Focus 1 : le commerce








télécharger 22.36 Kb.
titreFocus 1 : le commerce
date de publication07.02.2018
taille22.36 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > documents > Documentos

Thème : LA CONSOMMATION - Sujet : LES ACHATS






Comment se fait-il que l’on repère au premier coup d’œil et parmi les multiples produits exposés dans un magasin celui inscrit sur notre liste de courses ?

C’est que des codes se sont installés dans notre mémoire, et la simple vue d’un paquet nous permet désormais d’identifier le contenu.

On repère par exemple aux bouchons bleus, rouges ou vert d’une rangée de bouteilles de lait, qu’il s’agit de lait-écrémé, entier ou écrémé. Mais cela n’a pas toujours été le cas. L’histoire de l’emballage est intimement liée aux évolutions que le commerce a connues. Les acheteurs ont toujours eu besoin d’informations. Autrefois elles étaient délivrées par le marchand, aujourd’hui tout est inscrit sur l’emballage.

Plus encore, la lecture des étiquettes révèle l’historique du produit ce qui répond aux exigences modernes de traçabilité.

Et le code à barres, plus mystérieux, a lui aussi une fonction importante.

Mais l’emballage sert d’abord à faciliter le transport, le stockage et la conservation de l’aliment.
Du pot au lait à la briquette, de la motte à la barquette, le lait et le beurre nous serviront d’exemples.



Focus 1 : le commerce



Qu’as-tu fait samedi après-midi ? Je suis allé(e) au supermarché avec mes parents.

Supermarché, voilà un mot qui n’a pas toujours existé. Il est même récent, parce que les supermarchés n’ont fait leur apparition en France que dans les années 1960.

Autrefois pour faire leurs courses, nos grand-mères, munies d’un panier, allaient chaque jour de commerce en commerce et le commerçant les conseillait. Et, une fois par semaine, elles se rendaient au marché voir les fermières. Là, de longues discussions s’engageaient. La marchande, elle, savait tout : d’où venait le beurre, pourquoi il est plus jaune au printemps, et pourquoi la crème est épaisse aujourd’hui.

Avec l’apparition des supermarchés, les discussions ont disparu, pour les remplacer, les emballages des aliments se sont fait bavards. Ils disent, selon des règles précises, tout ce que se racontaient les gens, plaisir de parole en moins. Mais il reste encore des marchés, où tu peux faire des courses et imaginer ensuite ce que c’était, avant les grandes surfaces…

Boîte à idées

Continuer la liste des marchands et des artisans (cordonnier, plombier…) en associant un produit.





Focus 2 : inscrit sur l’emballage



Pour remplacer le contact direct avec le commerçant, les emballages se sont couverts d’inscriptions.

En quelques lignes, une foule d’informations est délivrée. Elles sont précises et définies par la loi. D’abord, il y a le contenu : les emballages sont souvent opaques et l’on ne peut savoir ce qui se trouve à l’intérieur, c’est donc écrit dessus.

Pour les aliments faits de plusieurs ingrédients, leur composition figure sur l’emballage (regarde attentivement un pot de yaourt aux fruits).

Il y a aussi des conseils de conservation (qu’il vaut mieux suivre !) ou de préparation.

Bien sûr figure aussi une date limite de consommation à respecter.
En prime, on trouve tout un tas de numéros et un code à barres. De quoi transformer tes yeux en laser rouge !

Boîte à idées

Pour expliquer la notion même de composition il peut être intéressant de prendre pour exemple quelques plats connus des élèves et leur faire retrouver les différents ingrédients utilisés.
Par exemple : purée = pommes de terre, lait, eau, sel, beurre
Pâtes, crèpes…




Focus 3 : traçabilité



Ce matin, en buvant son bol de lait, Etienne l’a trouvé délicieux. Tellement bon que depuis, il n’a plus qu’une idée en tête : retrouver la ferme d’où vient ce lait exquis. Sur l’étiquette de la bouteille il a décrypté le code de l’usine où le lait à été mis en bouteille. Qu’à cela ne tienne, il s’empare de la bouteille et s’y rend sur le champ. Là, il rencontre le « responsable ­ qualité », qui veut bien l’aider : il allume son ordinateur et demande à Etienne la date limite de consommation et le numéro du lot qui figurent sur la bouteille. Ce lait à été pasteurisé et embouteillé à 0h49, le 9 mai. Grâce à ces informations, il sait que ce lait provient de la tournée du soir. Le camion est allé ramasser le lait de trois fermes différentes. Etienne peut maintenant aller dans ces trois fermes, pour féliciter les vaches qui ont enchanté son petit déjeuner. C’est cela, la traçabilité : prendre un produit, et comme un jeu de piste, suivre toutes les étapes de sa vie. En cas de problème sanitaire, on peut même remonter jusqu’à la vache !

Boîte à idées

Relever le maximum de numéros d’agréments sanitaires sur les emballages des produits laitiers, décrypter le code postal et retrouver le département sur une carte pour identifier l’implantation du maximum de laiteries en France.




