Les dangers des combustions et des combustibles








télécharger 17.07 Kb.
titreLes dangers des combustions et des combustibles
date de publication05.06.2017
taille17.07 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > comptabilité > Documentos


DM : LES DANGERS DES COMBUSTIONS ET DES COMBUSTIBLES
Document 1 : Le monoxyde de carbone et ses conséquences pour la santé

source : http://mesuradom.onmyweb.fr/Monoxyde_de_carbone.php)
Le Monoxyde de Carbone (CO) est le gaz polluant le plus produit dans le monde (en volume) devant tous les autres gaz polluants réunis. De plus il est particulièrement insidieux, c'est un gaz sans odeur et sans couleur, donc indécelable. On connaît ses effets mortels en milieu confiné. Formé lors de la combustion de substances carbonées (hydrocarbures, charbon, bois), il est très toxique dès que sa concentration atteint un certain seuil (voir les recommandations de l'OMS).

Le CO pénètre dans le système sanguin à partir des poumons et se combine avec l'hémoglobine (globules rouges) 200 fois plus facilement que l'oxygène. Au fur et à mesure, que le CO s'accumule dans le sang, le corps est de plus en plus privé d'oxygène. Une exposition prolongée à une faible concentration peut aller jusqu'à causer des dommages permanents au cœur et au cerveau. Le mal de tête peut être un premier symptôme (similaire à la grippe).

Document 2 : Les sources d’exposition au monoxyde de carbone

(source : https://poitou-charentes.sante.gouv.fr/accueil/sante_habitat/intermediaire_monoxyde.html)

monoxyde de carbone
Tous les types d’appareils, quel que soit le combustible utilisé, sont une source de monoxyde de carbone, en quantité variable selon la nature de ce combustible et la qualité de la combustion :

  • les chaudières à bois, à charbon, à gaz, ou à fioul (intoxication la plus fréquemment rencontrée)

  • les chauffe-eau et chauffe-bain

  • les inserts de cheminées, les poêles

  • les chauffages mobiles d’appoint, type poêle à pétrole

  • les cuisinières à bois, à charbon, ou à gaz

  • les moteurs automobiles dans les garages

  • les groupes électrogènes à essence ou à fioul et tout moteur thermique fixe ou mobile

  • les appareils « de fortune » type brasero


Document 3 : Comment éviter les intoxications (source : http://asavpa33.canalblog.com/tag/monoxyde%20de%20carbone)
Avant l'hiver : faîtes contrôler vos installations.

  • Faîtes vérifier et entretenir les chaudières, chauffe-eau, inserts et poêles,

  • Faîtes vérifier et entretenir les conduits de fumées (par ramonage mécanique).

En période de chauffage, veillez à une bonne ventilation du logement ou bureau.

  • Aérez votre logement tous les jours au moins 10 minutes, même par jours de grands froids,

  • Ne jamais obstruer les entrées et sorties d'air (grilles d'aération dans les cuisines, salles d'eau et chaufferies principalement).

Faîtes une utilisation appropriée des appareils à combustion.

  • Ne faîtes jamais fonctionner les chauffages d'appoint en continu : ils sont conçus pour une utilisation brève et pas intermittence uniquement,

  • Respectez scrupuleusement les consignes d'utilisation des appareils à combustion en particulier les utilisations proscrites en lieux fermés (barbecue, ponceuses...),

  • Ne jamais utiliser des appareils de chauffage non destinés à cet usage (brasero, cuisinière...).

Si vous installez de nouveaux appareils à combustion (groupes électrogènes et appareils à gaz notamment) :

  • Ne placez jamais les groupes électrogènes dans un lieu fermé (maison, cave, garage...) : ils doivent impérativement être installés à l'extérieur des bâtiments,

  • Assurez-vous de la bonne installation et du bon fonctionnement de tout nouvel appareil avant sa mise en service, et pour les appareils à gaz, exigez un certificat de conformité auprès de votre installateur.


Document 4 : Valeur moyenne d’exposition (source : http://mesuradom.onmyweb.fr/Monoxyde_de_carbone.php)

courbes conséquences monoxyde de carbonne
En milieu industriel, la réglementation française (INRS : ND 1945-153-93) limite la Valeur Moyenne d’Exposition (VME) à 50ppm pour un poste de travail (soit 8h).
En cas de mesure d'une concentration plus forte, il est impératif de limiter le temps d'exposition. La courbe ci après indiques les symptômes en fonction des temps d’exposition. Pour votre sécurité, il est donc impératif d'aérer le plus vite possible en cas de mesure importante.
Document 5 : Voici quelques définitions.

