Éditions Tardy. Les pages indiquées renvoient à cet ouvrage








télécharger 66.55 Kb.
titreÉditions Tardy. Les pages indiquées renvoient à cet ouvrage
date de publication08.07.2017
taille66.55 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > documents > Documentos





Pierre et Élisabeth Cottevieille

Service diocésain du catéchuménat de Fréjus-Toulon

L'ACCOMPAGNEMENT

DES CATÉCHUMÈNES

PAR LA PAROLE DE DIEU

Fiches pratiques

pour aider les accompagnateurs







Presses Du Midi.


Les auteurs remercient les amis

du catéchuménat de Fréjus-Toulon

qui les ont soutenus de leurs prières,

de leurs observations et de leurs conseils,

et leur fils Jean-Rémi pour la réalisation

informatique de ce dossier.

La croix de Camargue

exprime
la foi (la croix tridentée des gardians)

l'espérance (l'ancre marine)

et l'amour-charité (le cœur)

Nihil obstat. Marc Aillet, vicaire général.

Imprimatur. Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon.

Toulon, le 19 octobre 2005

© éditions les Presses du Midi

Impression PDM
121 avenue d'Orient - 83100 TOULON

Tél.: 04 94 16 90 20 - Fax : 04 94 16 90 29

www.lespressesdumidi.fr

Dépôt légal Janvier 2006

ISBN : 2-87867-706-4

AVANT-PROPOS


Ce parcours de catéchèse pour catéchumènes adultes se présente sous forme de fiches distinctes : les blanches, destinées à l'accompagnateur, sont chargées de renvois à des notes qui apportent précisions et réponses ; les vertes, sans renvois, sont pour le catéchumène qui les recevra à l'avance une par une pour lui permettre de réfléchir aux questions posées. Certaines fiches peuvent nécessiter plus d'une séance. À chaque rencontre on observera les textes bibliques proposés en les éclairant avec les explications marginales et le lexique présentés dans "TA PAROLE EST UN TRÉSOR" (Éditions Tardy). Les pages indiquées renvoient à cet ouvrage. Pour le début et la conclusion des rencontres, l'accompagnateur et son groupe pourront prévoir un chant approprié, un psaume, une prière liturgique et des prières spontanées. En cours de séance il est recommandé de lire tous ensemble à haute voix les prières ou méditations encadrées dans les pages étudiées (en découvrant au passage les différentes formes de prière). Parmi les textes indiqués, on peut parfois n'en examiner en séance que quelques-uns, tous ayant été lus auparavant chez soi. En effet si l'enseignement est utile, le dialogue est primordial. La possession d'une bible sera recommandée au catéchumène.
Le "Rituel de l' Initiation Chrétienne des Adultes" (que doit posséder chaque paroisse) présente les étapes, célébrations et rites préparant au Baptême, à la Confirmation et à l' Eucharistie. Le programme proposé pourra donc être aménagé selon les nécessités et certaines fiches déplacées (par exemple celles concernant les sacrements et la prière).

Pour une formation préalable, les auteurs recommandent :
"Accompagner des Catéchumènes" (édité par le Service diocésain du catéchuménat de Lyon) qui est un guide pastoral indispensable pour savoir comment faire ;
"Le Don et l'Accueil" (de P. et E. Cottevieille, édité par les Presses du Midi, Toulon), petit exposé de la foi catholique à vocation pédagogique étayé par de nombreuses citations bibliques pour faciliter l'accès à la Parole de Dieu et mieux en vivre ;
le "Catéchisme de l' Église Catholique Abrégé" qui est un sommaire doctrinal par questions et réponses accessible à tous.

Sur papier blanc : le dossier destiné à l'accompagnateur.

Sur papier vert : les feuilles destinées aux catéchumènes (carte, fiches 0 à 38 sans renvois ni notes, apostille, annexes A et B) ; elles peuvent être commandées séparément à l'éditeur en qualité de recharge.

PREMIÈRES RENCONTRES


1. Faire connaissance avec le (la) catéchumène
Plus d'une rencontre peuvent être nécessaires pour se connaître car nous allons rester ensemble… peut-être deux ans ?

Qui êtes-vous ? Votre vie ? Famille, amis, travail, etc.

