Leçon n°1








télécharger 306.61 Kb.
titreLeçon n°1
page1/7
date de publication03.07.2017
taille306.61 Kb.
typeLeçon
l.21-bal.com > comptabilité > Leçon
  1   2   3   4   5   6   7



Section :
Hadith

Module : Hadith
Notre slogan :
« Le Prophète est notre modèle »

الرسول قدوتنا
Objectifs du module Hadith :
- renforcer notre amour pour le Prophète (paix sur lui)

- mettre en pratique le modèle du Prophète (paix sur lui)

- extraire de la Sounna des leçons au niveau de la foi, de la pratique, de l’éthique, de la da’wa, de la vie en société

- connaître les règles de base permettant de mieux comprendre la Sounna (sciences du hadîth)

- mémoriser les 40 hadiths de Nawawi

Les références :
- Les 40 hadith de Nawawi commenté par Mostafa Brahami (Tawhid)

- Al Wafi de M. Al Bugha et M. Mistu (Ennour)

- Les compagnons du prophète (Tawhid) : concernant la vie des rapporteurs

- Précis des sciences du hadith de M. Tahan (Al Qalam) : concernant les sciences du hadith

- La Sunna du Prophète, de Y. Al Qardawi (Al Qalam) : concernant la bonne compréhension et la juste application de la Sunna.


Leçon n°1 :
L’intention, maîtresse de l’action

Hadith n°1 : tiré des 40 hadîthss de Nawawi



Le Commandeur des Croyants, Abû Hafs ‘Omar ibn Al Khattâb (que Dieu l’agrée) a dit: J'ai entendu l'Envoyé de Dieu (paix sur lui) dire :

«Les actions ne valent que par leurs intentions. Chacun ne recevra la récompense qu'il mérite que selon ce qu'il a entendu faire. A celui qui a accompli l'hégire pour plaire à Allah et à Son Envoyé, son hégire lui sera comptée, comme accomplie en vue de Dieu et de Son Envoyé. Celui qui l'a accomplie pour obtenir quelque bien en ce bas monde, ou pour épouser une femme, son hégire lui sera comptée selon ce qu'il recherchait alors». 
Hadîth rapporté par Al Bukhârî et Muslim.
Note : Le Prophète (paix sur lui) aurait prononcé cette parole à propos d'un mekkois qui aurait, comme lui, abandonné sa ville pour Médine, mais à cause d'une femme, et non par conviction religieuse.


Points à relever :

    • La sincérité et l’intention pure sont requises dans toutes les actions.

    • L'homme est récompensé ou châtié en fonction de son intention.

    • Toute action se transforme par la bonne intention en acte d’adoration ('ibada).

    • L’intention permet de dissocier entre les actes (obligatoires/surérogatoires, …).

    • D’après les imâms Ach-Châfi’î et Ahmad, ce hadîth représente le tiers de la religion (car la religion est soit intention, parole ou acte).

    • Le prédicateur se doit d’être sincère dans sa prédication comme il se doit de renouveler son intention avant chaque acte.



Présentation du narrateur de ce hadîth : ‘Omar ibn Al Khattab (que Dieu l’agrée)

Narrateur du Hadîth 1 et 2
Abû Hafs le Quraichi, le 'Adawi (que Dieu l’agrée). Il fut le deuxième des califes bien guidés. Avant sa conversion à l'Islam, il était l'ambassadeur des Quraich. Il était un farouche adversaire de l'Islam au début de la mission prophétique. Sa conversion fut accueillie comme un grand événement, et comme un soulagement pour tous les Musulmans.
'AbdAllah Ibn Mass'ud (que Dieu l’agrée) a dit : " Nous n'avons pu prier à la Ka'ba qu'après la conversion de 'Omar ".
Son adhésion à l'Islam se fit après celle de quarante hommes et onze femmes, soit six sans après le début de la mission prophétique. Il émigra à Médine, au su et au vu de Quraich. Il participa, aux cotés du Prophète (paix sur lui), à tous les événements.
Il devint Calife à la mort d'Abû Bakr As-siddiq (que Dieu l’agrée), en l'an 13 de l'Hégire. C'est sous son califat que la conquête du Châm, de l'Iraq, de Jérusalem, d'Al-Madâin (Perse), de l'Egypte et de la péninsule arabique fut achevée. Il fut rapporté que sous son égide, en douze mille chaires de mosquées furent dressées.
Il fut poignardé au flanc par Abû Lou'lou'a al-Majûsî, en l'an 23 de l'Hégire alors qu'il faisait sa prière du matin. Il mourut trois jours après avoir reçu le coup de poignard mortel.
Introduction aux sciences du hadîth : Qu’est-ce que la Sunna السُّنَّة
a) Sens linguistique : La voie, qu’elle soit bonne ou mauvaise.
b) Sens chez les savants des fondements du droit : Toute parole, acte, ou consentement rapportés de manière sûre du Prophète (paix sur lui) pouvant être une preuve dans la législation (pour ces savants la description physique du Prophète (paix sur lui) et les actes qu’il réalisait en tant qu’être humain ne font donc pas partie de la sounna dans son sens législatif).
c) Sens chez les savants de la jurisprudence : Il s’agit du statut légal équivalent à la recommandation. Celui qui l’accomplit est récompensé, et celui qui ne l’accomplit pas ne commet pas un péché (comme lorsque l’on dit que mettre la main droite sur la main gauche lors de la prière est une sounna par exemple).
d) Sens chez les savants du hadîth: Tout ce qui est rapporté du Prophète (paix sur lui) comme parole, acte, consentement, ou description physique et morale; et cela avant ou après le début de la révélation.


