Rapport final d’Assistance Technique version provisoire








télécharger 239.02 Kb.
titreRapport final d’Assistance Technique version provisoire
page5/7
date de publication07.10.2017
taille239.02 Kb.
typeRapport
l.21-bal.com > documents > Rapport
1   2   3   4   5   6   7

Bilan des activités appuyées par l’Assistance Technique au cours du DPC2


Il s’agit des activités du 2nd devis programme de croisière entré en vigueur le 01 octobre 2011 pour une durée de 17 mois (du 01/10/2011 au 25/02/2013), prolongé de 5 mois par l’avenant N°1 au DPC2, pour la clôture du projet.

Les tâches réalisées par les AT LT, ont concerné la mise en œuvre des activités du 2ème Devis Programme de Croisière (DPC2).

Ce Devis Programme a intégré outre la continuation des actions initiées au cours du DPC1 la mise en œuvre d’activités propres au DPC2.

Au-delà des activités techniques inscrites dans les DPC, les tâches des AT ont également porté sur la gestion opérationnelle, administrative et financière du projet ainsi que sur la participation aux instances du projet (CP, CSO), l’animation auprès des OP, l’encadrement des ONG (AP) et les relations avec les autres partenaires techniques et institutionnelles.

La période a également été marquée par l’accélération de la réception des infrastructures points d’eau, marchés à bétail, tanneries et aires d’abattages. Un investissement important a également été consacré à la capitalisation de l’expérience du PAFIB via l’organisation d’une mission d’appui et la réalisation d’un film destinés à la diffusion de la démarche et des résultats du PAFIB.

Actions menées

  1. Activités liées au résultat 1 : La qualité et les conditions de vente formelle du bétail exporté sur pied sont améliorées.





  • R1A1 : Etude de faisabilité pour la définition d’une zone pilote de transit et de services aux acteurs de la filière d’exportation de bétail et d’un cadre général de certification et de traçabilité des bovins


Pour mémoire.


  • R1A2 : Aménagement de zones pilotes de transit frontalières et de services aux acteurs des filières, facilitant la certification (aux normes de l’OIE) et la traçabilité des bovins


Les études relatives à cette activité, décrites pour le DP précédent, avaient retenu deux postes de sortie du bétail, identifiés lors de l’étude R1A1 et confirmés lors de l’étude « d’inventaire des sites de marchés à bétail et d’aires d’abattage », pour faire l’objet d’aménagement : Nguéli et N’Djamena Farah.
L’AT principal s’est particulièrement impliqué du début à la finalisation des DAO pour que les marchés puissent être réalisés dans les délais.

Les travaux pour ces aménagements ont finalement été achevés au mois de juillet 2012 pour N’Djamena-Farah et fin décembre 2012 pour N’Nguéli (inaccessibilité du site avant).
Les aménagements sont constitués chacun d’une clôture de 180 m X 180 m, 2 m de hauteur, un bâtiment de 2 bureaux, 1 hangar, 1 station de pompage avec 1 forage thermique équipé de pompe immergée et groupe électrogène, 1 château et 2 abreuvoirs.

Les deux (2) postes de sortie du bétail de Nguéli et N’Djamena Farah ont été réceptionnés et mis en fonctionnement par le Ministre du Développement Pastoral et des Productions Animales, en présence du Délégué Général du Gouvernement auprès de la ville de N’Ndjamena et du représentant de la DUE au cours du 5ème trimestre du DPC2, par des cérémonies d’inauguration officielle qui se sont déroulées respectivement les 18 et 27 décembre 2012.


  • R1A3 : Réfection/construction de puits pastoraux et de mares (creusage/sur creusage) pour l’abreuvement du bétail le long des axes d’exportation.


Les travaux de réalisation des 23 points d’eau ont démarré le 15 mars 2012 prévus pour une durée de 6 mois. Les 23 forages ainsi que les équipements ont tous été réalisés et leur installation, mise en fonctionnement et réceptions provisoires effectués sur tous les sites. Ceux sur les marchés à bétail et aires d’abattage sont également fonctionnels. L’entreprise attributaire du marché avait demandé une suspension des travaux pour raison d’inaccessibilité des sites suite à la forte saison de pluies. Une fois les sites accessibles les travaux ont pu être finalisés, tous les forages sur les axes de convoyage ont également été tous réceptionnés et mis en fonctionnement.

