Par ce courrier, nous vous demandons solennellement de maintenir la version de l’article 51 quaterdecies telle qu’adoptée en 3ème lecture par votre Assemblée, qui prévoit une interdiction de principe de ces insecticides en 2018








télécharger 17.16 Kb.
titrePar ce courrier, nous vous demandons solennellement de maintenir la version de l’article 51 quaterdecies telle qu’adoptée en 3ème lecture par votre Assemblée, qui prévoit une interdiction de principe de ces insecticides en 2018
date de publication09.10.2017
taille17.16 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > documents > Documentos
Jean Pierre Alaime

Président Départemental de :

‘’L’Association L’Apiculteur Savoyard’’

30 Clos St Exupéry

73290 La Motte Servolex

Tél : 04 79 25 40 02

Courriel : apiculteur.savoyard@orange.fr

Madame Béatrice Santais

Hôtel du Département

73000 Chambéry

La Motte-Servolex le 13 Juillet 2016,

Madame la Députée,

Le parcours du projet de loi biodiversité touche à sa fin et le 19 juillet, l’Assemblée Nationale se prononcera une ultime fois sur l’interdiction des néonicotinoïdes.

L’Union Nationale de l’Apiculture Française réunit 22 000 apiculteurs présents sur l’ensemble du territoire français. Don L’Association L’Apiculteur Savoyard, au cours de ces derniers mois, nous vous avons écrit plusieurs fois pour vous alerter sur les dangers des néonicotinoïdes et pour vous demander leur interdiction. Nous ne reviendrons pas sur tous les arguments déjà transmis au cours des précédentes étapes législatives.

Par ce courrier, nous vous demandons solennellement de maintenir la version de l’article 51 quaterdecies telle qu’adoptée en 3ème lecture par votre Assemblée, qui prévoit une interdiction de principe de ces insecticides en 2018.

En effet, hier, le Sénat a adopté une interdiction en 2020, bien trop tardive compte-tenu des enjeux et des alternatives existantes :

  1. Les apiculteurs se battent depuis 20 ans contre ces produits : les premières hécatombes de ruches sont survenues en 1994/1995. Depuis lors, 30% des ruches françaises périssent chaque année, soit plus de 300 000 par an. Depuis le début des années 2000, des éléments scientifiques indiscutables existent, ces derniers n’ont fait que s’accumuler au cours de la dernière décennie. Les pouvoirs publics ont déjà trop attendu pour les retirer du marché.




  1. Une interdiction en 2018 est indispensable au regard de la toxicité et de la rémanence exceptionnelle de ces pesticides : 2020 est une échéance trop lointaine car cela maintiendrait l’exposition des pollinisateurs aux résidus de néonicotinoïdes jusqu’en 2023 au moins. A titre d’exemple, l'imidaclopride peut être absorbée par des cultures non-traitées jusqu'à deux ans après la première utilisation et peut se retrouver dans les pollens et les nectars à des niveaux toxiques pour les abeilles[i]. En 2002 et 2003, 69,1% du pollen récolté par les abeilles, dans 25 ruchers de cinq départements français étaient contaminés par de l'imidaclopride, bien que la substance ait été interdite en 1999[ii].

  2. Une interdiction en 2018 est réaliste, de nombreux agriculteurs (même conventionnels) décident d’eux-mêmes de s’en passer : de nombreuses études montrent que l’utilisation de ces insecticides ne provoque pas d’augmentation de rendement sur céréales et oléagineux par rapport aux mêmes cultures non traitées. On dispose de comparaisons intéressantes pour le Royaume-Uni[iii], le Canada[iv], l’Italie[v], les États-Unis, et l’Union Européenne[vi]. L’Allemagne en a interdit l’usage sur céréales d’hiver et continue d’être le second producteur européen de céréales. Par ailleurs, il existe des alternatives pour les productions, puisque de nombreux agriculteurs, même en agriculture conventionnelle, cultivent sans utiliser les néonicotinoïdes (voir ICI pour une fiche sur les alternatives, ICI pour l’exemple d’une grande coopérative de pommes et ICI pour l’engagement d’une enseigne de la grande distribution). A titre d’exemple, le temps de conversion nécessaire à l’agriculture biologique est de deux ans. De plus, les ministères de l’Ecologie et de l’Agriculture ont récemment renforcé les enveloppes budgétaires pour l’accompagnement technique des agriculteurs et la diffusion des pratiques (40 millions d’€ dans le cadre de l’axe biodiversité du programme d’investissement d’avenir et 31 millions d’€/an dans la version 2 du plan EcoPhyto).