Que demandez-vous ? Depuis quand ce désir du baptême ? (de la confirmation, de la communion). Comment a-t-il mûri en vous ? Est-ce une décision personnelle ? À la suite d'un événement heureux ou malheureux ? En avez-vous déjà parlé avec quelqu'un ?
Nous les accompagnateurs, qui sommes-nous ? Présentations.

Nous sommes mandatés par notre curé, notre évêque, c'est-à-dire envoyés par l' Église catholique. La foi est importante pour nous et nous sommes heureux de la faire partager, et de parler du Seigneur Dieu avec vous pour vous aider à le rencontrer ; mais nous n'aurons jamais fini de le découvrir.

2. Lui poser d'autres questions pour aller plus loin
En demandant le baptême (la confirmation, la communion) que cherchez-vous ? un sens à votre vie ? un réconfort ? une sécurité ? des connaissances nouvelles ? la solution de questions fondamentales (par ex. l'existence de Dieu, l'origine de l'univers, le mal, la mort, l'après-mort) ? découvrir Jésus ? Si ce que vous cherchez c'est découvrir Jésus, il vous donne lui-même la réponse : « Venez et vous verrez » (pp. 334-335 : Jean 1, 35-39), c'est-à-dire qu'il vous invite à aller vers lui, à avancer pour le suivre, à faire une démarche pour voir, avec un objectif : rencontrer Dieu.

Que savez-vous de Dieu et de Jésus ? Quelle idée en avez-vous ? Cette idée vient-elle de vous-même ou de ce qu'on vous en a dit ? Vous-même, que croyez-vous ? Et les chrétiens ? En connaissez-vous ? Quelle idée en avez-vous ? Êtes-vous déjà entré dans une église ? Souhaitez-vous visiter votre église paroissiale en notre compagnie ?

3. Le (la) prévenir qu'il faudra du temps
Dieu vous appelle à partager son amour. Car Dieu est amour. (Et l'amour ne peut se concevoir que dans la liberté). Bien accueillir l'amour de Dieu et découvrir l'enseignement de Jésus (c'est le but du "catéchuménat") sont plus longs que faire la connaissance d'un homme ou d'une femme.

Il sera nécessaire de comprendre qu'il n'y a pas de magie, que rien n'est automatique : Dieu est don mais tout dépend de l'accueil qu'on lui fait. C'est alors que vous pourrez rencontrer Jésus : dans l' Évangile, la prière, les sacrements, les autres.

Faites-nous confiance dans l'étalement du parcours à suivre car on ne peut pas tout dire d'un seul coup. Vous rencontrerez d'autres chrétiens, "entrerez en Église" (vous bénéficierez alors du statut de "catéchumène"), répondrez à l'appel de l'évêque, recevrez les sacrements, chaque étape en son temps.

Périodicité des rencontres :
Tous les quinze jours ? toutes les semaines ? toutes les trois semaines ? tous les mois ? Dans quel lieu ? De quelle durée ?

La présence à nos rencontres de vos futurs parrain et marraine et éventuellement d'amis serait souhaitable. Qu'en pensez-vous ?

Dans les cas où vous auriez besoin de vous confier personnellement, l'accompagnateur de votre choix sera toujours à votre disposition pour vous entendre en particulier.

Il convient de disposer de "Ta Parole est un Trésor" (Éditions Tardy) : nous nous en servirons à chaque fois.

Avez-vous des questions à poser ? autre chose à dire ?

* * * * * *
Notre diocèse :

Notre évêque : Mgr

Adresse et téléphone de l'évêché :

Notre église cathédrale :

Adresse et téléphone :

Notre église paroissiale :

Adresse et téléphone :

Notre curé :

Adresse et téléphones :
LA PALESTINE AU TEMPS DE JÉSUS


0. DÉCOUVRONS LA BIBLE


Voici plusieurs Bibles. Ouvrons-les. Que peut-on y remarquer ?

Puis examinons "Ta Parole est un Trésor" qui présente un choix de textes essentiels.