L’Assistance Technique au sein de la coordination s’est également énormément impliquée dans ce dossier complexe mais combien stratégique dans l’intervention du PAFIB et qui était apparu à un moment sérieusement compromis.



  • R1A4 : Renforcement des postes de contrôle sanitaire le long des axes d’exportation


Pour rappel, une session de formation des agents avait été réalisée en fin de DPC1 (du 5 au 7 septembre 2011). 35 agents avaient été formés en matière de contrôle sanitaire et de délivrance des laissez-passer sanitaires pour les animaux de commercialisation.

Les matériels et produits vétérinaires devant être fournis comme appui du PAFIB à la DSV pour le renforcement des capacités des services déconcentrés chargés du contrôle sanitaire et de délivrance des laissez-passer sanitaires, ont fait l’objet de DAO préparés par la Coordination et l’AT. Ils ont été acquis et remis officiellement à la DSV au cours de la cérémonie organisée dans les locaux du PAFIB le 21 février 2012.

Une distribution complémentaire de ces matériels et produits vétérinaires sur le terrain s’est déroulée lors d’une mission conjointe DSV-PAFIB du 23 février au 1er mars 2012.



  • R1A5 : aménagements/réfection des marchés intérieurs du pays en vue de l’amélioration des conditions d’hygiène et d‘abreuvement.


Cette activité est combinée à l’activité R2A4 (assainissement des aires d’abattage traditionnelles en zone rurale et périurbaine).

Les 6 marchés à bétail et les 5 aires d’abattage ont été réalisés dans de bonnes conditions et réceptionnés dans les délais. Cela a été le fruit d’un suivi rapproché de l’Assistance Technique et de la Coordination à la faveur d’une très bonne collaboration avec de petits (et jeunes) bureaux de contrôle pour qui le PAFIB aura été l’occasion de profiter d’un renforcement de capacités et d’expérience.

L’aire d’abattage de Ngoura et le marché à bétail de Gama ont été inaugurés officiellement et mis en fonctionnement le 25 août 2012 par le MDPPA en présence de l’Ordonnateur National du FED et de l’Ambassadeur, Chef de Délégation de l’Union Européenne au Tchad.

Le marché à bétail de Massakory a été inauguré officiellement et mis en fonctionnement le 07 octobre 2012 par le Secrétaire Général de la Région de Hadjer-Lamis en présence de plusieurs personnalités locales.

Les autres ouvrages ont chacun été inaugurés et mis en fonctionnement au cours de cérémonies officielles au niveau local sur chaque site.


  • R1A6 : animation et structuration des organisations professionnelles de la filière. 


Cette activité comporte deux sous activités menées en parallèle en termes d’appui aux OP :


  • Organisation des rencontres inter-OP et d’une rencontre nationale :

Cette activité a été suivie très intensément par l’AT OP en collaboration permanente avec le point focal DOPSSP à travers de nombreuses missions de terrain au cours du DPC2.

Dix-sept rencontres régionales inter-OP de différentes familles professionnelles se sont tenues. Ces rencontres se sont soldées par la création de seize fédérations régionales (Mandoul, Hadjer-Lamis, Batha, Guéra, Moyen-Chari, Chari-Baguirmi, Logone Occidental, Logone Oriental, Mayo-Kebbi Est, Tandjilé, Ouaddaï, Wadi-Fira, Lac, Kanem, Sila, Salamat).

Les OP du Mayo-Kebbi Ouest ont été jugée encore insuffisamment organisées pour arriver au stade de fédération régionale.

Cette activité s’est poursuivie tout au long du 6èmesemestre du Projet pour la région de Ndjaména, afin d’aboutir à la rencontre nationale appelée de leurs vœux par les fédérations régionales et qui s’est déroulée du 7 au 10 décembre 2012.

Celle-ci a débouché sur la décision des Fédérations Régionales de se constituer en Confédérations Professionnelles Nationales (Eleveurs, Commerçants, Bouchers-Tanneurs-Transformatrices).

Par ailleurs, pendant le DPC2, quatre (4) rencontres intercommunautaires des éleveurs transhumants ont été tenues à Bongor, Moto, Mani, Koumra et Kabi. Cette activité a été poursuivie jusqu’à la fin du projet.

