Chronologie de l’Enseignement Technique








télécharger 26.19 Kb.
titreChronologie de l’Enseignement Technique
date de publication11.07.2017
taille26.19 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > documents > Documentos

Chronologie de l’Enseignement Technique


Chronologie de l’Enseignement Technique

Enseignement technique ne se définit pas à partir d’une conception d’éducation mais en fonction des débouchés précis

Niveau Supérieur Ecoles d’apprentissage

L’Assemblée constituante 1789-1791

  • XVIIIème – XIXème : apparition des premières écoles d’ingénieurs

→liberté pédagogique qui permet de s’adapter à l’évolution des besoins (besoin de cadres dirigeants 1. Par l’Etat d’abord, 2. Par les industries ensuite, 3. Par l’agriculture et le commerce ensuite

  • Création d’écoles pour former les Hauts Fonctionnaires de l’armée : 1720 artilleries par exemple

  • Cf. Saint-Cyr 1808

  • 1747 : école des ponts et chaussées

  • 1783 : école des mines

La Monarchie constitutionnelle 1791-1792

  • 1794 : Polytechnique

►Grande Ecole par excellence

La République 1792-1804

La Convention 1792-1795

Le Directoire 1795-1799

Le Consulat 1799-1804

L’Empire 1804-1815

  • 1808 : création de l’école militaire Saint-Cyr

La Restauration 1815-1830

  • 1820 : école de commerce de Paris

  • 1826 : école des eaux et forêts

  • 1827 : école d’apprentissage Saint-Nicolas

→débat sur l’école « pratique » mais non « spécialisée » (J. Simon)

La monarchie de Juillet 1830-1848

  • 1830-1850 : forte demande de cadres dans industrie privée

→création d’écoles d’ingénieurs

  • 1829 : Ecole centrale des Arts et métiers

►formation avant tout de cadres capables de concevoir des machines

La Deuxième République 1848-1852

  • 1848 : Institut National Agronomique

Le Second Empire 1852-1870

  • 1867 : Société de protection des apprentis

→assistance pour tenter de rendre les apprentissages plus attractifs

Face aux écoles de fabrique →écoles d’apprentissage intégrés dans usines (Schneider, Creusot, etc.)

La Troisième République 1870-1940

  • IIIème République : nouvelle forme d’écoles d’ingénieurs

→chimie et électricité

  • Lendemain de la guerre de 1870 : multiplication des écoles de commerce

  • 1871 : école libre des Sciences politiques

  • 1878 : exposition universelle

→constat du retard de la France en matière de main d’œuvre qualifiée

►multiplication du nombre d’écoles manuelle d’apprentissage pour arriver au même chiffre que les écoles primaires

  • 1880 : assimilation des écoles manuelles d’apprentissage aux « écoles publiques d’enseignement primaire complémentaire dont le programme comprend des cours ou des classes d’enseignement professionnel »

!!! distinction nette entre les écoles d’apprentissage qui sont sous la tutelle du ministère du Commerce et des écoles professionnelles qui sont sous la tutelle du ministère de l’Instruction publique !!!

  • 1881 : chambre de commerce fonde l’école des Hautes Etudes de Commerce

Période où il y a aussi la tentative de fonder des hautes écoles d’administration

→1848 : ENA (idée de Carnot) mais n’a pas perdurée

  • 1892 : transformation des EPS les plus professionnelles (c’est-à-dire comprenant des cours professionnels) en Ecoles Pratique du Commerce et de l’Industrie (EPCI) qui sont alors sous la tutelle du ministère du Commerce

  • 1911 : Certificat d’aptitude professionnelle

  • 1919 : loi Astier

→codification des statuts des écoles technique (soit publiques soit privées)

→obligation de suivre des cours professionnels pour les adolescents de moins de 18 ans (4h/semaine, minimum de 100h/année, cours pendant la journée de travail)

  • 1920 : création d’un sous-secrétariat d’Etat de l’enseignement technique sous le ministère de l’Instruction publique

►on retrouve alors le problème de l’humanisme technique quant aux programmes

→problème que les écoles techniques continuent à former une élite ouvrière

  • 1925 : taxe d’apprentissage

Création des chambres de métiers (=réglementation du contrat d’apprentissage)

►cependant pas grand impact sur l’apprentissage et cela malgré les nombreuses lois qui obligeaient les patrons d’organiser sérieusement l’apprentissage

  • 1939 : tentative de généralisation des « centres de formation » en faisant appel à l’enseignement technique

→scolarité de 3 ans de 14 à 18 ans

→centres qui vont être ouverts en masse après 1940

Le Régime de Vichy 1940-1945

  • 1941 : EPCI deviennent des collèges techniques et sont intégrés dans le secondaire (baccalauréat technique, brevet supérieur d’études commerciales, brevet technique)

La Quatrième République 1946-1958

  • 1949 : transformation des centres de formation en centres d’apprentissage



La Cinquième République 1958- …



similaire:

Chronologie de l’Enseignement Technique iconEtablissement d'enseignement technique et professionnel de la Ville...
«connaître» et de se «respecter», mais aussi et surtout «connaître les autres et les respecter». 1

Chronologie de l’Enseignement Technique iconLe Prestige en perdition. Source bsam/Douanes françaises avion Polmar II
«Prestige» ne revêtiraient qu’un caractère exceptionnel, ne saurait nous dispenser d’en rechercher les causes, aussi bien sur le...

Chronologie de l’Enseignement Technique iconComme vous le savez les scrutins des cta (comité technique académique)...

Chronologie de l’Enseignement Technique iconAdresse :*
«streaming», par le procédé technique de lecture en continu, technique consistant à segmenter et permettre l'écoute ou la visualisation...

Chronologie de l’Enseignement Technique iconPetit point historique sur les politiques du logement en France (cf chronologie en annexe)

Chronologie de l’Enseignement Technique iconEnseignement des Sciences et des Lettres
...

Chronologie de l’Enseignement Technique iconChronologie des méthodes de régulation des naissances

Chronologie de l’Enseignement Technique iconChronologie des Premiers Ministres du Canada – corrections de M, K
«conscription est nécessaire mais pas nécessairement la conscription» (p. 260)

Chronologie de l’Enseignement Technique iconChronologie Histoire de l’Education
«chaque enfant de la commune doit être en mesure de recevoir une instruction primaire» cependant pas de mesure d’application

Chronologie de l’Enseignement Technique iconChronologie Histoire de l’Education
«chaque enfant de la commune doit être en mesure de recevoir une instruction primaire» cependant pas de mesure d’application








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com