Manuel Valls, Premier ministre p 16 interview de Thierry Houette, Président, Groupe Prorisk p 20 atelier thématiques • Construction navale : «Navires à passagers : écologie, sécurité, design : quels leviers pour la compétitivité des chantiers français ?»








télécharger 328.97 Kb.
titreManuel Valls, Premier ministre p 16 interview de Thierry Houette, Président, Groupe Prorisk p 20 atelier thématiques • Construction navale : «Navires à passagers : écologie, sécurité, design : quels leviers pour la compétitivité des chantiers français ?»
page1/11
date de publication05.06.2017
taille328.97 Kb.
typeManuel
l.21-bal.com > économie > Manuel
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11
c:\users\7\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\content.word\economie-de-la-mer.jpg
MOMENTS FORTS

des débats

SOMMAIRE

Mardi 2 décembre 2014
Les Pays de la Loire au cœur de la France maritime p 5

Christophe Clergeaux, Premier Vice-président, Région des Pays de la Loire

Jean-Pierre Chalus, Président du Directoire, Port de Nantes Saint-Nazaire

Bruno Pain, Directeur général, Crédit Maritime

Johanna Rolland, Présidente, Nantes Métropole
L’économie maritime française

Francis Vallat, Président du Cluster Maritime Français p 6
La France maritime a la parole p 12

Baromètre emploi formation AGEFOS PME

par Laurence Carlinet, Directeur du développement, AGEFOS PME
Les filières de l’économie de la mer vues par les Présidents des Fédérations maritimes et des organisations professionnelles parties prenantes ; avec la participation de Leslie Widmann, Directrice d’ODYSSEE Développement

Jean-Louis Bal, Président, SER

Patrick Boissier, Président, GICAN

Yves Lyon-Caen, Président, FIN

Hervé Martel, Président, UPF

Gérard Romiti, Président, CNPMEM

Raymond Vidil, Président, Armateurs de France
Quelle place pour les entreprises françaises dans le shipping mondial ? p 15

Philippe Louis-Dreyfus, Président, Louis Dreyfus Armateurs

Nicolas Sartini, Directeur exécutif Lignes Asie / Europe, Groupe CMA CGM

Économie mondiale et transport maritime p 15

Paul Tourret, Directeur de l’Isémar

DISCOURS de Manuel Valls, Premier ministre p 16

INTERVIEW de Thierry Houette, Président, Groupe Prorisk p 20

ATELIER THÉMATIQUES
Construction navale : « Navires à passagers : écologie, sécurité, design :

quels leviers pour la compétitivité des chantiers français ? » p 20

Formation : « Gestion des compétences et évolution des parcours

au sein de l’économie maritime française » p 22

Pêche : « Respect de la ressource : tous responsables » p 24

R & D : « La mer, les biotechnologies de demain ?» p 26

Ports : « Grands ports maritimes, ports régionalisés :

les défis d’une cohérence de bassins » p 27

Interview d’Alain Vidalies, Secrétaire d’Etat chargé des Transports,

de la Mer et de la Pêche p 28

Table ronde : « Mer et espace, un destin partagé » p 29

- Jean-François Clervoy, Astronaute, Agence spatiale européenne

- Rémi Julien, VP Corporate Development, Orolia

- Jacques Rougerie, Président fondateur, SeaOrbiter

Table ronde : « Cultures marines : la ferme du futur s’appelle océan » p 30

- Jean-Yves de Chaisemartin, Directeur général, Aléor

- Véronique Le Bihan, Chef de projet, Capacités

- Jo Thaëron, Président, Etablissements Thaëron Fils

Mercredi 3 décembre 2014

La France et sa marine marchande : point d’étape p 32

Fernand Bozzoni, Président suppléant, Armateurs de France

Arnaud Leroy, Député, Assemblée nationale

HOMMAGE à Christophe de Margerie p 32

Les nouvelles frontières de l’offshore pétrolier et gazier p 33

Gael Bodénès, Directeur Général délégué Opérations, Bourbon

Alain Marion, Vice-Président Senior, Technip

Jean-François Minster, Directeur scientifique, Total

Benoît Ribadeau Dumas, Vice-président Senior, CGG

Jean Ropers, Président, GEP-Aftp

Le GNL, incontournable combustible marin ? p 34

Julien Burdeau, Directeur de l’innovation, GTT

Pierre Cotin, Directeur, Elengy

Alexandre Eykerman, Directeur des ventes, Wärtsilä France
Adopter le GNL : le témoignage d’un armateur p 35

