencontre de la machine et du marché")


  • développement du salariat : nouvelles modalités de mise en œuvre du travail (Marx) avec réflexion sur les modalités de détermination des salaires (principe marchand joue en défaveur des ouvriers et conduit au maintien de salaires de subsistance – notion de salaire naturel, de valeur de la force de travail, loi d'airain des salaires)


  • réflexion sur la possibilité de crise (perturbation du fonctionnement efficace du système marchand) : Malthus, Sismondi et la possibilité d'une demande insuffisante, Marx et la logique de suraccumulation et de sous consommation

 récurrence des crises au 19ème siècle (interrogations sur la pertinence de la loi de Say)


  1. Les classiques et Marx, acteurs de la RI



  • pertinence des analyses s'explique aussi par le fait que les classiques et Marx sont des acteurs de la RI et que leur réflexion exerce une influence sur un certain nombre de décisions


  • actions de Ricardo (monnaie – conception du currency principle - et commerce extérieur – volonté de faire abroger les corn laws au nom de la théorie des avantages comparatifs et des gains qu'elle induit)



  • réflexions de Malthus contre les lois sociales (perspective développée dans le Principe de Population – 1798)


  • participation de Karl Marx à la mise en place du mouvement ouvrier (1ère Internationale)


  1. Marx et les classiques ont mal anticipé un certain nombre de mutations essentielles


  1. Le système n'a été marqué ni par l'état stationnaire ni par l'effondrement craint par les classiques



  • analyses de Malthus et de Ricardo mettent en avant les limites de la croissance (impossibilité de répondre à la croissance de la population pour Malthus, risque d'état stationnaire pour Ricardo) fondamentalement liées à la faible productivité agricole
     absence de validation de ses craintes tient à al sous-estimation de l'ampleur de la révolution agricole mais aussi au jeu des contre tendances énoncées par Ricardo (ouverture commerciale, productivité)



  • analyses de Karl Marx sur l'entrée en crise structurelle du capitalisme (dans une logique à la fois économique et sociale) sont démenties par les faits (en particulier paupérisation absolue des prolétaires)
     Karl Marx intègre dans ses analyses la possibilité de "contre tendances" aux lois énoncées (BTTP)


  1. La mauvaise prise en compte d'acteurs essentiels (entreprise – Etat)

  • économistes classiques et Marx accordent une place centrale à certains acteurs : individus (Smith, libéraux français), groupes ou classes (Ricardo, Marx)

  • réflexion plus sommaire sur l'entreprise (vue uniquement sous l'angle technique – Smith – ou ramenée à l'entrepreneur – Say, Marx dans une moindre mesure)

  • faible prise en compte de l'Etat et de son rôle dans la dynamique économique et sociale (facteur de blocage chez Say, superstructure "au service" des capitalistes chez Marx) même si Smith pose les bases d'une analyse économique du rôle de l'Etat (3ème "fonction du souverain")


  1. Comment comprendre les limites des théories économiques du 19ème siècle ?



  • première lecture met l'accent sur des faiblesses et des contradictions dans les réflexions, voire sur la mise en œuvre d'hypothèses invalides (critiques de la loi de Say par Malthus puis par Keynes, critiques libérales à Karl Marx, interrogations sur la pertinence de la notion de valeur travail)
     débats critiques sont déjà présents au 19ème siècle (cf. livre 2 du Capital)


  • deuxième lecture insiste sur la difficulté à saisir l'ampleur des transformations à l'œuvre (révolution agricole et démarrage de la révolution industrielle chez Ricardo et Malthus, dynamique de croissance avec amélioration du niveau de vie à partir du milieu du 19ème siècle chez Marx)


Conclusion :

Les économistes classiques et Marx permettent de comprendre et de donner un sens à l'émergence de l'économie de marché et du capitalisme industriel durant la période de la Révolution Industrielle. En rupture avec les physiocrates et les mercantilistes, ils mettent l'accent sur la dynamique de la croissance, l'importance des échanges mais aussi sur les relations et conflits sociaux qui se nouent autour de l'activité productive. Pour un certain nombre d'entre eux, ils n'ont pas été de simples analystes mais aussi des acteurs de l'économie.