  • Renforcement des capacités et structuration des OP :

Cette activité est mise en œuvre par des contrats de subvention aux ONG, dont ceux sont signés avec INADES-FORMATION en partenariat avec le Syndicat National des Commerçants, Eleveurs et Convoyeurs de Bétail du Tchad (CNCECBT) pour les lots 3 et 4, et deux signés avec ADRB (ONG nationale) en partenariat avec l’Association des Eleveurs Nomades (AEN) pour les lots 1 et 2.

La mise en œuvre du programme contractuellement prévu des ONG s’est poursuivie normalement et leurs activités suivies de près par les AT entièrement ont été entièrement réalisées.


  • R1A 7 : amélioration des capacités de la Direction des Statistiques du MDPPA en matière de recueil de données et d’analyse statistiques, et de la Direction des Organisations Professionnelles de l’Elevage.


Pour mémoire, une étude relative à cette activité a été réalisée au cours du DPC1.

Selon cette étude, la diversité des services à fournir aux acteurs de la filière peut se regrouper en cinq grands types de services, à renforcer ou à imaginer et mettre en place dans des délais compatibles avec les contraintes de temps du PAFIB :

  • Renforcement des organisations formelles : une fonction d’appui conseil organisationnel à la gestion et à la gouvernance des organisations (groupements, unions, associations, fédérations et faîtières),

  • Animation de concertations intercommunautaires et promotion d’initiatives auprès des organisations socioprofessionnelles des éleveurs transhumants,

  • Renforcement de l’ensemble des organisations professionnelles dans le domaine de la connaissance et la défense des droits, la prévention et la médiation des conflits liés au pastoralisme et à la commercialisation du bétail,

  • Formations techniques spécifiques des OP, en particuliers bouchers, tanneurs et commerçants,

  • Appui à l’identification, le montage et la mise en œuvre d’initiatives spécifiques en matière d’approvisionnement en intrants zoo-vétérinaires,

La totalité des appuis aux acteurs de la filière prévus pour les ONG bénéficiaires des subventions (INADES et ADRB) a été mis en œuvre avec leurs partenaires : le Syndicat National des Commerçants de bétail et l’Association des Eleveurs Nomades.

Une autre partie des activités d’appui aux OP a été réalisée directement par l’AT « appui aux OP » et le Point Focal de la DOPSSP, avec les missions d’appui pour les comités de gestion des ouvrages réalisées dans l’espace pilote du projet.

Par ailleurs, une session de formation en appui au dispositif d’animation pour les agents des services centraux et déconcentrés de la Direction de l’Organisation Pastorale et de la Sécurisation des Systèmes Pastoraux (DOPSSP) a été réalisée du 25 au 27 avril 2012 à Massakory. Ainsi, 30 agents des services d’animation des OP de la DOPSSP ont été formés. Une formation similaire pour les agents de la Direction des Statistiques du MDPPA a été réalisée au cours du 4ème trimestre du DPC2 (après la signature de l’avenant N°1 au DPC2) en matière de collecte de données pour le suivi et évaluation de proximité des IOV du projet. Cette formation vient compléter la formation des 32 agents de suivi des marchés à bétail qui ont été déjà formés au cours du DPC1 pour les 25 marchés concernés.

Les motocyclettes et matériel informatique et bureautique ainsi que le mobilier de bureau devant être fournis comme appui du PAFIB à la DOPSSP et à la DSA pour le renforcement des capacités des services déconcentrés de ces 2 directions, ont été acquis et remis officiellement à celles-ci.


  • R1A8 : amélioration des capacités du MDPPA en matière de production réglementaire, de politiques sanitaires internationales.


Cette activité avait démarré par une étude réalisée au cours du DPC1.

Pour mémoire, cette étude avait permis de rencontrer la plupart des acteurs concernés par la commercialisation du bétail en vue de faire un état des lieux du cadre réglementaire régissant la commercialisation du bétail au Tchad. Un diagnostic avait été réalisé, assorti des propositions d’amélioration discutées et validées par l’atelier de restitution des résultats de l’étude tenu le 28 mars 2011 et qui a regroupé les représentants de toutes les parties prenantes de la commercialisation du bétail. D’importantes recommandations ont été par ailleurs faites au terme de cet atelier, aussi bien au PAFIB qu’au MDPPA, au Ministère des Finances et aux OP. En application d’une de ses recommandations, un CD-ROM regroupant l’ensemble des textes législatifs et réglementaires a été confectionné et multiplié en 300 exemplaires et distribués aux principales parties prenantes du projet.
Par ailleurs, la recommandation relative à la mise en place de la Cellule d’Appui Juridique (CAJ) s’est révélée irréalisable compte tenu du flou des on ancrage institutionnel d’une part, et d’autre part de la difficulté de sa pérennisation prévue en lien avec les activités d’appui juridique aux OP mises en œuvre par INADES conformément au lot 4 de la subvention.