INTERVIEW de Jean-Marc Roué, Président, Brittany Ferries

Quel essor pour les acteurs français des énergies marines renouvelables ? p 35

Arnaud Bellanger, Directeur, Areva Wind

Béatrice Buffon, Directrice générale adjointe, EDF EN France

Denis Cochet, Président, Alstom France

Bernard Planchais, Directeur général délégué, DCNS

Raphaël Tilot, Directeur projets offshore, GDF SUEZ Energie France

Les grandes infrastructures en mer p 37

INTERVIEW de François Demoulin, Président du Pôle Mer Méditerranée

et d’Antoine Rabain, Indicta

L’économie de la mer solidaire p 37

INTERVIEW de Jean Ducluzeau, Président, Marins sans Frontières

et de Xavier de la Gorce, Président, SNSM

INTERVENTION de Jean-Marie Biette, Secrétaire général, le marin p 38

La deuxième zone économique exclusive mondiale, et alors ? p 38

Animateur : André Thomas, le marin

Michel Aymeric, Secrétaire général de la Mer

Maurice Cerisola, Président, Cluster maritime La Réunion

Thomas Degos, Directeur général, Direction générale des Outre-mer

Paul Giacobbi, Président, Agence des aires marines protégées

François Jacq, Président directeur général, Ifremer

Stéphane Alain Riou, Directeur adjoint, Pôle Mer Bretagne-Atlantique

« The Bridge » p 40

INTERVIEW de George Pau-Langevin, Ministre des Outre-mer p 41

Industrie, forces navales : la place militaire de la France

sur l’océan mondial p 41

Amiral Bernard Rogel, Chef d’état-major, Marine Nationale

Jean-Dominique Giuliani, Président, Fondation Robert Schuman

Andreas Loewenstein, Directeur de la Stratégie et du Développement, DCNS

Passage du témoin au Cluster Maritime Français p 43
Francis Vallat, Président du Cluster maritime français, passe le témoin à

Frédéric Moncany de Saint-Aignan

Mardi 2 décembre 2014


>>> Les Pays de la Loire au cœur de la France maritime
Débats animés par André Thomas, le marin et Arnaud Le Gal, Les Échos

Cette Xème édition des Assises de l’Economie de la Mer rassemble plus 1 600 participants.

Nous n’avons jamais été aussi nombreux et cela incarne les liens de plus en plus forts qui se sont tissés entre les grandes familles du maritime en France.

Merci à tous nos partenaires sans qui cette manifestation ne pourrait avoir lieu.
Merci notamment à la Région des Pays de la Loire qui nous accueille et dans laquelle, à St Nazaire précisément, la première usine d’Alstom dédiée aux EMR est actuellement inaugurée par le Premier ministre qui va ensuite nous rejoindre.

La région des Pays de la Loire est extrêmement active en matière maritime avec des leaders mondiaux dans plusieurs domaines. Comment s’organise sa politique maritime ?
Christophe Clergeaux, Premier Vice-président, Région des Pays de la Loire

L’identité maritime des Pays de la Loire est d’origine industrielle et cela reste l’ADN et un élément de leadership de notre Région. Depuis ces dernières années, nous menons une politique maritime globale qui se traduit par une feuille de route maritime régionale et interrégionale ; l’arrivée des EMR nécessite une cohabitation des différents usages en mer (pêche, tourisme…) ; la responsabilité d’attribution du fonds européen FEAMP nous permet d’intervenir plus fortement ; les nombreux projets en cours nécessitent notre implication : SeaOrbiter, bateau hydrogène, bateau de plaisance du futur, port de plaisance du futur au Sud de la Vendée, défi microalgues, et surtout filière EMR de production industrielle avec plusieurs milliers d’emplois à la clé…

Pour soutenir ces activités, la Région des Pays de la Loire, région capitale des EMR, investit 150 M€ de 2014 à 2020 (recherche, GPM,…) car elle a une mission d’organisation collective globale.

C’est une force que de pouvoir travailler ici, tous ensembles, transversalement et en partenariat sur la recherche, les innovations et les aménagements. Le GPM Nantes Saint-Nazaire fonctionnerait d’ailleurs mieux s’il était régional…

Nous sommes aussi mobilisés au niveau national et européen pour défendre le maritime, simplifier les procédures, dégager des financements pour disposer d’une vraie stratégie industrielle du maritime en Europe qui dépasse les velléités.
Jean-Pierre Chalus, Président du Directoire, Port de Nantes Saint-Nazaire

Les flux énergétiques constituent un socle historiquement très important des activités du Port de Nantes Saint-Nazaire autour du pétrole, du GNL et du charbon. Il faut consolider ce socle, même si nos ambitions sont de s’inscrire dans la transition énergétique.

Concernant la raffinerie de Donge, je pense qu’elle est appelée à continuer sa production, notamment car Total y investit 120 M€ en 2015.

Les flux de méthaniers ont été divisés par 5, en 3 ans, dans le Port de Nantes Saint-Nazaire et on attend une reprise au mieux en 2017… Avec, en particulier les premières exportations de GNL depuis les Etats-Unis !

