Adresse postale








télécharger 76.65 Kb.
titreAdresse postale
date de publication08.08.2018
taille76.65 Kb.
typeAdresse
l.21-bal.com > documents > Adresse

JLJ/PB/06.07 SQ.DIG.DOC.006.00 JLJ/PB/06.07 SQ.DIG.DOC.006.00


10 – Les questionnements spécifiques à votre poste

Vous avez pris connaissance de votre fiche de poste et/ou le contenu vous a été présenté.

Vous savez où trouver toutes les informations et références utiles pour faire du bon travail… les procédures… les références de bonnes pratiques… les documents obligatoires…

Merci de nous faire part de vos remarques sur ce mémento.

La Direction.


Page 16 sur 16





Mémento du professionnel

« Ce que chacun doit savoir pour pouvoir s’informer »
Pierre Dac avait une formule pour montrer l’importance de la prise en compte du changement : « penser le changement plutôt que changer le pansement » disait-il.
Le secteur médico-social a toujours évolué et recherché l’amélioration continue de ses pratiques. Dans un premier temps, il s’est agit de qualifier les professionnels… Aujourd’hui, il y a lieu d’adapter les compétences, d’améliorer la performance des équipes…. dans le cadre de dispositifs plus méthodiques… Les mots nouveaux sont « éthique, qualité, évaluation, communication, consentement éclairé, Valorisation des Rôles Sociaux et Professionnels…
Tous les établissements et services se doivent donc de rechercher la meilleure information possible de leurs collaborateurs.
C’est le but de ce mémento, qui n’a pas de valeur contractuelle, mais conditionne le bon fonctionnement.

J
Page 1 sur 16
ean Luc JOING.
1 – L’établissement ou le service
Etablissement :

Adresse postale :
Tél. : Fax :

E-mail :

Directeur :
Organisme gestionnaire :

Adresse postale :
Tél. : Fax :

E-mail :

Directeur Général :

Président :
Site(s) sur lequel vous allez travailler :


Coaching

Votre chef de service :
La personne chargée de faciliter votre intégration :

Page 2 sur 16

9 – Le système de management des compétences
Le secteur médico-social est aujourd’hui globalement « qualifié »… mais personne ne peut durablement prétendre détenir toutes les compétences requises par un poste… Les besoins évoluent… Notre organisme en est conscient et veille donc à développer un système permettant à chacun d’évoluer à son rythme.


Entretiens de développement et de progrès



Parangonnage


Connaissance des besoins


Formation



Projets professionnels



Mobilité



Climat social


Page 15 sur 16

La qualéthitude
Ce qui fait et fera toujours la différence évaluée entre deux services disposant des mêmes ressources, c’est la capacité de ses professionnels et de son encadrement à :


S’engager… définir, préciser, valider.

Montrer l’exemple… ne pas faire ce que nous interdisons aux autres.

Fixer des orientations claires… et des objectifs réalisables.

Référer les pratiques…. à des principes consensuels.

Rechercher les informations… ne pas attendre qu’on nous les donne.

Savoir dire les choses… en restant positif et sans porter de jugement sur les personnes.

Respecter le secret professionnel… dans l’intérêt des usagers, nous travaillons dans le cadre du principe du secret partagé… nous vous incitons à prendre connaissance de ces principes.



Ce sont les raisons pour lesquelles nous devons constamment travailler les déclinaisons opérationnelles entre :


Valeurs

Vertus professionnelles

Postures éthiques

L’éthique n’est pas seulement quelque chose que l’on affiche, c’est aussi une « esthétique de l’intérieur », ce qui nous pousse à agir dans l’intérêt de tous…


Page 14 sur 16

2 – Le systeme « qualéthique »
L’établissement est inscrit dans une approche d’amélioration continue associant « éthique et qualité ». Pour nous, les références de bonnes pratiques s’entendent d’un ensemble de clarifications :


  • nos engagements de service, que vous pouvez consulter au secrétariat de direction, et dont un extrait est affiché. Ces engagements sont regroupés dans un document appelé « référentiel/service ».

Le service à rendre est la mise en œuvre des projets personnalisés.


  • nos références techniques, parmi lesquelles le principe de la pensée positive, des attentes et renforcements positifs (effet Pygmalion…).




  • nos références axiologiques qui imposent une préoccupation permanente de Valorisation des Rôles Sociaux et des Rôles Professionnels.




  • nos références d’éthique professionnelle, parmi lesquelles les références déontologiques pour le travail social et ses déclinaisons opérationnelles.


Au-dessus de ces principes et engagements se situe la LOI et les RECOMMANDATIONS des autorités…

Respecter ces règles, c’est être un citoyen conscient de ses responsabilités républicaines…


Page 3 sur 16

3 – Des documents sont disponibles
Tous les documents dont il est fait référence dans ce mémento sont :

  • disponibles et consultables :






Vous êtes invité à les consulter dans les meilleurs délais et autant que possible avant votre prise de fonction.

