Annexe I plate-forme provisoire de l'ufp








télécharger 26.37 Kb.
titreAnnexe I plate-forme provisoire de l'ufp
date de publication11.08.2018
taille26.37 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > économie > Documentos
Annexe I

Plate-forme provisoire de l'UFP

À l'exception de la question nationale

Adoptée lors du congrès des 15-16 juin 2002


1. Non à la mondialisation néolibérale. Oui à la solidarité internationale

a. Non aux privatisations, déréglementations et libéralisation et rejet des traités de libre-échange tels l'ALÉNA et la ZLÉA.

b. L'annulation des dettes extérieures de tous les pays du Tiers Monde.

c. L'encadrement des marchés financiers et l'imposition de la taxe Tobin.

d. La promotion d'une économie alternative basée sur le développement durable, équitable, coopératif, écologique et solidaire.

2. Lutte à la pauvreté / Logement social / Économie alternative

a. Dans le cadre d'une politique d'éducation et de plein emploi, la mise en place d'un revenu minimum garanti, indexé, comme première étape vers le revenu de citoyenneté universel au-dessus du seuil de pauvreté tel qu'établi par Statistique-Canada.

b. La hausse immédiate du salaire minimum, tendant vers 10$/hre à court terme, avec indexation.

c. L'adoption d'une loi-cadre pour l'élimination réelle de la pauvreté.

d. Un vaste chantier de construction-rénovation d'un minimum de 8000 logements sociaux par année.

e. Que le Québec favorise la prise en charge collective de l'économie, et ce, tant par l'intermédiaire de l'État que de coopératives, d'organismes à but non lucratif (OBNL) ou autres.

3. Environnement / Agriculture

a. La priorité totale au transport public et aux énergies éoliennes et solaires.

b. La propriété publique et gestion écologique de l'énergie, de l'eau et des forêts.

c. L'application du protocole de Kyoto.

d. L'application du principe pollueur-payeur.

e. Une agriculture à dimension humaine respectueuse de notre santé, de l'environnment et de la vie.

f. L'étiquetage obligatoire des OGM existants et l'instauration immédiate d'un moratoire sur la mise en marché des nouveaux OGM.

g. Non au brevetage du vivant.

h. L'instauration d'un moratoire sur l'industrie porcine.

4. Vie démocratique

a. Que le Québec organise l'élection d'une Assemblée constituante chargée de rédiger et de proposer au peuple, par référendum, une Constitution pour un Québec progressiste, républicain et démocratique. La souveraineté populaire s'exercera par la création de l'Assemblée constituante.

b. L'instauration du mode de scrutin proportionnel avec parité femmes/hommes.

c. L'accès égal aux médias pour tous les partis politiques reconnus.

d. L'abolition de toutes les lois répressives anti-terroristes qui restreignent les droits civiques et les libertés individuelles et la cessation de la répression policière et judiciaire dont sont particulièrement l'objet les jeunes.

5. Services publics / Santé / Éducation / Famille

a. Un réinvestissement massif et immédiat pour des services publics et des programmes sociaux dont des systèmes de santé, d'éducation laïque et de garderie totalement gratuits, universels et publics et arrêt de tous les projets de privatisation dans le domaine de la santé.

b. Non au financement public des cliniques et des écoles privées et leur intégration aux systèmes publics de santé et d'éducation.

c. Un régime d'assurance-médicaments accessible et universel et un contrôle du prix des médicaments brevetés.

d. Gratuité de l'éducation, y incluant le niveau universitaire, et le droit à l'éducation tout au long de la vie.

e. Un véritable accès aux services de santé dans toutes les régions.

f. Mise en place d'un réseau complet et public de services à la petite enfance.

6. Femmes

a. Une véritable équité salariale applicable à tous les employeurs publics et privés.

b. Que le gouvernement du Québec réponde de manière satisfaisante à toutes les demandes formulées par la Coalition nationale des femmes pour l'élimination de la pauvreté et de la violence faite aux femmes lors de la Marche des femmes.
7. Travail

a. L'instauration immédiate de la semaine de travail à 35 heures, tendant vers 32 heures à court terme, sans baisse de revenu et avec une création d'emplois compensatoires.

b. L'introduction de lois strictes visant à réglementer les licenciements et les fermetures d'entreprises.

c. Une réforme en profondeur du Code du travail, de manière à : faciliter l'accès rapide à la syndicalisation; garantir le droit à la négociation et à la grève; renforcer l'article 45 sur la sous-traitance et interdire les lock-out.

d. Un minimum de quatre semaines de vacances annuellement après un an de service.

e. Accélérer et compléter le processus d'implantation du français comme langue de travail.

8. Régions

a. Le soutien accru et efficace au développement économique des régions, notamment par des redevances sur la gestion des ressources naturelles et l'instauration d'une péréquation et le développement de chantiers coopératifs.

b. La mise en place de structures électives favorisant la maîtrise politique et économique des communautés sur leur propre développement.