Pour les EMR, nous sommes inscrits dans la démarche territoriale globale et nos compétences portuaires en termes de manutention seront largement utilisées. Cela exige un réaménagement du foncier et des fonctionnalités du port avec un hub logistique en 2016.
Bruno Pain, Directeur général, Crédit Maritime

Notre banque est historiquement liée à la Pêche depuis 110 ans et n’a pas lieu de s’en plaindre, 98 % du risque du Crédit Maritime portant pas sur d’autres activités.

Nous allons maintenant au-delà de la Pêche en créant un fonds d’investissement pour les activités maritimes car les entreprises de ce secteur sont trop souvent sous-capitalisées.

Notre objectif est de permettre à toutes les activités de notre littoral d’accéder à des financements plus solides afin de poursuivre leurs investissements sur place.

Ce fonds d’investissement est privé (donc eurocompatible) ; il est accompagné par la Région des Pays de la Loire, EDF EN, ACAV, OP85 et BP Atlantique…
Nous envisageons de réunir 9 M€ en 3 ans pour financer des projets de dimension raisonnable (entre 200 000 et 500 000 €). Et nous souhaitons intervenir en priorité dans le développement responsable et la gestion de la ressource.
Johanna Rolland, Présidente, Nantes Métropole

Nous entendons favoriser le développement d’un écosystème innovant et en mouvement.

Ce qui compte pour nous, c’est la capacité de porosité, de transférabilité entre l’enseignement supérieur (1 000 étudiants), la recherche (500 chercheurs), la R&D, le développement économique et l’emploi (15 000 emplois maritimes). Il n’y a pas beaucoup de territoires en France qui aient un écosystème aussi global, engagé et diversifié…

Un grand débat citoyen a été lancé au début de mon mandat autour de la Loire qui est le trait d’union entre Nantes et Saint-Nazaire. La Loire, dans toutes ses dimensions, est désormais au cœur du débat public.

Nous n’avons pas l’intention de créer une mégalopole comme Anvers ou Rotterdam. Par contre, nous voulons challenger les meilleurs sur les secteurs identifiés, avec tous les partenaires économiques de la région.
>>> L’économie maritime française
Francis Vallat, Président du Cluster Maritime Français
Chers amis de toute la France maritime, sans oublier nos amis du Cluster Maritime Français de Singapour (et ceux qui œuvrent à la création du Cluster Maritime Français de Chine),
Dans ce monde de plus en plus complexe et compétitif, dans cette Europe qui peine , dans cette France qui doute de sa capacité de sursaut, doute pernicieux qui s’installe même chez les meilleurs, doute qui ajouté au manque de vision de l’Etat serait mortel si la Mer ne nous avait appris la ténacité…

Dans ce contexte où nous voulons afficher la détermination d’un monde maritime totalement mobilisé (vous êtes plus de 1 600 inscrits pour ces journées, record absolu de notre aventure clusterienne, faisant ainsi luire en ce 2 décembre notre petit soleil d’Austerlitz à nous, les gars de la marine)…
En ce moment de confiance, d’amitié et de détermination, je placerais volontiers ce grand rassemblement de notre communauté maritime belle et vivante – mais qui use trop de son inlassable énergie à lutter non sans mérite contre le French bashing - sous le signe de cette apostrophe de Gide : « Nathanaël, je t’enseignerai la ferveur ! »
Car la première raison d’y croire, de mobiliser toutes nos forces malgré les obstacles, est que le XXI° siècle sera le plus maritime de l'histoire de l'humanité.

Certains trouveront cette présentation trop emphatique, mais elle est justifiée car il s’agit d’une vérité vraiment bouleversante au sens fort.

Comme cette autre vérité que la France, grâce à ce que vous êtes déjà, ne peut pas, ne veut pas, ne doit pas rater ce rendez-vous historique !
Tout simplement parce que ce phénomène mondial résulte des avancées irréversibles de l’indissociable couple mondialisation-maritimisation.

Couple fascinant pour les uns, par son rythme et la stimulation des innovations et les énergies qu’il libère ; couple infernal et dévastateur pour les autres par les délocalisations et autres déstabilisations qu’il génère… Et naturellement par les menaces mortelles qu’il fait peser sur notre planète.

Or, plus encore que l’énormité de cette évolution, ce qui frappe est la puissance de son accélération !
La maritimisation implacable de la terre acquiert une vitesse exponentielle.

Du coup, sous nos yeux parfois effarés, un nouveau monde se façonne, plein de risques mais aussi d'opportunités, et ne laissant qu'une voie possible pour l'avenir, celle du développement durable, en particulier maritime, dans toute son acception…(en espérant un jour l’avènement de la Blue Society !).
Développement car on ne fera pas le bonheur des générations futures contre celles d’aujourd’hui (sauf à essayer de contrer la démographie par la guerre ou la privation de libertés !).

