Quelques fautes ont été corrigées => mais d’autres simplement surlignées








télécharger 109.16 Kb.
titreQuelques fautes ont été corrigées => mais d’autres simplement surlignées
page1/5
date de publication05.06.2017
taille109.16 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > économie > Documentos
  1   2   3   4   5


Première ES 1

Lycée de la Mare Carrée

Travaux personnels encadrés

Thème : La consommation

Sujet : La publicité automobile

Hamny Omayma

Gomado Charléne

Akagunduz Gülnur

Sommaire


Sommaire 2

Quelques fautes ont été corrigées => mais d’autres simplement surlignées 2

Introduction : 3

I – La période des « Trente Glorieuses » et le boom de la publicité automobile (1945 – 1975) 4

1 – Un nouveau climat économique et le boom de l’industrie automobile. 4

5

B – Zoom sur le développement de l’industrie automobile. 5

5

2-Un nouveau climat social et l’automobile symbole de nouveaux désirs. 6

7

B-Une société qui change. 7

II- La publicité automobile pendant les  « 20 piteuses » (1974 -1995). 11

1-La crise économique et l’industrie automobile. 11

2-Le marché de l’automobile en innovation. 14

III- La publicité automobile qui vante des concepts nouveaux; le développement durable et l’écologie. 17


Quelques fautes ont été corrigées => mais d’autres simplement surlignées


+Attention => Fourastié et pas Fourastier !

Introduction :




La publicité fait désormais partie de la vie quotidienne .On peut en trouver sous forme de spots ou d’affiches. Il en existe partout ; dans les médias, à la télévision, au cinéma, à la radio. Dans la rue, dans les transports en communs ou dans les journaux ; les affiches publicitaires sont de plus en plus nombreuses. A tel point que certaines chaînes télévisées arrêtent la diffusion de spots publicitaires à partir de vingt-heures. Avec le boom industriel depuis 1850, la publicité représente un moyen de communication pour les industriels, elle a pour but d’inciter le consommateur à l’achat d’un produit en ventant ses mérites. Pour ce faire, les industriels utilisent dans leurs publicités les différentes transformations économiques et sociales que subit la société.

Nous nous sommes alors posé la question suivante en quoi la publicité est-elle le reflet économique et social de la société française ?

Pour y répondre nous nous sommes précisément intéressées à la publicité dans l’automobile, elle représente environ 20 % des spots publicitaires diffusés en 2008 ; ce qui est plus que les spots publicitaires diffusés pour l’hygiène ou pour la beauté par exemple. Nous avons étudié ce phénomène depuis 1945 à nos jours en France. En effet, après la guerre on constate un essor prodigieux de la production automobile en France, elle tripla même pendant la période des « Trente Glorieuses » (approximativement de 1945 à 1975). A partir de cette période la publicité dans l’automobile opère un boom en France. Dans cette optique, nous étudierons dans un premiers temps la période des « Trente Glorieuses » et l’apparition de la publicité automobile, ensuite nous nous intéresserons à la publicité automobile pendant la crise économique (années 70 et 80), pour terminer nous verrons que la publicité automobile s’empare de nouveaux concepts ; l’écologie et le développement durable (années 90 à nos jours).

I – La période des « Trente Glorieuses » et le boom de la publicité automobile (1945 – 1975)


On pourrait définir les « Trente Glorieuses » comme l’écrit Jean Fourastié, économiste français ; « Ne doit-on dire glorieuses les trente années qui ont fait passer la France de la vie végétative traditionnelle aux niveaux de vie et aux genres de vie contemporains. »

1 – Un nouveau climat économique et le boom de l’industrie automobile.


Dans les années 30, La France est touché par une crise économique qui touche tous les secteurs notamment celui de l’automobile. Pendant la seconde guerre mondial, l’industrie automobile n’existe quasiment plus en France ; en effet dés la déclaration de la guerre, les usines automobiles se reconvertissent en usines d’armements pour l’effort de guerre. Cependant au sortir de la guerre la France connaît un nouveau climat économique.

A – La prospérité économique des « Trente Glorieuses »

Après la guerre la France est à la reconstruction, cette reconstruction est appuyée par le plan Marshall (aide financière américaine). A partir de là, la France opère le plein emplois avec seulement 1,2% de chômeurs dans les années 50. Elle connait aussi une forte production industrielle. L’industrie se développe à tel de devenir le secteur qui embauche le plus pendant cette période, prés de 288 000 salariés travaillent directement dans cette branche. Tout ceci débouche sur une croissance exceptionnelle et régulière. En effet, l’accroissement annuel set de 5% par an. On parle alors d’une prospérité économique. Ainsi les trente années qui vont de 1945 à 1975 sont appelées « Trente Glorieuses » par Jean Fourastié.

B – Zoom sur le développement de l’industrie automobile.