  • R1A9 : renforcement des capacités du Fonds Elevage et accompagnement de son évolution à terme vers un office de l’élevage au service de la profession.


Pour mémoire, les résultats de la première étude (R1A1) ont indiqué qu’un projet de loi était en cours sur ce sujet. Cependant, le projet a jugé prématuré dans ce contexte, de mettre en œuvre l’activité telle qu’initialement définie. L’enveloppe prévue a été revue dans le cadre du DPC2, ne conservant qu’une partie des sommes pour appuyer les OP dans la compréhension et la mise en application de cette nouvelle loi, une fois votée. A la fin du PAFIB, force est de constater que le projet de loi est resté sans concrétisation. Il avait été suggérer au cours du dernier CSO aux OP d’entreprendre des démarches auprès du MDPPA en vue de débloquer le processus ...
  1. Activités liées au résultat 2 : l’industrie de la transformation et du conditionnement de la viande émerge, la boucherie/charcuterie est renforcée.


Dans le cadre de la deuxième composante, six (6) activités ont été mise en œuvre pour concourir à son résultat.


  • R2A1 : Appui à la structuration et au renforcement des capacités des OP du secteur de la transformation et de la commercialisation de la viande sur le marché local et sous régional.


Cette activité a été réalisée par les ONG sur contrat de subvention comme décrit plus haut.


  • R2A2 : Renforcement des capacités techniques et professionnelles des travailleurs du secteur de la transformation de la viande.


Idem R2A1.
R2A3 : appui et promotion des entreprises transformatrices de la viande bovine
Idem R2A1.
R2A4 : assainissement des aires d’abattage traditionnelles en zone rurale et périurbaine.
Cette activité est combinée avec R1A5 (Cf. R1A5 décrite ci-dessus).

R2A5 : Appui à l’équipement du centre de contrôle qualité des denrées agro-alimentaires (CECOQDA), pour les produits d’origine animale.
Le contrat pour la fourniture des équipements et la formation des agents du CECOQDA a été signé au mois de février 2012 avec l’entreprise attributaire du marché. La livraison du matériel a été faite au mois d’octobre 2012. L’expert prévu a été mobilisé pour assister à la réception provisoire qui a eu lieu en octobre.

L’expert a conclu que le matériel livré est bien conforme aux spécifications techniques du contrat. Pour des raisons d’insuffisance du circuit électrique nécessaire au bon fonctionnement de ces équipements hautement sensibles, leur installation n’a pu se faire que partiellement, et donc la formation des agents corollaire à la mise en fonctionnement du matériel n’a pu avoir lieu.

Par ailleurs, le consultant a fait quelques recommandations relatives à des améliorations des installations devant accueillir ces équipements afin de leur garantir un fonctionnement durable.
Le rapport de la mission de l’expert a été remis au mois de novembre 2012.


  • R2A6 : appui institutionnel à la Direction des Services Vétérinaires du MDPPA pour le renforcement des capacités en matière d’inspection des denrées d’origine animale et de contrôle des structures.


Cette activité a été réalisée dès le premier trimestre du DPC2. Les équipements pour l’inspection sanitaire des denrées d’origine animale pour l’ensemble des postes vétérinaires du Tchad devant être fournis comme appui du PAFIB à la DSV pour le renforcement des capacités des services déconcentrés chargés de l’inspection sanitaire des denrées d’origine animale, ont été acquis et remis officiellement à la DSV au cours de la cérémonie organisée dans les locaux du PAFIB le 21 février 2012. La distribution de ces équipements sur le terrain s’est déroulée lors d’une mission conjointe DSV-PAFIB.
  1. Activités liées au résultat 3 : la qualité des sous-produits de l’élevage (cuirs et peaux) est améliorée durablement