Projet associatif

-

Charte(s)

Référentiel service

-

Projet d’établissement

Livret

d’accueil

-

Règlement de fonctionnement






Système qualéthique

Notre organisation

Système des projets personnalisés

Nos principes

et

références




E
Page 4 sur 16
n accusant réception de ce mémento, vous vous engagez à prendre connaissance de ces documents.

Les évaluations (suite)
La loi prévoit aussi des évaluations :


  • internes… au moins tous les cinq ans,




  • externes… au moins tous les sept ans…


Ces évaluations conditionnent le renouvellement des autorisations… Elles ne sont ni facultatives, ni secondaires…
Les évaluateurs s’assurent de la cohérence globale du fonctionnement, du respect de notre référentiel/service, c'est-à-dire de nos engagements…
Dans tous les cas, le projet de l’usager doit rester au centre de nos préoccupations.

L’établissement doit être ouvert à l’extérieur…

Nous devons toujours rester vigilants pour améliorer nos pratiques.

Nous devons toujours être capables de répondre aux questions : comment faites-vous… et pourquoi ?


Page 13 sur 16

8 – Les evaluations
Il n’est pas possible d’évaluer sans références de bonnes pratiques (= métrologie sociale*). Il y a lieu de distinguer deux catégories de pratiques :

  • c

    Progresser




    Prévoir


    Pratiquer


    Prouver


    elles qui sont prescriptibles, prévisibles, organisables : elles sont régies par quatre principes ;




  • celles qui sont des transactions sociales et qui nécessitent le rappel des principes et d’une éthique… Elles sont, de loin, les plus nombreuses…


Le tableau ci-après reprend les évaluations les plus courantes.


Types

Niveaux

Quotidien

Intermédiaire

A échéance

Satisfaction des usagers

Ecoute

Observations cliniques

Groupes de parole…

Questionnaires

Enquêtes…

Satisfaction des représentants (familles…)

Bienveillance

Réunions

C.V.S….

Questionnaires

Enquêtes

Satisfaction des professionnels

Disponibilité

Délégués… Analyses des pratiques

Diagnostic social

Satisfaction de l’environnement

Observations

Contacts

Questionnaires

Enquêtes

*
Page 12 sur 16
Cf. travaux de Jean Luc JOING.

4 – Le travail en équipe
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » d’après Voltaire.

Le travail en Equipe ne peut pas se résumer en une incantation ou une utopie porteuse…

C’est une nécessité… cela doit être une réalité…

Plusieurs conditions sont indispensables


L’entr’aide… entre collègues… pour la solidarité.

Les liens professionnels… pour partager les objectifs, les méthodes.

L’empathie… pour comprendre et développer la confiance.

La clarification des rôles… pour que tous les talents puissent s’exprimer.

La responsabilité… pour que chacun puisse dire et questionner les pratiques.

L’éthique professionnelle… qui commande nos postures.





Page 5 sur 16

5 – La bientraitance
La loi 2002-2 nous impose de réfléchir à cette notion de « bonnes pratiques » et à nos « références » qui nous permettent de les identifier et de qualifier celles qui seraient inappropriées…
Au sein des services humains, une bonne pratique doit être :



Légale


Conforme à l’éthique



Consensuelle pour l’Equipe


Conforme aux usages



Au sein de notre organisme, « prévenir la maltraitance » ne suffit pas… Au quotidien, la soumission de nos pratiques à nos références théoriques est la condition du professionnalisme.

C’est pourquoi nous avons validé un concept global : la V.R.S. (Valorisation des Rôles Sociaux) pour les usagers et la V.R.P. (Valorisation des Rôles Professionnels) pour les professionnels.

Page 6 sur 16

Les régulations (suite)
Les éventuelles maltraitances, abus et conduites inacceptables tiennent une place à part dans nos préoccupations quotidiennes : est une maltraitance…
« Toute conduite ou pratique (active ou passive) susceptible d’entraîner chez une personne bénéficiaire du service ou chez un professionnel, un PREJUDICE ou une SOUFFRANCE, ou un STRESS IMPORTANT (moral, économique, physique, familial…) manifestement disproportionné et/ou non justifié par la recherche de la satisfaction des besoins et attentes de la personne et par la légitimité de l’action éducative et/ou thérapeutique ». Il peut s’agir d’un acte délibéré, en toute conscience des conséquences prévisibles mais aussi d’une négligence ou d’une erreur entraînant des effets dont la gravité dépasse la simple qualification d’erreur ou de non qualité. »
On ne saurait limiter cette définition à ce qui relève du code pénal… C’est la raison pour laquelle la législation protège tout intervenant salarié qui signale une situation préoccupante, et que nous avons validé un protocole de prévention dont vous devez impérativement prendre connaissance.