  1. Les pollinisateurs sont la clef de l’augmentation des rendements : en 2016, une équipe internationale impliquant l’INRA a révélé qu’en augmentant le nombre et la diversité des insectes pollinisateurs, on accroît le rendement des cultures de plus de 20 % en moyenne à l’échelle mondiale viii. Selon cette même étude, la densité des pollinisateurs serait le facteur le plus déterminant des rendements, avant les apports en eau et en intrant. Cela signifie bien qu’en maintenant les néonicotinoïdes sur le marché, on compromet ce gain de rendements.

Madame la Députée, nous comptons sur vous pour prendre la seule décision à la hauteur des enjeux de protection de l’apiculture, des pollinisateurs et du service de pollinisation qu’ils rendent gratuitement à l’agriculture. Nous sommes convaincus que vous serez sensibles à ces arguments.

Comme vous le savez, l’UNAF et L’Apiculteur Savoyard restent extrêmement mobilisés et nous souhaitons vous informer que nous communiquerons le sens de votre vote à nos adhérents.

Veuillez agréer Madame La Députée, l’expression de notre considération la plus distinguée.


Jean Pierre Alaime

Président de L’Apiculteur Savoyard

[


[


[


[


[


[


similaire:

Par ce courrier, nous vous demandons solennellement de maintenir la version de l’article 51 quaterdecies telle qu’adoptée en 3ème lecture par votre Assemblée, qui prévoit une interdiction de principe de ces insecticides en 2018 iconPar ce courrier, nous vous demandons solennellement de maintenir...

Par ce courrier, nous vous demandons solennellement de maintenir la version de l’article 51 quaterdecies telle qu’adoptée en 3ème lecture par votre Assemblée, qui prévoit une interdiction de principe de ces insecticides en 2018 iconPar ce courrier, nous vous demandons solennellement de maintenir...

Par ce courrier, nous vous demandons solennellement de maintenir la version de l’article 51 quaterdecies telle qu’adoptée en 3ème lecture par votre Assemblée, qui prévoit une interdiction de principe de ces insecticides en 2018 iconPar ce courrier, nous vous demandons solennellement de maintenir...

Par ce courrier, nous vous demandons solennellement de maintenir la version de l’article 51 quaterdecies telle qu’adoptée en 3ème lecture par votre Assemblée, qui prévoit une interdiction de principe de ces insecticides en 2018 iconPar ailleurs, certains articles en anglais, allemand, turc, etc,...
«Le passé n’est jamais mort. En fait, IL n’est même jamais le passé.» Le Collectif van vous propose la traduction d’un article en...

Par ce courrier, nous vous demandons solennellement de maintenir la version de l’article 51 quaterdecies telle qu’adoptée en 3ème lecture par votre Assemblée, qui prévoit une interdiction de principe de ces insecticides en 2018 iconPar ailleurs, certains articles en anglais, allemand, turc, etc,...

Par ce courrier, nous vous demandons solennellement de maintenir la version de l’article 51 quaterdecies telle qu’adoptée en 3ème lecture par votre Assemblée, qui prévoit une interdiction de principe de ces insecticides en 2018 iconAussi nous vous demandons de bien vouloir nous retourner votre renouvellement...

Par ce courrier, nous vous demandons solennellement de maintenir la version de l’article 51 quaterdecies telle qu’adoptée en 3ème lecture par votre Assemblée, qui prévoit une interdiction de principe de ces insecticides en 2018 iconVoici pourquoi nous dénonçons l'article 63§2 et pourquoi nous vous...
«eux» de briser. Ce sont les bases d'un faire société dans le champ de l'économie, d'un produire du commun par l'activité productive,...

Par ce courrier, nous vous demandons solennellement de maintenir la version de l’article 51 quaterdecies telle qu’adoptée en 3ème lecture par votre Assemblée, qui prévoit une interdiction de principe de ces insecticides en 2018 iconRecours formé par
En référence à votre lettre du 18 juin 2012 concernant S. A., je confirme par la présente que les conséquences fiscales mentionnées...

Par ce courrier, nous vous demandons solennellement de maintenir la version de l’article 51 quaterdecies telle qu’adoptée en 3ème lecture par votre Assemblée, qui prévoit une interdiction de principe de ces insecticides en 2018 iconVersion de travail, Version originale disponible sur le site idate org
«évolution» car IL ne constitue pas une «rupture» technologique par rapport au web La terminologie utilisée 0», emprunte à la nomenclature...

Par ce courrier, nous vous demandons solennellement de maintenir la version de l’article 51 quaterdecies telle qu’adoptée en 3ème lecture par votre Assemblée, qui prévoit une interdiction de principe de ces insecticides en 2018 iconA partir de quand on passe d’un usage, d’une pratique à quelque chose...
«ubi societas ibi ius» (pour telle société IL y a tel droit). Ces fluctuations s’expliquent dans le rapport qui existe entre les...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com