Pour la troisième composante, quatre (4) activités étaient prévues pour obtenir le résultat lié à cette composante.
R3A1 : Etude sur l’impact environnemental de l’activité « Tannerie » et formulation de propositions pour une gestion rationnelle des eaux usées et autres déchets.
Sur recommandation de l’étude réalisée en fin de DPC1, 4 sites de tannerie ont été retenus pour être aménagés. L’étude a également recommandé de délocaliser les sites existants afin de tenir compte des normes environnementales (éloignement des habitations et des cours d’eau…). Une mission de terrain avait préalablement obtenu les accords sociaux sur les nouveaux sites ainsi que les conventions d’accord-parties sur l’utilisation et la gestion des tanneries construites.

Les travaux d’aménagement des 4 sites de tannerie ont démarré le 15 août 2012 pour une durée de 4 mois. Pour des raisons de fortes pluies tombées pendant cette période, les travaux ont été suspendus pour redémarrer fin octobre 2012.

Ces travaux ont repris avec un léger retard (fin novembre 2012), les sites retenus étant inaccessibles jusqu’alors. Les travaux se sont achevés début février 2013 et les réceptions provisoires ont eu lieu mi-février, suivies de leur inauguration et de leur mise en fonctionnement immédiate.


  • R3A2 : Sensibilisation des éleveurs, abatteurs, bouchers, et collecteurs à la production des peaux brutes de bonne qualité et amélioration des techniques de traitement des peaux.


Idem R2A1.


  • R3A3 : animation et appui aux OPE du secteur « cuirs et peaux ».


Idem R2A1.


  • R3A4 : appui à la création au sein du MDPPA d’une cellule en charge des installations classées pour la protection de l’environnement.


Pour mémoire, après plusieurs échanges, les TdR de l’étude relative à cette activité ont été revus et validés en fonction des recommandations de l’étude sur l’activité tannerie et la mission d’étude ICPE a pu être réalisée en janvier 2012 par une équipe composée d’un expert international mobilisé par IRAM, un expert de la DSV du MDPPA et un expert du MERH. L’étude a confirmé l’importance d’une cellule ICPE en prévision de la construction de plusieurs abattoirs modernes, de tanneries, des marchés à bétail…L’étude a également insisté sur la nécessité d’une bonne collaboration entre le MDPPA et le MERH et a proposé un schéma d’ancrage institutionnel pour la cellule ICPE.

Activités d’appui à la Coordination


Durant le DPC2, outre l’appui à la préparation et à la mise en œuvre des activités dans le cadre des missions d’étude, l’appui à la Coordination du projet a concerné l’organisation et l’animation de plusieurs rencontres et réunions administratives et techniques avec les différentes parties prenantes du PAFIB. Ces rencontres ont permis de faciliter la compréhension du projet, l’adhésion des acteurs en vue de son appropriation. Elles ont également permis de cadrer et de faciliter l’action des ONG auprès des acteurs.
En résumé, l’appui à la coordination a permis de mener un certain nombre d’activités propres au fonctionnement général du projet. Il s’est principalement agit :

  • de la préparation et de la coordination générale des activités ;

  • d’actualiser la programmation indicative des activités du projet ;

  • de la gestion administrative et financière du projet (élaboration des rapports trimestriels d’activités et des mémoires financiers, gestion du personnel,…) ;

  • du suivi opérationnel du projet ;

  • de l’organisation des missions pour les différentes études et de la relecture des rapports rendus par les experts;

  • de l’accompagnement de toutes les missions d’étude ;

  • des missions propres à la Coordination ;

  • de la préparation des notes sur le déroulement du projet ;

  • de la confection (spécifications techniques, montage,…), du lancement des DAO et de l’évaluation des offres ;

  • de l’identification et de la remontée de microprojets des OP ;

  • de la préparation et tenue des sessions de formation et rencontres régionales inter-OP et intercommunautaires ;

  • de faire le suivi des travaux des chantiers avec les entreprises attributaires et les bureaux de contrôle et de suivi des travaux ;

  • de la réflexion sur la pérennisation des acquis à la fin du projet.



Autres tâches spécifiques


  • Bulletin d’information : Lettre du PAFIB 

L’assistance technique a continué l’appui à la production d’un bulletin d’information des acteurs de la filière sous forme de bulletin mensuel, traduit en langue arabe.