La « qualéthitude »

Savoir dire les choses
En parler aux collègues
En parler en réunion
Poser les questions en analyse

des pratiques




Signaler à la hiérarchie
S
Page 11 sur 16
ignaler à l’extérieur

7 – Les régulations
Malgré tous nos efforts, parce que nous sommes dans les services humains (« là où l’humanisme est la clé du professionnalisme ») des dysfonctionnements sont malheureusement toujours possibles.

Nous en distinguons plusieurs types :


Les dysfonctionnements matériels… ils doivent être signalés.

Les dysfonctionnements organisationnels… ils relèvent du système de management de la Qualité.

Les dysfonctionnements des pratiques… ils peuvent être traités en analyse des pratiques.

Les difficultés relationnelles... elles peuvent s’exprimer.


L’encadrement est là pour vous aider à trouver la meilleure solution à votre problème, mais surtout veille à ce que les instances de régulations fonctionnent correctement : les réunions, les commissions, les évaluations de satisfaction…
Le correspondant Ethique et Qualité désigné au sein de votre organisme est :

M……………………………......

Il est à votre disposition, n’hésitez pas à lui poser des questions.


Page 10 sur 16

La bientraitance (suite)


La V.R.S. :

« La Valorisation des Rôles So-ciaux est un ensemble de procédu-res qui vise à développer les aptitu-des (compétences) et à améliorer l’image d’un individu en utilisant, dans la communauté, des moyens culturellement valorisés en rapport avec son âge et son sexe.

Ces procédures favoriseront l’ac-cession à des rôles socialement valorisés. 

Wolf WOLFENSBERGER Louis Vaney



La V.R.S. suppose des comportements adaptés :

  • l'empathie,

  • la pensée positive,

  • la recherche de compensation des difficultés,

  • l’incitation (montrer l’exemple),

  • la prise en compte de l’imagerie sociale,

  • la recherche d’insertion.


« Traitez les gens comme s’ils étaient ce qu’ils devraient être et vous les aiderez à devenir ce qu’ils peuvent être. » d’après Goëthe.
La V.R.P. (Valorisation des Rôles Professionnels) postule des principes semblables, mais entre collègues et avec la hiérarchie…

« Ne rien céder au pourquoi, et soumettre le comment au pour quoi et au pour qui. »

Jean Luc JOING.

Page 7 sur 16

6 – Les projets personnalisés
Le projet personnalisé est le service à rendre… d’où l’importance que nous lui accordons…

Chaque professionnel y participe… dans le cadre d’un processus clarifié… Nous vous demandons d’en prendre connaissance : c’est important !
Vous devez également émarger le projet de chaque usager que vous accompagnez, de même que son plan d’actions… qui rappelle les points de vigilance*.

Etre professionnel, au sein de notre organisme, c’est permettre à chaque usager d’être, autant que possible, auteur et acteur de son projet, et respecter le rôle que notre société accorde à ses représentants…




L’usager est :


Auteur





Acteur


Accompagné



Aidé


« Si tu veux exister, fais exister l’autre. »

Jean Pierre WILLAEY.

*
Page 8 sur 16
Seulement valable pour les professionnels en responsabilité vis-à-vis des personnes concernées.

Les projets personnalisés (suite)




Chaque usager se voit proposer un contrat de séjour ou document individuel d’accompagnement… Ce document, cohérent avec le projet personnalisé, est un CONTRAT !

Ce n’est pas seulement une intention… Chaque professionnel veille donc à sa bonne lisibilité… tout comme il veille à garder trace des évènements, incidents, évolutions positives qui jalonnent la période d’accompagnement…

« La mémoire d’un usager ne nous appartient pas. »




Tout professionnel doit donc veiller à ce qu’une trace existe de ses observations… Il doit s’assurer que tout intervenant a connaissance des points de vigilance relatifs à la personne accompagnée…

Trois qualités sont attendues :

  • savoir être,

  • savoir faire,

  • savoir dire…



Page 9 sur 16



Vérifié le 13/06/07 par Sylvie MUYLS - Validé le 13/06/07 par Jean Luc JOING Vérifié le 13/06/07 par Sylvie MUYLS - Validé le 13/06/07 par Jean Luc JOING

A.F.D.A.I.M. – Rue Nicolas Cugnot – Z.I. Estagnol – 11890 CARCASSONNE CEDEX 9 A.F.D.A.I.M. – Rue Nicolas Cugnot – Z.I. Estagnol – 11890 CARCASSONNE CEDEX 9

similaire:

Adresse postale iconAdresse de messagerie (e-mail) Equivalent de l'adresse postale pour...
«boîte aux lettres électronique» d'un correspondant, ce qui permet à d'autres utilisateurs du réseau de lui envoyer des messages....

Adresse postale iconAdresse postale

Adresse postale iconAdresse postale

Adresse postale iconAdresse postale

Adresse postale iconAdresse postale

Adresse postale iconAdresse postale

Adresse postale iconAdresse postale

Adresse postale iconAdresse postale

Adresse postale iconAdresse postale

Adresse postale iconAdresse postale : Code postal








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com