Rapport final d’Assistance Technique version provisoire








télécharger 239.02 Kb.
titreRapport final d’Assistance Technique version provisoire
page7/7
date de publication07.10.2017
taille239.02 Kb.
typeRapport
l.21-bal.com > documents > Rapport
1   2   3   4   5   6   7

Conclusion et recommandations


Une réorientation salutaire et des activités quasi intégralement mises en œuvre

La stratégie d’intervention significativement modifiée en démarrage du projet (avril 2010) afin de travailler sur la filière telle qu’elle existe plutôt que de rechercher des transformations drastiques se sera révélée déterminante au travers de la redéfinition d’activités beaucoup plus adaptées au contexte et aux moyens financiers et matériels du projet.

Le PAFIB a pris dès lors une configuration de projet pilote dans un espace pilote.

Son 1er résultat est certainement d’avoir élaboré des démarches innovantes (concertations élargies, accords sociaux/parties, appuis juridiques, plans des aménagements, intégration des éleveurs transhumants dans les dynamiques d’OP formelles…) mais reproductibles, qui seront à confirmer lors de l’évaluation finale, et qui sont censées permettre de dépasser ce stade.

Globalement et du fait d’un engagement actif sur le terrain de l’assistance technique long terme et d’une bonne articulation avec les missions d’appui externes du groupement et les missions de backstopping, la quasi-totalité des activités prévues dans la programmation initiale et les devis-programme ont été réalisées et finalisés et le cadre logique respecté.

Celles qui seront restés en suspens, concernent essentiellement des problématiques institutionnelles sur lesquelles le Projet ne pouvait avoir grande prise (FONADEL, Cellule d’Appui Juridique)

Du volume d’activité par rapport aux ressources humaines du Projet

Le PAFIB a développé une approche participative et concertée avec les acteurs de la filière pour la mise en œuvre des activités prévues. Ainsi chacune des activités fait l’objet de plusieurs rencontres avec les différents acteurs afin de répondre aux attentes et décider ensemble des orientations à donner.

Concernant les aménagements d’infrastructures, ils s’inscrivent dans des processus qui visaient à cibler la localisation et prioriser les infrastructures par ordre d’importance en fonction de l’enveloppe disponible.

Ces processus ont donc suivi des étapes nécessitant de multiples concertations avec les acteurs.
Il est à noter la difficulté rencontrée par la petite équipe d’encadrement du projet (un Coordonnateur, un AT Principal, un AT OP) face à l’ampleur d’une tâche confrontée aux délais rigoureux de mise en œuvre. L’atteinte des résultats, en particulier au cours du DPC1 et au début du DPC2, au moment de la confection des DAO, n’a été possible qu’au prix d’une forte mobilisation de la coordination du PAFIB (coordonnateur national, AT national et AT international).

Les délais ont certes finalement pu être respectés mais certaines tâches allant au-delà des compétences techniques spécifiques des cadres du projet (BTP, hydraulique…) ont pris beaucoup de temps au détriment, forcément, de thématiques centrales et d’un certain recul après la mise en fonctionnement des ouvrages qui aurait été riche en enseignements.
Il serait utile d’en tenir compte dans le montage de futurs projets de développement où diverses thématiques techniques connexes mais néanmoins déterminantes pour la réalisation des objectifs pourraient être traités dans une première partie de la convention en prévoyant au sein du projet pour cette période une composante technique propre avec des ressources humaines spécifiques.

Une faiblesse structurelle des ONG et des partenariats ONG/OP fragiles

Les activités des ONG si elles se sont soldées par un satisfaisant de réalisations des activités prévues ont toutefois fait ressortir la faiblesse de l’offre au Tchad en matière d’appui aux pasteurs et aux acteurs de la filière pastorale de manière générale.

Outre des insuffisances en matière de gestion voire de gouvernance en permanence corrigée par le suivi des AT et de la coordination, un vrai problème d’approche est apparu au départ avec de réelles insuffisances des ressources humaines mobilisées quant à la compréhension des problématiques et des enjeux de la filière.

L’approche et la méthodologie ont sans cesse été recadrées par le suivi des AT et les deux ONG ont finalement, au cours du dernier semestre de mise en œuvre, beaucoup progressé sur l’appréhension et le traitement des problématiques qui leur étaient confiées (travail satisfaisant de l’INADES sur l’appui juridique).

L’autre aspect à relever est la difficulté de collaboration entre les ONG et les OP dans le cadre de l’appel à proposition. Ces rapprochements constitués opportunément pour la réponse à l’AP ont dû être sans cesse réajustés entre des structures se connaissant mal et n’ayant pas la même vision, la même culture ni les mêmes enjeux. C’est très certainement un aspect à considérer avec attention à l’avenir dans ce genre de montage.

Des appuis à trouver pour préserver les acquis et soutenir les dynamiques engagées

La mission d’appui à la capitalisation a relevé les aspects positifs des réalisations du projet, mais aussi l’inquiétude de toutes les parties prenantes par rapport au souci des uns et des autres quant à la suite immédiate à donner au PAFIB après sa fin. A cet égard, l’Assistance Technique avait entrepris de manière précoce des contacts avec les autres partenaires et bailleurs (AFD, FAO, BM, BAD, Coopération allemande, Coopération suisse,…) en présentant à diverses occasions les activités du PAFIB et en promouvant l’intérêt en termes de développement d’appuyer de la filière pastorale. La question de leur mobilisation pour l’après PAFIB reste posée.

1 L’aire d’abattage de Massaguet, initialement retenue a été sortie de la programmation car inscrite dans les activités à réaliser par le PASEP.

1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Rapport final d’Assistance Technique version provisoire iconRÉsumé liste des personnes consultées par le commissariat géNÉral...

Rapport final d’Assistance Technique version provisoire iconProgramme Intégré Conjoint cci/cnuced/omc d’Assistance Technique

Rapport final d’Assistance Technique version provisoire icon«rapport provisoire»

Rapport final d’Assistance Technique version provisoire iconCe document a été produit avec l'assistance financière du cta (Centre...

Rapport final d’Assistance Technique version provisoire iconRapport provisoire d’execution du budget general

Rapport final d’Assistance Technique version provisoire iconVersion de travail, Version originale disponible sur le site idate org
«évolution» car IL ne constitue pas une «rupture» technologique par rapport au web La terminologie utilisée 0», emprunte à la nomenclature...

Rapport final d’Assistance Technique version provisoire iconRapport final

Rapport final d’Assistance Technique version provisoire iconRapport final

Rapport final d’Assistance Technique version provisoire iconRapport final

Rapport final d’Assistance Technique version provisoire iconRapport final








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com