L’industrie automobile adopte définitivement les méthodes du Taylorisme et du Fordisme ; il s’agit de méthodes de travail nées pendant la seconde révolution industrielle qui visent à augmenter la productivité grâce notamment au travail à la chaine, à l’augmentation des cadences de travail, au travail des ouvriers à la chaîne ( les OS ; ouvriers spécialisés), à la standardisation,… Les entreprises automobiles passent sous le contrôle de l’Etat comme Renault, des planifications sont mises en place. De ce fait, les entreprises automobiles connaissent une grande productivité, elles connaissent une croissance rapide. De 1955 à 1958 la production d’automobiles est passée de 0,56 million s à 1,09 millions. Ainsi, à partir de 1958, plus d’un millions de véhicules sont fabriquées chaque années .De cette manière, l’industrie automobile connait un nouvel essor, elle devient même la fierté du secteur secondaire français. Grâce à cela de nombreuses marques françaises comme Renault ou Citroën se forgent une renommée en France et même au delà des frontières. De part la standardisation (c’est-à-dire l’uniformisation de la fabrication qui aboutit à la production en série d’un modèle dont les pièces sont interchangeables) certains modèles sont produit en masse. Ce qui débouche sur le lancement de modèles devenus mythiques ; la Peugeot 403, la Renault Dauphine, ou encore la Citroën DS. Dans cette optique là, la publicité automobile se développe. La voiture devient un moyen de transport de plus en plus indispensable.

Illustration d’une chaine de montage ?

Affiche publicitaire paru dans la fin des années 50.Il s’agit de la Dauphine crée par Renault.



http://album.auféminin.com/

La Dauphine fut conçue par l’usine Renault en 1950. Elle est fabriquée entre 1956 et 1967 à 2 150 738 exemplaires. Elle connue un grand succès, elle a été la voiture la plus vendue en France de 1957 à 1961. Elle détenait à l’époque le record de la voiture française la plus fabriqué. Il s’agit d’une voiture qui peut s’adresser aux familles comme le suggère l’affiche on peut y voir un couple et un enfant. Cependant, on note que cette voiture s’adresse surtout aux bourgeois on le devine par les habits élégant du couple et de l‘homme qui conduit la voiture. Ceci est du au fait qu’à l’époque l’automobile est encore réservée à une élite malgré sa démocratisation progressive. C’est pour cela que dans les années 50 seuls les plus aisés possèdent une voiture. On note aussi, que l’affiche tente de représenter l’agitation de la rue par la présence des gendarmes et de la femme qui traverse. La Dauphine est présentée comme une voiture belle et attractive comme nous le montre les regards de tous les personnages qui se tourne vers elle.
  1   2   3   4   5

similaire:

Quelques fautes ont été corrigées => mais d’autres simplement surlignées iconLa manif est finie. Les calicots ont été repliés. Les poussettes...
«tenir» l’esplanade des Invalides. Quelques centaines ont été embarqués. Des journalistes ont été maltraités, battus comme plâtre...

Quelques fautes ont été corrigées => mais d’autres simplement surlignées iconCe recueil actualisé vous donne quelques pistes pour l’été 2015 ou...

Quelques fautes ont été corrigées => mais d’autres simplement surlignées iconContribution à l’histoire d’Unix chez Bull René J. Chevance©
«officielle» mais simplement d’une contribution personnelle. Je tiens à remercier Jean Papadopoulo dont les commentaires ont permis...

Quelques fautes ont été corrigées => mais d’autres simplement surlignées iconLes travailleurs ont beaucoup d’habitudes, mais la pire d’entre elles
«canoniser» Pascal, (même s’il a passé quelques années à la cftc), mais le remercier très sincèrement pour le travail qu’il a accompli...

Quelques fautes ont été corrigées => mais d’autres simplement surlignées iconManagement au quotidien, adaptation à la demande de son client, audits,...
...

Quelques fautes ont été corrigées => mais d’autres simplement surlignées iconNom de l’entreprise, en quelques mots
...

Quelques fautes ont été corrigées => mais d’autres simplement surlignées iconPremière partie I quelques faits, quelques dates
«On plaint ce pauvre genre humain qui s’égorge à propos de quelques arpents de glace», disaient les philosophes à la fin du 18ème...

Quelques fautes ont été corrigées => mais d’autres simplement surlignées iconDiscours rapportés direct et indirect 55
«Dans Titanic, c’est impossible de distinguer les scènes qui ont été réalisées par ordinateur de celles qui ont été tournées de manière...

Quelques fautes ont été corrigées => mais d’autres simplement surlignées iconOutil d’évaluation – Peter Benenson et la liberté d’expression (p. 4-5 de l’album)
«crime» avait été commis par les deux étudiants qui ont été emprisonnés au Portugal en 1960 et qui ont incité Peter Benenson à fonder...

Quelques fautes ont été corrigées => mais d’autres simplement surlignées iconOutil d’évaluation – Peter Benenson et la liberté d’expression (pp. 4-5 de l’album)
«crime» avait été commis par les deux étudiants qui ont été emprisonnés au Portugal en 1960 et qui ont incité Peter Benenson à fonder...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com