9. Premières Nations

a. La reconnaissance du droit à la libre autodétermination des nations autochtones.

b. Une alliance entre les Premières nations et la nation québécoise sur la base de traités égaux et réciproquement avantageux, assortis d'une aide concrète visant à harmoniser les rapports entre les communautés autochtones et non-autochtones.

10. Fiscalité

a. La révision à la hausse de la taxation sur le capital, les profits et les biens de luxe et l'abolition des paradis fiscaux.

b. Un rééquilibrage des revenus fiscaux entre les individus et les entreprises.

11. Immigration

a. Améliorer les politiques d'intégration pour les nouveaux arrivants.

b. S'opposer à toute forme de discrimination ou d'exclusion fondée sur la race, la couleur, la religion, la langue, l'origine ethnique ou nationale.

c. Exiger la cessation de la répression policière et du harcèlement dont ont l'objet les jeunes immigrants, particulièrement ceux des minorités visibles.

d. Offrir aux nouveaux arrivantEs des cours de francisation de qualité, accessibles, et sur les heures de travail pour ceux qui en font la demande.

e. Que le Québec maintienne sa tradition d'être une terre d'accueil pour les réfugiés politiques.

12. International

a. Le droit à l'autodétermination des peuples.

b. La fin de l'occupation de la Palestine, le démantèlement des colonies et le droit de retour des réfugiéEs.

c. La sortie de l'OTAN et de NORAD.

d. Opposition à tout embargo économique lésant le bien-être des peuples, notamment ceux contre l'Irak et Cuba.

e. Aucune participation dans les opérations militaies menées par les États-Unis.





Annexe II

Plate-forme provisoire de l'UFP

Sur la question nationale

Adoptée lors du congrès des 15-16 juin 2002


Les différentes composantes de l'UFP reconnaissent l'importance de la question nationale québécoise. L'UFP ne forme pas un bloc monolithique sur cette question; la diversité de points de vue est un reflet de ce qui se passe dans l'ensemble de la gauche et des milieux progressistes québécois. Tous et toutes, au sein de l'UFP, s'accordent à dire que la solution à cette question nécessitera l'obtention de la souveraineté pour le peuple québécois. Ils s'entendent pour souligner le fait que la question nationale est liée à l'émancipation sociale.
1. L'UFP propose l'indépendance nationale en favorisant l'émancipation sociale, l'équité et la justice sociale pour tous et toutes. L'indépendance n'est pas une fin en soi pour ceux et celles qui en font la promotion, mais un moyen pour réaliser notre projet de société. La souveraineté populaire s'exercera par la création de l'Assemblée constituante. Que le Québec organise l'élection d'une Assemblée constituante chargée de rédiger et de proposer au peuple, par référendum, une Constitution pour un Québec progressiste, républicain et démocratique.
2. L'UFP appuie une conception moderne de la nation, définie comme étant la communauté humaine vivant au Québec, ayant le français comme langue officielle de communication dans les institutions et au travail, partageant un ensemble de lois et de conventions sociales, et riche de sa diversité culturelle.
3. L'UFP reconnaît le droit à l'autodétermination des peuples aborigènes jusqu'à y compris leur indépendance.


similaire:

Annexe I plate-forme provisoire de l\Plate-Forme de Microscopie, d’Imagerie et de Cytométrie du campus Pasteur Lille

Annexe I plate-forme provisoire de l\Résumé d'auteur
«démonstrateur boa», référence dga/spart n° 05 50 225 00 470 9258, la société Nexter Systems procède à une consultation visant à...

Annexe I plate-forme provisoire de l\Refonte de la plate forme architecturale du patrimoine applicatif
«Faire aisément ce qui est difficile aux autres, voilà le talent; faire ce qui est impossible au talent, voilà le génie.»

Annexe I plate-forme provisoire de l\* maken al deel uit van categorie economie, recht of sport
«transmission d’informations» relative à l’absentéisme. Et s’attaque directement aux «personnes ou organisations qui ont un style...

Annexe I plate-forme provisoire de l\Adresse Courriel
«edt» essentiellement sous la forme jointe à l’Annexe 1 détaillant les services supplémentaires et honoraires applicables

Annexe I plate-forme provisoire de l\Bibliographie 28 Annexe 1 : L’évolution de la population urbaine...

Annexe I plate-forme provisoire de l\L’annexe environnementale, la concretisation du bail vert
«Grenelle ii» a, en matière de baux, étendu l’obligation d’établir un diagnostic de performance énergétique et surtout introduit...

Annexe I plate-forme provisoire de l\Programme (Provisoire)

Annexe I plate-forme provisoire de l\«rapport provisoire»

Annexe I plate-forme provisoire de l\Comment accéder
Aadcc demandant que le nom officiel de la communauté soit ajouté à l'Annexe de la Loi. Cette Annexe, qui énumère toutes les Premières...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com