Il n'en reste pas moins que de nombreux aspects de la dynamique économique du 19ème siècle n'ont pas été anticipé par les économistes classiques comme par Karl Marx.
Peut-on demander à la science économique d'éclairer parfaitement une réalité ou doit-on considérer qu'elle construit des vérités provisoires qui avanceront et évolueront grâce au débat intellectuel mais aussi à la confrontation avec une réalité en perpétuelle évolution ? C'est le débat épistémologique, sans cesse renouvelé, que l'on trouve derrière cette réflexion et que la crise actuelle réactualise avec force.

similaire:

Dans quelle mesure l’économie et le système capitalistes des pays occidentaux ont-ils évolué durant la Révolution Industrielle conformément aux analyses classiques et marxistes ? iconQuels ont été les facteurs et les origines de cette croissance ?...
«Révolution silencieuse». On observe aussi un essor important des services, à mettre en relation avec l’urbanisation et l’élévation...

Dans quelle mesure l’économie et le système capitalistes des pays occidentaux ont-ils évolué durant la Révolution Industrielle conformément aux analyses classiques et marxistes ? iconQuand Rocard préparait le tournant de la rigueur
«les Rocard et consorts ont de la suite dans les idées. Ils travaillent dans le long terme, en hommes de gouvernement et d’administration....

Dans quelle mesure l’économie et le système capitalistes des pays occidentaux ont-ils évolué durant la Révolution Industrielle conformément aux analyses classiques et marxistes ? iconFiche de revision pour le theme 2 (indicative)
«Révolution culturelle», IL synthétise ses idées dans le petit livre rouge (1964). Cet ouvrage influencera la jeunesse contestataire...

Dans quelle mesure l’économie et le système capitalistes des pays occidentaux ont-ils évolué durant la Révolution Industrielle conformément aux analyses classiques et marxistes ? iconCroissance et transformations sectorielles : d’une économie post-industrielle...
«sociologique», rôle accru de l’Etat, rôle moteur des services collectifs. Ce thème sera repris au tournant du xxème siècle à travers...

Dans quelle mesure l’économie et le système capitalistes des pays occidentaux ont-ils évolué durant la Révolution Industrielle conformément aux analyses classiques et marxistes ? iconOrthodoxie et heterodoxie en economie et en bd
«pensée dominante» car le monde des économistes est en réalité très varié : néoclassiques, néoclassiques de la synthèse, keynésiens,...

Dans quelle mesure l’économie et le système capitalistes des pays occidentaux ont-ils évolué durant la Révolution Industrielle conformément aux analyses classiques et marxistes ? iconRapport mensuel
«Dublin» qui impose aux demandeurs d’asile de déposer leur requête dans le pays par lequel ils ont pénétré en ue – la Grèce pour...

Dans quelle mesure l’économie et le système capitalistes des pays occidentaux ont-ils évolué durant la Révolution Industrielle conformément aux analyses classiques et marxistes ? iconLes installations du laboratoire d'acoustique, locaux et matériel...

Dans quelle mesure l’économie et le système capitalistes des pays occidentaux ont-ils évolué durant la Révolution Industrielle conformément aux analyses classiques et marxistes ? iconLivre premier révolution et contre-révolution
«Du Pain, la Paix et de la Terre !» se répandait dans le pays, résumant toutes les aspirations anciennes et les espoirs de l'heure...

Dans quelle mesure l’économie et le système capitalistes des pays occidentaux ont-ils évolué durant la Révolution Industrielle conformément aux analyses classiques et marxistes ? iconVincent feline gérant Associé amp conseils
«La mission d’accompagnement par le commissaire aux comptes dans la mise en place d’un système de contrôle interne d’une pme/pmi...

Dans quelle mesure l’économie et le système capitalistes des pays occidentaux ont-ils évolué durant la Révolution Industrielle conformément aux analyses classiques et marxistes ? iconArticle 1 La révolution sera collaborative, par Jeremy Rifkin
«La Fin du travail» (La Découverte, 1995) et «La Troisième Révolution industrielle» (Les Liens qui Libèrent, 2011). Mais ce nouvel...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com