Idomeneo, re di Creta








télécharger 0.52 Mb.
titreIdomeneo, re di Creta
page5/16
date de publication10.08.2018
taille0.52 Mb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > économie > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   16

Opéra et Orchestre de Montpellier : La direction met en place un plan de départ


Par 20minutes.fr du 10 décembre 2014

Le feuilleton sur les difficultés financières de l'Opéra et Orchestre national de Montpellier a pris une tournure un peu plus dramatique, ce mardi. Au cours d'un point presse, organisé à la hâte juste après le conseil d'administration, un plan de départ volontaire a été annoncé. La structure, qui gère un budget d'environ 22 millions d'euros, manque de trésorerie. « J'ai constaté que nous étions en sureffectif, assure Valérie Chevalier-Delacour, directrice depuis près d'un an. Nous souhaitons absolument éviter d'avoir recours à un plan de sauvegarde de l'emploi. Pour cela, nous envisageons d'avoir recours à des départs à la retraite volontaires [entre 20 et 30 personnes sont concernées], ou à l'activité partielle. » Si les personnes qui le peuvent acceptaient de prendre leurs retraites, cela représenterait environ 1, 5 million d'euros économisés par l'Opéra et Orchestre. Il reste à connaître la réaction des 240 salariés qui ont été prévenus en fin de journée, ce mardi. N. B.


***

Opéra et Orchestre de Montpellier : La direction met en place un plan de départ


Par 20minutes.fr du 10 décembre 2014
Le feuilleton sur les difficultés financières de l'Opéra et Orchestre national de Montpellier a pris une tournure un peu plus dramatique, ce mardi. Au cours d'un point presse, organisé à la hâte juste après le conseil d'administration, un plan de départ volontaire a été annoncé. La structure, qui gère un budget d'environ 22 millions d'euros, manque de trésorerie. « J'ai constaté que nous étions en sureffectif, assure Valérie Chevalier-Delacour, directrice depuis près d'un an. Nous souhaitons absolument éviter d'avoir recours à un plan de sauvegarde de l'emploi. Pour cela, nous envisageons d'avoir recours à des départs à la retraite volontaires [entre 20 et 30 personnes sont concernées], ou à l'activité partielle. » Si les personnes qui le peuvent acceptaient de prendre leurs retraites, cela représenterait environ 1, 5 million d'euros économisés par l'Opéra et Orchestre. Il reste à connaître la réaction des 240 salariés qui ont été prévenus en fin de journée, ce mardi. N. B.

***

AU FEU LES POMPIERS, LA MAISON QUI BRÛLE


Par Direct Matin Montpellier Plus du 10 décembre 2014

http://www.direct-montpellier-plus.com/wp-content/uploads/2014/12/10/obj6936368_1-624x382.jpg

Le bateau tanguait dangereusement depuis un moment déjà. Mais depuis hier, l’iceberg est clairement en vue pour l’Opéra et l’Orchestre National de Montpellier. En cause : le grand train que mènerait la structure depuis de longues années, avec ses 240 salariés et son budget de 22M€. À l’issue d’un nouveau conseil d’administration, l’état d’urgence a donc été décrété. « Continuer ainsi sans bouger, ce serait de la non-assistance à personne en danger », explique Didier Deschamps, le Président de l’association. « La maison est en danger », renchérit Valérie Chevalier, sa directrice.

Alors, les capitaines du navire proposent un « plan de redressement », qui s’étalerait sur 8 mois. Objectif à court terme : trouver 1,5M€.

- Trop de masse salariale. « Nous sommes en sureffectif », atteste Didier Deschamps, qui évalue le paiement des salaires à « 65 % des dépenses ». D’autant que, selon Valérie Chevalier, « six musiciens âgés de plus de 65 ans, cumulent leur salaire avec leur retraite. Dans quel autre corps de métier voit-on cela ? ». Un plan de départs volontaires à la retraite va donc être lancé. « Au total 24 salariés pourront faire valoir leurs droits au 31 décembre », atteste-t-elle. Les puristes pointent déjà du doigt une baisse de la qualité artistique qui en résulterait. « Non, un violoniste de 65 ans n’est pas meilleur qu’à 25 ans. Tenir 7 h assis sur une chaise, c’est physique », lâche Mme Chevalier.

- Trop peu de concerts. Et donc de billetterie pourrait-on ajouter, puisque cette dernière ne représentent que 6 % des recettes, soit 1,3M€. « La programmation est maigre, il va falloir la densifier », assure Didier Deschamps. De plus, côté subventions, l’Agglomération (13M€), la Région (4M€) et l’État (3,1M€) n’augmenteront pas leur participation.

- Un loyer trop cher. « Nous allons négocier le loyer du Corum à la baisse, avec la nouvelle directrice de Montpellier Events », certifie le maire Philippe Saurel, qui explique « avoir de très bonnes relations avec Agnès Jullian », la conseillère régionale déléguée.

Reste à savoir comment ce plan sera accueilli par les salariés. Car pour résumer, l’Opéra doit proposer plus de spectacles, avec moins de moyens financiers et humains. Un grand classique en cette période… Sébastien Hoebrechts

***

Une partition à 20 ou 30 postes en moins



  • Par  Annie Menras, L’Hérault du jour du 10 décembre 2014



valérie chevalier, directrice, didier deschamps, président et philippe saurel pour trois financeurs photo am
Valérie Chevalier, directrice, Didier Deschamps, président et Philippe Saurel pour trois financeurs photo AM L'utilisation de l'article, la reproduction, la diffusion est interdite - LMRS - (c) Copyright Journal La Marseillaise


1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   16








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com