Leçon n°2 :
Les 3 niveaux de la religion :

Islam, Imane, Ihsane

Hadîth n°2 : tiré des 40 hadîths de Nawawi



‘Omar (que Dieu l’agrée) a dit encore :

« Un jour, nous étions assis en conférence chez l'Envoyé de Dieu (paix sur lui), et voici que se présenta à nous un homme vêtu d'habits d'une blancheur resplendissante, et aux cheveux très noirs. On ne pouvait distinguer sur lui une trace de voyage, alors que personne d'entre nous ne le connaissait.

Il prit alors place, en face du prophète (à lui, bénédiction et salut). Il plaça ses genoux contre les siens, et posa les paumes de ses mains sur les cuisses de celui-ci, et lui dit :

«O Mohammed, fais-moi connaître l'Islâm».

L'Envoyé de Dieu (paix sur lui) dit alors :

«L'Islam consiste en ce que tu dois: témoigner qu'il n'est d'autre divinité qu'Allah, et que Mohammed est Son Envoyé, accomplir la prière rituelle, verser la zakât (impôt rituel) et accomplir le jeûne de Ramadhan, ainsi que le pèlerinage à la Maison d'Allah si les conditions de voyage rendent la chose possible».

Son interlocuteur lui répondit : «Tu as dit vrai», et nous de nous étonner, tant de sa question que de son approbation, puis, il reprit «Fais-moi connaître la Foi». Le Prophète répliqua :

«La foi consiste en ce que tu dois croire à Allah, à Ses Anges, à Ses Livres, à Son Prophète, au Jugement Dernier. Tu dois croire encore à la prédestination touchant le bien et le mal».

L'homme lui dit encore : «Tu as dit vrai» et il reprit : «Fais-moi connaître la Excellence», et le Prophète lui répondit :

«La vertu consiste à adorer Dieu, comme si tu Le voyais, car si tu ne Le vois pas, certes, Lui te voit».

L'homme lui dit encore : «Fais-moi connaître l'Heure (du Jugement Dernier)», et le Prophète lui répondit :

«Sur l'heure du jugement, l'interrogé n'est pas plus savant que celui qui le questionne».

Là-dessus, l'homme lui dit : «Mais fais m'en connaître les signes précurseurs», et le Prophète lui répondit :

«Ce sera lorsque la servante engendrera sa maîtresse, lorsque tu verras les va-nu-pieds, ceux qui vont nus, les miséreux, les pâtres se faire élever des constructions de plus en plus hautes».

Là-dessus, l'homme partit. Je demeurai là longtemps, puis le Prophète dit :

«O ‘Omar, sais-tu qui m'a interrogé?».

«Non», répondis-je! «Allah et son Envoyé, en cette matière, sont plus savants».

«Cet homme-là était l'Archange Gabriel. Il vient de la sorte à vous pour vous enseigner votre religion». »
  1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Leçon n°1 iconLeçon sur l’humain et l’inhumain, Paris, puf, 1997. Étude sur l’humain...
«Entre relativisme et universalisme» p. 64-67 dans le collectif Claude Lévi-Strauss. Tristes tropiques, Paris, Ellipses, 1992

Leçon n°1 iconRÉsumé La présente étude se penche sur l’acceptation du handicap...
«Écoutons-là : c’est une belle leçon de courage et même une leçon tout court car cet accident qui l’a brisée et que, sottement, nous...

Leçon n°1 iconLeçon 10

Leçon n°1 iconLa leçon de Bethléhem

Leçon n°1 iconLeçon 1 17 novembre 1954

Leçon n°1 iconLeçon 4 La gravitation universelle

Leçon n°1 iconLeçon 1 01 Décembre 1965

Leçon n°1 iconLeçon champ de gravitation

Leçon n°1 iconLeçon de Mme Chocotoffva Auteurs

Leçon n°1 iconLeçon préliminaire : le problème de la destinée








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com