  • Réunions de programmation et de coordination

Au sein de la coordination, l’assistance technique a participé activement, outre des séances régulières de travail en interne visant à faire le point de l’avancement des activités, à de nombreuses rencontres et réunions administratives et techniques avec les différentes parties prenantes du PAFIB (Directions techniques du MDPPAA, représentants des OP de la filière, ACTION, DUE…). Les assistants techniques et le coordonnateur animaient ensemble ces réunions.


  • Préparation et tenue des dernières instances du PAFIB (7ème Comité de Suivi Opérationnel et du 3ème Comité de Pilotage)

Au sein de la Coordination l’Assistance technique a préparé au cours de ce semestre les deux dernières instances de suivi, d’orientation du projet le 7ème Comité de Suivi Opérationnel qui s’est tenu le 08 novembre 2012 et le 4ème Comité de Pilotage du 7 février 2013.

Ces comités ont été l’occasion de faire le bilan des activités du projet et de voir réaffirmer par toutes les parties, à la lumière des résultats du PAFIB une volonté de continuer l’appui au développement de la filière bovine. Il a été confirmé à cet égard par le MDPPA la création d’une Cellule Interphase en charge de la préservation et de l’élargissement des acquis du PAFIB.


  • Préparation de l’avenant N° 1 au DPC2

Pour répondre à des préoccupations partagées par toutes les parties prenantes du PAFIB, un avenant N° 1 au DPC2ont été préparé par la Coordination et l’AT. Il a été argumenté la suppression de certaines activités prévues qui se sont avérées impossibles à réaliser au profit d’autres activités d’appui. On notera parmi elles : l’augmentation de l’enveloppe pour les microprojets des OP à financer par le PAFIB (tourteaux de coton, étals de boucherie, séchoirs à viande…) la construction des parcs de vaccination attenants aux nouveaux marchés à bétail pour le traitement et vaccination des animaux destinés à l’exportation, la formation des agents de la Direction des Statistiques et Archives du MDPPA pour la collectes des données renseignant les IOV.


  • Proposition d’un avenant au contrat d’assistance technique du groupement Iram – JVL – Euroconsultants

Cet avenant concernait :

  • l’extension des jours de prestation de l’AT1 et de l’AT2 ;

  • Une expertise internationale pour l’appui à la réflexion et à la mise en œuvre d’un système de gestion des 23 points d’eau ;

  • Une expertise internationale pour l’appui à la capitalisation et à la réflexion stratégique en fin d’intervention du projet.


La requête allant dans le sens d’une meilleure valorisation des investissements du projet a été validée par l’ON et la DUE.


  • Participation à la 10ème édition du Festival mondial du Pastoralisme et à la 10ème rencontre des pasteurs du monde

Invité par les organisateurs de ces évènements un voyage d’études et d’échange organisé par l’AT a permis au PAFIB de participer, avec une délégation de 5 personnes (le Coordonnateur du PAFIB, le Point focal du PAFIB à la DOPEFE/MDPPA, 3 représentants des OP d’éleveurs), aux différentes manifestations qui se sont déroulées aux 7 Laux (Isère/Grenoble) pendant une semaine. La délégation a mis à profit son séjour en France pour se rendre au siège d’IRAM à Montpellier afin d’échanger sur la capitalisation et sur les questions de la suite à donner au PAFIB.


  • Réalisation d’un film sur le PAFIB

Une équipe de 2 réalisatrices de l’Agence « Terre Nourricière » (France) a séjourné du 22 novembre au 2 décembre 2012 au Tchad pour réaliser un film reflétant la réalité socio-économique de la filière bovine à travers les activités professionnelles de tous ses acteurs.

L’Assistance Technique a été très impliqué dans la préparation du scénario et du tournage. L’objectif était également de faire ressortir les actions d’appui du PAFIB. Plusieurs sites d’infrastructures réalisées par le projet ont été filmés ainsi que des entretiens avec les différentes parties prenantes du projet (leaders OP, Responsables MDPPA, Personnes ressources).