Focus 4 : le code à barres



Le code à barres figure partout : sur la bouteille de lait, sur l’emballage d’un jouet, sur notre revue préférée. Il a été inventé pour faciliter la gestion des stocks. A chaque fois, par exemple, que la caissière lit avec son laser le code à barres d’une bouteille de lait, l’ordinateur qui gère les stocks est informé que le stock compte une bouteille de moins.

Ainsi le responsable des achats sait à quel moment il faut commander de nouveaux approvisionnements pour avoir toujours du lait en stock.

Il existe de nombreux codes à barres différents, mais l’un d’entre eux est plus utilisé que les autres. Il répond à la norme EAN (European Article Number). Reprenons l’exemple de la bouteille de lait, le premier chiffre indique le pays où la société qui possède la laiterie est immatriculée. La deuxième série de chiffres (6 au total) identifie l’usine où le lait a été embouteillé. Une troisième série de 6 chiffres indique le type de produit (lait entier pasteurisé, lait _ écrémé pasteurisé ou lait écrémé pasteurisé). Toutes les bouteilles de lait entier pasteurisé sortant de la même usine porteront donc le même code à barres.

Ce qui est malin c’est que l’on se sert aussi de ce code à barres pour la logistique. Ainsi grâce à lui, on sait que telle livraison a transité par le transporteur X, qu’elle est arrivée au dépôt Y avant d’être acheminée à la grande surface Z et, à quelles dates.

Le code à barres permet donc de remonter le trajet emprunté par la bouteille depuis le supermarché jusqu’à la laiterie.

Boîte à idées

Lundi j’avais dans mon rayon 50 packs de lait.
Mardi j’en ai reçu 200 de plus.
Sachant que j’ai vendu 20 packs de lait lundi, 30 mardi, la moitié de mardi le mercredi, 20 le jeudi, la moitié de lundi le vendredi, le double du jeudi le samedi, combien ai-je vendu de packs cette semaine et combien m’en reste-t-il ?




Focus 5 : du pot au lait…



Autrefois les aliments étaient vendus en vrac, au kilo ou au litre comme les pommes de terre ou l’essence aujourd’hui. Pour acheter du lait, il fallait aller le chercher chaque jour avec son pot à lait. Le commerçant ouvrait un grand bidon de lait et servait avec une mesure la quantité nécessaire à la famille ( il fallait alors rentrer vite à la maison et le faire bouillir pour le conserver)..

Quant au beurre, le crémier en détaillait un petit morceau dans une grande motte avec un « fil à couper le beurre », le pesait, et l’emballait dans du papier sulfurisé.

Puis apparaissent les emballages consignés : le lait arrive chez le commerçant en bouteille de verre. Le commerçant doit rendre à la laiterie autant de bouteilles vides qu’il en a reçues de pleines. Pour s’assurer que le client rapportera la bouteille, le commerçant la lui "consigne". C’est à dire qu’il lui demande une petite somme d’argent en garantie du retour de la bouteille.

Puis, pour que le beurre puisse être vendu même par les épiciers, dont le métier n’est pas la crémerie, on a inventé d’emballer le beurre, déjà moulé en plaquette, dans du papier argenté. Ainsi plus besoin de détailler des petites parts de motte. C’est en quelque sorte l’apparition de l’emballage jetable.

Aujourd’hui les laits, les beurres et presque tous les aliments sont vendus dans des emballages jetables, désormais recyclables.

Boîte à idées

Faire dessiner les emballages du futur.

similaire:

Focus 1 : le commerce iconP. 31 Focus sur… la méthode lcag
«Strategic Groups: a cognitive perspective», Strategic Management Journal, vol. 14, 1993

Focus 1 : le commerce iconCentre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale
«aides d’État» et le cadre de financement d’un «Service d’intérêt économique général» (sieg). Enfin, concernant le commerce équitable,...

Focus 1 : le commerce iconCentre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale
«aides d’État» et le cadre de financement d’un «Service d’intérêt économique général» (sieg). Enfin, concernant le commerce équitable,...

Focus 1 : le commerce iconCe cours de droit du commerce électronique évoque plus particulièrement...

Focus 1 : le commerce iconChambre de commerce et d’industrie marseille-provence
«L’Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d’industrie assure l’animation de l’ensemble du réseau des chambres de commerce...

Focus 1 : le commerce iconChambre de commerce et d’industrie marseille-provence
«L’Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d’industrie assure l’animation de l’ensemble du réseau des chambres de commerce...

Focus 1 : le commerce iconAdresse postale
«commande ouverte». Elles sont rédigées en conformité avec les dispositions légales et règlementaires notamment celles du code de...

Focus 1 : le commerce iconVotre expert comptable
«dispense d'immatriculation en application de l'article L 123-1-1 du Code de Commerce», ou «dispense d'immatriculation en application...

Focus 1 : le commerce iconQuestionnaire Conclusion
Ceux qui pratiquent (mangent) l'intérêt ne se lèvent qu'à la manière de celui qui, frappé défolie, est rossé à tord et à travers...

Focus 1 : le commerce iconLe ce et la liberté du commerce et de l’industrie Chloé Zylberbogen
«il n’y a ni privilège, ni maîtrise, ni jurande, ni limitation à la liberté du commerce et à l’exercice de l’industrie et des arts...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com