La Bible est une bibliothèque composée des livres de la Première Alliance (l'Ancien Testament) avec le peuple hébreu et de la Nouvelle Alliance (le Nouveau Testament) avec l'humanité. L'Ancien Testament a été écrit entre le VIIIe et le Ier siècle av. J.-C. Il comprend la Loi (la Torah), les Prophètes, les Écrits (dont les Psaumes). Le Nouveau Testament date de la deuxième moitié du Ier siècle apr. J.-C. Il contient les Évangiles, les Actes des Apôtres, les Épîtres et l'Apocalypse. (Voir éventuellement le mot canon dans le lexique p. 487).
La Bible transmet la Parole de Dieu : elle est donc sacrée. Mais si ses rédacteurs successifs ont été inspirés par l' Esprit Saint, elle a été écrite néanmoins par des hommes qui exprimaient la mentalité de leur époque (ex.: Dieu noie, fait massacrer, punit, etc.). Or Dieu est un pédagogue qui a pris son temps pour amener progressivement son peuple (le peuple juif) à la vraie foi : le Vrai Dieu révélé par Jésus-Christ est un Dieu communauté d'amour (Trinité) doux et humble de cœur. Les chrétiens considèrent le Nouveau Testament comme la clef d'interprétation et l'aboutissement de l'Ancien Testament. Car en Jésus qui propose une Nouvelle Alliance, sont réalisées les promesses de la Première Alliance : ainsi « le Nouveau Testament est caché dans l'Ancien, l'Ancien Testament est dévoilé dans le Nouveau » (Saint Augustin).
Les Écritures ne sont pas des textes scientifiques ou historiques mais des témoignages de foi en l'amour de Dieu dans des genres différents : récits, épopées, oracles, lois, poèmes, réflexions, conseils, prières, etc. par lesquels Dieu se révèle aux hommes dans une Alliance éternelle et apprend à son peuple à y rester fidèle.

La parole de Dieu que ces écrits contiennent est une Parole pour aujourd'hui, une lumière, un appel : « Écoute Israël […] Écoute la voix du Seigneur ton Dieu […] afin que tu la mettes en pratique. Je te propose aujourd'hui de choisir ou bien la vie et le bonheur, ou bien la mort et le malheur […] Choisis donc la vie […] en aimant le Seigneur ton Dieu…» (Deutéronome pp. 84 et 85).
Est chrétien celui qui proclame le Credo (p. 461) enseigné par l' Église : la Parole (« le Verbe ») de Dieu le Père engendrée de toute éternité s'est incarnée sous l'action de l' Esprit Saint en Jésus vrai Dieu et vrai homme (Incarnation), pour nous sauver du mal (Rédemption) et nous assurer par sa Résurrection la vie éternelle dans le sein de la Trinité d'amour. Jésus est la plénitude de la Révélation : il nous dévoile l'amour infini de Dieu par sa mort sur la Croix. C'est pourquoi nous nous signons au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.
1. LA DÉMARCHE DE FOI


Dans nos premières rencontres tu as bien voulu nous faire part de ton attente. Allons maintenant découvrir ensemble Celui que tu ne connais pas encore mais qui, lui, te connaît depuis toute éternité. Il t'appelle, il veut te rencontrer, te guérir, te sauver parce qu'il t'aime.

pp. 96-97 (1 Samuel 3, 1-10) : l'appel de Samuel.

Comment perçois-tu le rôle d' Éli ? À quoi amène-t-il Samuel ? (1)

pp. 126-127 (2 Rois 5, 1-17) : Naaman le Syrien.

De nombreuses personnes ont guidé Naaman vers le vrai Dieu : lesquelles ? (2)

Et toi, as-tu eu besoin des autres pour aller vers lui ?

Quels obstacles Naaman rencontre-t-il ? (3) Et toi, en as-tu rencontrés ?

En refusant les cadeaux, qu'est-ce qu' Élisée veut faire découvrir à Naaman sur Dieu ? (4)

pp. 248-249 (Marc 10, 46-52) : l'aveugle Bartimée.

Quelle comparaison peux-tu faire avec le cheminement de Naaman ? (5)

Et toi, sais-tu pourquoi tu veux devenir disciple de Jésus ?

p. 279 (Matthieu 14, 25-33) : la marche sur la mer.

Quelles difficultés intérieures Pierre a-t-il rencontrées en allant vers Jésus sur la mer ? (6)


Conclusion : La révélation de l'action de Dieu dans notre vie nous amène à lui faire confiance et à désirer l'accueillir dans notre histoire personnelle ; elle en sera transformée : aventure étonnante !

La foi est d'une part un don de Dieu gratuit offert à tous et en retour la réponse de l'homme à Dieu.

