L'impulsion Elle comprend trois phases : l'amortissement, le soutien et la poussée. Le but est de ne pas perdre de vitesse, donc de diminuer au maximum la phase d'amortissement. Amplitude du secteur d'impulsion








télécharger 143.37 Kb.
titreL'impulsion Elle comprend trois phases : l'amortissement, le soutien et la poussée. Le but est de ne pas perdre de vitesse, donc de diminuer au maximum la phase d'amortissement. Amplitude du secteur d'impulsion
page1/7
date de publication07.06.2017
taille143.37 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7
athlétisme

Généralités


Au niveau gestuel, il n'est pas évident d'analyser l'athlétisme (grande diversité). Il existe une approche morcelée, selon les différentes disciplines.

Pierron veut faire apparaître les similitudes entre les différentes disciplines athlétiques, comme l'impulsion (même principe, quelque soit la forme). C'est en effet une loi physique : le but est de conserver la quantité de mouvements, qui est une force plus ou moins (selon les disciplines) orientée vers l'avant.

On peut la mesurer à l'œil nu, ou avec des outils spécifiques (caméra, …).


Exemples :

  • Le sprint. Quand le coureur est lancé, il ne pousse plus vers l'arrière (si il courait sur le sable, les traces seraient nettes, et il n'y aurait pas de jet de sable derrière lui). Seul le rebond doit lui permettre de garder une position verticale (avec le pied : skipping). Par contre, au départ, il est important d'avoir de la force dans les cuisses (squat, …).

  • Le saut en longueur. "l'appel final est une impulsion avec création de vitesse". FAUX : la vitesse de décollage est inférieure à la vitesse d'arrivée sur la planche. Les meilleurs sauteurs sont ceux qui perdent le moins de vitesse.

  • Les lancers. La poussée de la jambe arrière permet de relever le lanceur, et de tourner les épaules vers l'avant. D'après les expériences de Günter, le poids aune trajectoire rectiligne, et la jambe avant pousse plus fort que la jambe arrière. En javelot, avant que la jambe avant ne soit posée, l'action de la jambe arrière est finie.


Le premier principe moteur à atteindre est le placement. Il faut distinguer sa forme et sa fonction.

  • La forme : alignement des segments.

  • La fonction : transmettre (restituer) l'énergie, la vitesse, acquise lors de la prise d'élan.

On se place en fait pour résister aux pressions, non pas pour en exercer une, pendant le maintien de la vitesse.
Le deuxième principe est le respect des caractères musculaires pliométriques (force supérieure, aspect énergétique).

La deuxième phase dépend de la première (lors de la première, le ressort est comprimé, puis il est libéré dans la seconde).

L'impulsion


Elle comprend trois phases : l'amortissement, le soutien et la poussée. Le but est de ne pas perdre de vitesse, donc de diminuer au maximum la phase d'amortissement.

  1. Amplitude du secteur d'impulsion


Le secteur d'impulsion est la surface balayée par le corps de l'athlète lors de l'impulsion. L'idéal est de balayer la surface la plus grande possible, dans le temps le plus court possible.

Le chemin d'impulsion est la trajectoire du centre de gravité (la rampe de lancement) du lanceur ou de l'engin. L'idéal est de parcourir le chemin le plus long possible dans le temps le plus court possible.

On distingue deux types de "rampes de lancement" : type course et type saut.


ou



Course

Sauts

( : prise d'angulation)
Les courses, se sont en fait des suspensions à relier entre elles, par un appui.


Les sauts et les lancers : il doit y avoir une prise d'avance du train inférieur sur le train supérieur. Il faut donc une préparation, lors des appuis précédents le saut, pour un meilleur dernier appui.

Pour les courses, ou les prises d'élan de sauts, le rapport est de 2/3 en l'air, et 1/3 en appui. Au contraire, dans les phases terminales des sauts, c'est l'inverse.
Saut en longueur.

1 est l'angle d'envol : c'est l'angle formé par l'horizontale passant par le centre de gravité au moment du décollage et la tangente à la trajectoire.

Saut en hauteur.

2 est l'angle d'attaque : c'est l'angle formé par l'horizontale (le sol) et par la jambe d'attaque.
Vitesse.

L'angle d'attaque est environ égal à 105°, ce qui est un compromis entre deux antagonistes :

  • Une suspension la moins haute possible.

  • Le caractère de tension musculaire pliométrique.


Le chemin de lancement est le chemin du centre de gravité du lanceur ou de l'engin lors de tout le lancer (prise d'élan et phase finale).

Il faut qu'en tout point du centre de gravité de l'athlète, les réaction du sol soient perpendiculaires à la tangente à la trajectoire du centre de gravité.

Exemple du saut en longueur :

Les forces maximales s'appuient avant la verticale : c'est à ce moment qu'il faut avoir, pour un bon placement, la tangente à la trajectoire perpendiculaire aux réaction du sol.

  1   2   3   4   5   6   7

similaire:

L\Finances – Amortissement 2012- budget Principal

L\L’amortissement est la représentation comptable d’un amoindrissement...

L\Alain nonyme graphisme / Conseil en communication 14 rue Marue
«Nature de la prestation». De façon corollaire, elle ne comprend pas ce qui n’est pas explicité dans ce même champ

L\Alain nonyme graphisme / Webdesign / Conseil en communication 14 rue Marue
«Nature de la prestation». De façon corollaire, elle ne comprend pas ce qui n’est pas explicité dans ce même champ

L\Amortissement des fonds de commerce : des divergences entre comptes...

L\«S’autoriser à penser la violence»
«mahra le Toit». Ce dispositif a vu le jour au mois de septembre 2009, sous l’impulsion de Monsieur le procureur et de la caso, en...

L\Un objet dont la position est déterminée à chaque instant par la...

L\I – La traçabilité médicale en France – son cadre légal
«sang contaminé» et de la «vache folle», néanmoins on constate que la recherche de traçabilité était en germe en France depuis longtemps...

L\C8 – ts – Activité 3 Un pendule pour peser la Terre et un pendule pour se peser en impesanteur !
«loi d'isochronisme des petites oscillations». On peut négliger l'amortissement sur un nombre limité d'oscillations

L\Instructions du programme simul
...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com