  • Mission de capitalisation des acquis du PAFIB

Un expert court terme mobilisé par l’Iram Mr C. Rigourd a séjourné du 30/11/2012 au 11/12/2012 au Tchad pour conduire une mission de capitalisation des acquis du PAFIB. Cette mission avait pour objectif d’aider à la réflexion sur la sortie du projet qui tend vers sa fin opérationnelle (février 2013). Le PAFIB présentant une intervention novatrice pour le Tchad sur les axes nord de commercialisation du bétail, il était primordial de capitaliser finement les acquis des différentes facettes de ses actions durant toute la période du projet. L’intérêt de cette capitalisation était de produire un document mettant en évidence la démarche, les principaux acquis et les premiers effets perceptibles des actions menées. Il s’agissait également d’appuyer directement les organisations professionnelles de la filière dans la définition de leurs priorités pour la consolidation des actions engagées au-delà du PAFIB. Une séance de restitution des résultats de la mission a eu lieu au MDPPA en présence du Secrétaire Général du MDPPA et de toutes les parties prenantes du projet.

  • Mission d’appui à la gestion des forages sur les axes de commercialisation

Une mission conduite par Monsieur Bertrand GUIBERT, expert mobilisé par l’Iram a été effectuée du 17 au 29 janvier 2013. Au moment où les travaux de construction des ouvrages d’hydraulique (forages et équipements pour l’abreuvement) vont s’achever, il était important de fournir un appui spécifique d’animation des parties prenantes de ces aménagements : les commerçants de bétail et autorités locales concernés par les quinze forages équipés de systèmes de stockage d’eau et d’abreuvement du bétail commercialisable.

Cette action se devait être particulièrement bien pensée afin d’éviter les différends sur les futurs points d’eau qui pourraient s’avérer dramatiques dans les relations sociales en cas de défaut de gestion.

Il s’agissait également de promouvoir un mode de gestion innovant et durable de ce type d’infrastructure très spécifique et utile à l’amélioration du convoyage du bétail.

Les résultats de cette mission ont été restitués au MDPPA et aux autres parties prenantes.

Le rapport de cette mission sera précieux à travers ses recommandations pour la continuation de l’appui aux comités de gestion par les services concernés.


  • Préparation du Colloque Régional sur le Pastoralisme et Sécurité au Sahel

Un Colloque Régional sur le Pastoralisme et Sécurité au Sahel initié par l’AFD est en cours de préparation pour se tenir à N’Djaména (Tchad) en avril-mai 2013. L’AT PAFIB et le Coordonnateur ont été particulièrement impliqués dans la préparation de ce colloque 
et ont participé activement aux réunions du comité d’organisation depuis le début du processus.


  • Réunion du Comité de Suivi des Recommandations du Colloque National sur le Pastoralisme au Tchad

Une réunion du Comité de Suivi des Recommandations du Colloque National sur le Pastoralisme au Tchad s’est tenue le 6 décembre 2012 au MDPPA. Au cours de cette réunion, l’AFD a lancé le Projet « Appui au Comité de Suivi des Recommandations du Colloque National sur le Pastoralisme au Tchad » qui sera réalisé par IRAM. Le PAFIB, a financé cette réunion prévue dans le cadre du DPC2, et contribué activement aux discussions.

  • Participation à la Fête Nationale de la Transhumance

La 1ère édition de la FENAT s’est déroulée du 17 au 20 novembre 2012 à Wadi Djedid (BATHA). Le PAFIB y a pris part activement avec une exposition de ses réalisations.
1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Rapport final d’Assistance Technique version provisoire iconRÉsumé liste des personnes consultées par le commissariat géNÉral...

Rapport final d’Assistance Technique version provisoire iconProgramme Intégré Conjoint cci/cnuced/omc d’Assistance Technique

Rapport final d’Assistance Technique version provisoire icon«rapport provisoire»

Rapport final d’Assistance Technique version provisoire iconCe document a été produit avec l'assistance financière du cta (Centre...

Rapport final d’Assistance Technique version provisoire iconRapport provisoire d’execution du budget general

Rapport final d’Assistance Technique version provisoire iconVersion de travail, Version originale disponible sur le site idate org
«évolution» car IL ne constitue pas une «rupture» technologique par rapport au web La terminologie utilisée 0», emprunte à la nomenclature...

Rapport final d’Assistance Technique version provisoire iconRapport final

Rapport final d’Assistance Technique version provisoire iconRapport final

Rapport final d’Assistance Technique version provisoire iconRapport final

Rapport final d’Assistance Technique version provisoire iconRapport final








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com