1. NOTES

2. DIEU CHOISIT ABRAHAM POUR FAIRE

ALLIANCE AVEC LUI


L'expérience de la foi se traduit-elle par un nouveau départ, par des changements dans une vie d'homme ? C'est ce que nous allons voir avec Abraham le premier croyant.

p. 36 Genèse 12, 1-9 : appel de Dieu à se mettre en route et promesse de Dieu ; foi, obéissance et départ d'Abraham (7), culte.

Toi, perçois-tu que Dieu est venu à ta rencontre ? De quelle manière ? (8)

pp. 39-40 Genèse 17, 1-20 : la promesse d'un espace et d'une vie féconde, l'alliance établie par Dieu.

Et toi, est-ce que tu attends quelque chose de Dieu ?

pp. 40-41 Genèse 18, 1-14 : aux chênes de Mambré.

Que dis-tu de l'alternance dans ce récit du singulier et du pluriel ? (9)

pp. 46-47 Genèse 22, 1-13 : la grande épreuve d'Abraham.

Par quelles paroles de foi Abraham exprime-t-il sa confiance ? (10)

Pourquoi Abraham est-il prêt à immoler son fils (verset 10) ? (11)

Réflexion : Tu rencontreras des difficultés dans ton chemin catéchuménal. À l'exemple d'Abraham, tu pourras toujours faire confiance à Dieu.


Conclusion : À celui qui lui fait confiance, Dieu donne l'assurance de toujours l'accompagner quoi qu'il arrive : Dieu est fidèle.

2. NOTES

3. DIEU ENVOIE MOÏSE LIBÉRER SON PEUPLE


La sortie d'Égypte (XIIIe siècle avant notre ère ?) est l'événement fondateur du peuple hébreu dans la Bible : il passe de l'oppression à la liberté.

Découvrons le livre de l'Exode :

Le buisson ardent et le nom de YAHVÉ (12) pp. 56 à 58 (Ex 3, 1-20) :

Dieu se manifeste à Moïse pour libérer son peuple. Moïse veut l'identifier pour pouvoir dialoguer avec lui et l'annoncer aux fils d'Israël. Dieu donne son nom : « JE SUIS ».
L'agneau pascal pp. 63-64 (Ex 12, 1-14) :

Lors de la sortie d'Égypte Dieu fait immoler dans chaque maison un agneau sans défaut dont le sang répandu permettra à son peuple d'échapper à la mort au passage (Pâque) du Seigneur (13) : Dieu sauve : « Ce jour-là sera pour vous un mémorial ».(14)
Le passage de la mer (15) pp. 64 à 66 (Ex 14, 5-30) : Dieu libère.
La manne pp. 66-67 (Ex 16, 2-15) : Dieu nourrit.

Malgré les récriminations de son peuple au désert, Dieu satisfait ses besoins.
Que te révèlent ces textes sur Dieu ?

Perçois-tu maintenant qu'à travers certains événements Dieu te porte intérêt même si tu ne le savais pas ?

Te remémorer ces événements t'aide-t-il à entrer en relation avec Dieu ? à lui faire confiance ? En quoi l'un d'eux serait-il éventuellement fondateur pour toi ?
À l'exemple de ce qu'il a fait pour les Hébreux, de quelles servitudes veux-tu que Dieu te libère ?

La longue et difficile pérégrination des Hébreux dans le désert te rappelle-t-elle des souvenirs personnels ?

Conclusion : Dieu est attentif aux malheurs de son peuple et lui envoie un libérateur.



1


() Dans son rôle d'accompagnateur, Éli amène Samuel à répondre à Dieu comme à une personne vivante (voir note 2 p. 96) et à l'écouter.


2() La petite servante israélite, le roi de Syrie, Élisée « homme de Dieu », son messager, les serviteurs de Naaman.


3() L'incompréhension du roi d' Israël (c'est-à-dire de Samarie).

Les idées préconçues de Naaman (versets 11 et 12) qui l'empêchent d'accueillir le message de vie (v. 10).


4() La gratuité complète des bienfaits de Dieu (par opposition aux dieux païens).