Le point éclair est la température minimale pour laquelle la concentration des vapeurs émises est suffisante pour produire une déflagration au contact d'une flamme ou d'un point chaud dans les conditions normalisées, mais insuffisante pour produire la propagation de la combustion en l'absence de la flamme "pilote".

  • Point éclair ≤ 0° C et point d'ébullition < 35° C : produit extrêmement inflammable,

  • Point éclair ≤ 21° C : produit facilement inflammable,

  • 21 < point éclair ≤ 55° C : produit inflammable.


La température d'auto-inflammation est la température minimale pour laquelle un mélange combustible, de pression et de composition donnée s'enflamme spontanément sans autre apport d'énergie comme flamme ou étincelle.

La combustion des vapeurs d'un combustible n'est possible qu'en présence d'un certain volume
de comburant : dioxygène de l'air. Si cette quantité de vapeurs combustibles est trop faible par rapport au volume d'oxygène dans l'air il ne peut y avoir combustion car le mélange est trop pauvre : c’est la limite d’ explosivité.
Les réponses au questionnaire qui suit doivent être justifiées à l’aide des divers documents présentés ci-dessus.


  1. Intoxication au monoxyde de carbone

    1. Qu’est-ce que le monoxyde de carbone ?

    2. Quelles sont les conséquences pour le corps humain de l’inhalation du monoxyde de carbone ?

    3. Quelles sont les principales sources d’exposition au monoxyde de carbone et les moyens de les prévenir ?

    4. Quelle est la valeur maximale d’exposition prévue par la loi ?

    5. Que faut-il faire en cas d’exposition importante ?

    6. A quoi correspondent les 5 courbes du document 4 ?

    7. Quelle est l’influence de la durée d’exposition sur les effets produits sur le corps ?




  1. Risques d’inflammation

2.1. Quel est le pictogramme de sécurité d’un produit inflammable ?

2.2. Que se passe-t-il si on chauffe un combustible au-delà de sa température d’auto-inflammation ?


  1. Risques d’explosion

3.1. Quelles conditions doivent être remplies pour obtenir l’explosion d’un combustible.

3.2. La limite d’explosivité est de 5% pour le méthane et de 1,9 % pour le butane. Comparer et conclure.


similaire:

Les dangers des combustions et des combustibles iconDoc 5 : Les dangers des médias sociaux lors du processus de recrutement

Les dangers des combustions et des combustibles iconConception d'un Programme Prévisionnel des Dangers liés aux Installations...

Les dangers des combustions et des combustibles iconDans le secteur de l’enseignement à la conduite, les entreprises...
«école de conduite», est un établissement d’enseignement qui dispense la formation théorique et pratique et des apprentissages qui...

Les dangers des combustions et des combustibles iconAnnexe Risques, Nuisances et Qualité de l’Air
«des dangers ou inconvénients pour la commodité du voisinage, la santé, la sécurité et la salubrité publiques, l’agriculture, la...

Les dangers des combustions et des combustibles iconFacebook, danger!
«amis», notre vie, tout simplement. Ce document est fait dans le but de montrer les dangers, les risques du site de réseautage social...

Les dangers des combustions et des combustibles iconObjet : Dangers multiples liés à l’installation du compteur linky...

Les dangers des combustions et des combustibles iconSous la Tutelle de M. Ludovic Servant
«l’environnement» de l’étude de dangers nous apparaît plus clair, ainsi IL convient maintenant de traiter à proprement parler de...

Les dangers des combustions et des combustibles iconLes représentants des salariés se retrouvent souvent seuls dans la...
«moins-disant» en matière de prix en faisant semblant de ne pas voir la dégradation du parc

Les dangers des combustions et des combustibles iconUnion des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie
«afin de prévenir les actes de terrorisme, les agents des services de police et de gendarmerie nationale peuvent exiger des opérateurs...

Les dangers des combustions et des combustibles iconSauver notre industrie avec les salariés en lutte Des Contis aux...
«Contis», des Freescale, des New Fabris, des Molex, des Caterpillar, et de tous les autres avec leurs brèves séquestrations de patrons,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com