La nécessité est donc plus forte qu’elle le fût jamais d’inventer, explorer, exploiter produire, transformer, échanger, transporter. Tout simplement car la nécessité – au sens philosophique - fait qu’on ne sauvera pas notre planète contre l’homme mais pour et avec lui !
Durablement car il faut et faudra, enfin et vraiment, faire tout cela en protégeant mieux notre environnement, en connaissant mieux nos océans et ce qui les souille - que ce soit par des sentinelles comme SeaOrbiter ou des expéditions de type « 7e continent » - et en contrôlant drastiquement les effets des agressions anthropiques (oui l’homme est objectivement un prédateur qu’il faut protéger de lui-même et dont il faut protéger la nature, mais il est aussi un être capable du meilleur et dont le génie n’est pas que celui du pire… comme voudraient le faire croire en toute bonne conscience les contempteurs du genre humain et, au premier chef, des acteurs de l’économie, qui seraient par nature soupçonnables tant dans leurs actes que dans leurs intentions, alors que nombre d’entre vous sont d’héroïques combattants de la qualité).
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

similaire:

Manuel Valls, Premier ministre p 16 interview de Thierry Houette, Président, Groupe Prorisk p 20 atelier thématiques • Construction navale : «Navires à passagers : écologie, sécurité, design : quels leviers pour la compétitivité des chantiers français ?» iconManuel Valls veut revoir le droit d’asile en France
«à bout de souffle», le ministre français de l’Intérieur, Manuel Valls, vient d’annoncer qu’il allait lancer une consultation nationale...

Manuel Valls, Premier ministre p 16 interview de Thierry Houette, Président, Groupe Prorisk p 20 atelier thématiques • Construction navale : «Navires à passagers : écologie, sécurité, design : quels leviers pour la compétitivité des chantiers français ?» icon Quel président du conseil français (= premier ministre) est enterré à Nice ?

Manuel Valls, Premier ministre p 16 interview de Thierry Houette, Président, Groupe Prorisk p 20 atelier thématiques • Construction navale : «Navires à passagers : écologie, sécurité, design : quels leviers pour la compétitivité des chantiers français ?» iconInterview de Mr Delbauffe, ancien Contrôleur général des armées et...

Manuel Valls, Premier ministre p 16 interview de Thierry Houette, Président, Groupe Prorisk p 20 atelier thématiques • Construction navale : «Navires à passagers : écologie, sécurité, design : quels leviers pour la compétitivité des chantiers français ?» iconManuel pelissie (unifed)
«Faire avec» les personnes accompagnées pour identifier des leviers de simplification 16

Manuel Valls, Premier ministre p 16 interview de Thierry Houette, Président, Groupe Prorisk p 20 atelier thématiques • Construction navale : «Navires à passagers : écologie, sécurité, design : quels leviers pour la compétitivité des chantiers français ?» iconLa ministre des Affaires sociales et de la Santé a dévoilé, dans...

Manuel Valls, Premier ministre p 16 interview de Thierry Houette, Président, Groupe Prorisk p 20 atelier thématiques • Construction navale : «Navires à passagers : écologie, sécurité, design : quels leviers pour la compétitivité des chantiers français ?» iconMadame la Ministre de l’écologie et du développement durable, Monsieur...

Manuel Valls, Premier ministre p 16 interview de Thierry Houette, Président, Groupe Prorisk p 20 atelier thématiques • Construction navale : «Navires à passagers : écologie, sécurité, design : quels leviers pour la compétitivité des chantiers français ?» iconManuel Valls joue l'opinion pour réformer le Code du travail La position...

Manuel Valls, Premier ministre p 16 interview de Thierry Houette, Président, Groupe Prorisk p 20 atelier thématiques • Construction navale : «Navires à passagers : écologie, sécurité, design : quels leviers pour la compétitivité des chantiers français ?» iconM. Manuel Valls, rapporteur de la commission des affaires sociales

Manuel Valls, Premier ministre p 16 interview de Thierry Houette, Président, Groupe Prorisk p 20 atelier thématiques • Construction navale : «Navires à passagers : écologie, sécurité, design : quels leviers pour la compétitivité des chantiers français ?» iconPourquoi prendre connaissance et appliquer les dispositions du reglement de securite
«chantiers» mettant en présence au moins deux entreprises ou travailleurs indépendants est strictement appliquée sur les chantiers...

Manuel Valls, Premier ministre p 16 interview de Thierry Houette, Président, Groupe Prorisk p 20 atelier thématiques • Construction navale : «Navires à passagers : écologie, sécurité, design : quels leviers pour la compétitivité des chantiers français ?» iconManuel Valls : "Reconstruire l'islam de France"








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com