5() Tous deux partent d'une situation de détresse. Tous deux apprennent par les autres qu'il y a pour l'un un prophète, pour l'autre Jésus qui passe : il est bon d'aller vers lui. Bartimée bondit vers Jésus laissant derrière lui son manteau (son seul bien, sa sécurité). Sa foi en Jésus fils de David précède sa guérison. La foi de Naaman, quant à elle, est la conséquence de sa guérison, obtenue malgré ses réticences par l'abandon de son orgueil et son obéissance à la Parole de Dieu (délivrée par un simple messager du prophète Élisée). Guéri, Bartimée devient disciple, Naaman aussi.

6


() Sa peur et son doute ont fait défaillir la foi de Pierre : il ne regarde plus Jésus mais le mal qui l'entoure et le danger qui le menace.

Se détourner de Jésus, c'est perdre pied. Mais si on fait appel à Jésus comme Pierre, alors on est sauvé.


7


() Abraham « grâce à la foi […] partit ne sachant où il allait » (Hébreux 11, 8).

8


() Par des événements, des personnes, le désir de prier, une révélation subite ? etc.


9() La tradition chrétienne a toujours découvert la Trinité dans les trois voyageurs :

un seul Dieu (singulier) en trois personnes (pluriel).

Cf. icône de Roublev, tableau de Chagall, etc.


10() Réponse dans les versets 5 et 8.


11() Réponse dans la Lettre aux Hébreux 11, 17-19 :

« Grâce à la foi, quand il fut soumis à l'épreuve, Abraham offrit Isaac en sacrifice […] alors qu'il avait reçu les promesses et entendu cette parole : "c'est d'Isaac que naîtra une descendance qui portera ton nom". Il pensait en effet que Dieu peut aller jusqu'à ressusciter les morts : c'est pourquoi son fils lui fut rendu ; et c'était prophétique ».


12


() « Je Suis qui Je Suis » est la traduction utilisée par le P. Bruno Chenu, exégète.

13


() Cf. Exode 12, 27. Ne pas confondre passage du Seigneur et passage de la mer par les Hébreux, mais les deux sont liés.


14() Voir p. 64 note 2. La Pâque juive célébrée maintenant est l'actualisation de ce premier repas pascal et de la sortie d' Égypte. Voir lexique p. 531 : Pâque.


15() Ce n'est pas la Mer Rouge mais la Mer des Roseaux (cf. Exode 13, 18).

similaire:

Éditions Tardy. Les pages indiquées renvoient à cet ouvrage iconNote : L'idée de ces quelques pages est simplement d'extraire de...

Éditions Tardy. Les pages indiquées renvoient à cet ouvrage iconThèse de la Faculté des Lettres de l'Université de Paris. Éditions...
«Le goût chinois» à Trianon. — III. Les étoffes, les broderies et les fleurs de Chine. — IV. Les laques. — V. Les porcelaines

Éditions Tardy. Les pages indiquées renvoient à cet ouvrage iconIntroduction I. But de cet ouvrage

Éditions Tardy. Les pages indiquées renvoient à cet ouvrage iconComptes rendus. Empires coloniaux Annales. Histoire, Sciences Sociales...

Éditions Tardy. Les pages indiquées renvoient à cet ouvrage iconCet ouvrage est une synthèse, non exhaustive, des symboles numériques...

Éditions Tardy. Les pages indiquées renvoient à cet ouvrage iconLibrairie orientale de Dondey-Dupré père et fils, Paris, 1827, 2...

Éditions Tardy. Les pages indiquées renvoient à cet ouvrage iconThèmes d'exposés d'ecjs (suivant le programme de 2011, exposé dans...

Éditions Tardy. Les pages indiquées renvoient à cet ouvrage iconObjet de la délibération : Convention d’organisation temporaire de la maîtrise d’ouvrage
«Lorsque la réalisation, la réutilisation ou la réhabilitation d’un ouvrage ou d’un ensemble d’ouvrages relèvent simultanément de...

Éditions Tardy. Les pages indiquées renvoient à cet ouvrage iconLa Bibliothèque électronique du Québec
«J’ai vu les mœurs de mon temps, et j’ai publié ces lettres.» Ne puis-je pas vous dire, à l’imitation de ce grand écrivain : J’étudie...

Éditions Tardy. Les pages indiquées renvoient à cet ouvrage iconDans le manuel Chapitre 1 : pages 72 à 107 Chapitre 2 : pages 140...
«Blocs» : en 1947 c’est l’urss et l’Europe de l’Est (la Yougoslavie préserve son indépendance) face aux Etats-Unis et leurs alliés...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com