Synthèse de la Doctrine exposée 96








télécharger 2.59 Mb.
titreSynthèse de la Doctrine exposée 96
page222/222
date de publication12.08.2018
taille2.59 Mb.
typeThèse
l.21-bal.com > comptabilité > Thèse
1   ...   214   215   216   217   218   219   220   221   222
éclat merveilleux dont toutes les demeures se trouvent illuminées, et cela d’autant plus qu'elles sont plus proches du centre. En dehors du château, il n'y a que ténèbres et immondices, et des bêtes venimeuses qui s'attaquent à ceux qui s'aventurent en ces parages. La porte d'entrée c'est l'oraison, qui nous fait rentrer en nous-mêmes et trouver Dieu. On en sort par le péché mortel, dont la sainte fait une terrible description (1e Dem., ch. II). Il y a sept demeures : les deux premières correspondent à la voie purgative ; la troisième à la voie illuminative ; c’est avec la quatriètne que commence la contemplation infuse.

40 La Sainte ne parle que de la volonté, parce que c’est elle qui, étant la reine des facultés, est saisie principalement et la première, la contemplation étant un acte d'amour encore plus que de connaissance ; mais, comme la volonté n'agit qu’éclairée par l'intelligence, celle-ci est aussi dans une certaine mesure sous l'emprise divine.

41 S. Jean de la Croix fait remarquer (Montée, l. II, ch. XIV) que le temps passe si rapidement quand on jouit de la contemplation que parfois on se trompe sur sa durée : ce qui semble n'avoir duré que deux ou trois minutes peut fort bien s'être prolongé davantage.

42 Elle en donne la raison, Château, p.131 : « Effectivement, sa Majesté est alors tellement jointe et unie à l'essence même de l'âme, que le démon n'oserait approcher »...

43 Vie, ch. XVIII, p. 224 : « Cette oraison, si longue qu'elle soit, ne nuit pas à la santé ; du moins ne m’a-t-elle jamais éte préjudiciable. Si indisposée que je fusse quand Dieu m'accordait cette faveur, je ne me souviens pas de m'en être jamais mal trouvée ; j'en éprouvais au contraire un mieux très sensible ».

44 Qu’on remarque ces expressions qui indiquent bien la différence immense qu'il y a entre le simple acte de foi et la connaissance ou persuasion que donne la contemplation.

45 C’est aussi ce qui résulte du témoignage de Ste Thérèse, Relat. XIII, Œuvres, t. II, p. 234 : « Je compris, par certaines choses qu'il me dit, que, depuis qu'il est remonté aux cieux, il n'est jamais descendu sur terre pour se communiquer aux hommes, si ce n'est dans le T. S. Sacrement ».

46 Telle fut en particulier Madeleine de la Croix, franciscaine de Cordoue, au XVIe s., qui, après s'être donnée au démon dès son enfance, entra au couvent à l'âge de dix-sept ans, et fut trois fois abbesse de son monastère. Aidée par le démon, elle simula tous1es phénomènes mystiques, extases, lévitation, stigmates, révélations et prophéties plusieurs fois réalisées. Se croyant sur le point de mourir, elle fit des aveux, puis les rétracta, fut exorcisée et enfermée dans un autre couvent de son ordre. Cfr. POULAIN, Grâces d'oraison, ch. XXI, n. 36.

47 Ste Thérèse en parle plusieurs fois : « Il est des personnes - j'en ai connu, non pas trois ou quatre, mais un grand nombre - qui, par suite de la débilité de leur imagination ou de l'activité de leur entendement, ou je ne sais pour quel autre motif, se trouvent tellement remplies des fautômes de l’imagination qu'elles croient voir réellement tout ce qu'elles pensent ». (Château, 6e Dem. , ch. IX, p. 253).

48 Ainsi, au milieu du XIXe s., une voyante, nommée Cantianille, gagna la confiance d'un pieux évêque qui publia une prétendue révélation contenant une peinture horrible des mœurs des prêtres de son diocèse ; il fut bientôt obligé de donner sa démission. (POULAIN, op. cit. ch. XXII). C'est peut-être pour cette raison qu'on a prohibé la publication du Secret de Mélanie.

49 Ainsi il est raconté dans la vie de Ste Catherine de Bologne que le démon lui apparaissait parfois sous la forme du Christ crucifié et lui commandait, sous prétexte de perfection, des choses impossibles, pour la jeter dans le désespoir. (Vita altera, cap. II, 10-13, dans les Bollandistes, 9 mars).

50 Le P. FAGES, O. P., dans l'Histoire de S. V. Ferrier, explique que c'était une prophétie conditionnelle, comme celle de Jonas sur Ninive ; et que le monde fut sauvé précisément par les conversions nombreuses que fit le Saint.

51 On lira avec intérêt l'article où S. Thomas synthétise ces diverses grâces (Ia IIæ, q. III, a. 4), en montrant combien elles sont utiles au prédicateur de la foi : 1) pour lui donner une pleine connaissance des choses divines ; 2) confirmer ce qu'il prêche par des miracles ; 3) et prêcher la parole de Dieu avec plus d'efficacité.

52 Cette prière, composée par le P. DE CONDREN et complétée par M. OLIER, est récitée, chaque jour dans les séminaires de Saint-Sulpice, à la fin de l'oraison. Le VÉN. P. LIBERMANN l'a pieusement commentée, Lettres, t. II, p. 506-522.

1   ...   214   215   216   217   218   219   220   221   222

similaire:

Synthèse de la Doctrine exposée 96 iconRÉsumé et conclusion du sujet
«la doctrine du créationnisme» et elle a son ennemie dans «la doctrine de l'évolution»

Synthèse de la Doctrine exposée 96 iconDoctrine de la Salpêtrière et doctrine de Nancy

Synthèse de la Doctrine exposée 96 iconNote de la Congrégation pour la doctrine de la foi sur l’engagement...
«Face au relativisme moral en politique, l’heure du témoignage», Liberté politique n°23, printemps 2003 et «La conscience de l’électeur...

Synthèse de la Doctrine exposée 96 iconDoctrine administrative et jurisprudence

Synthèse de la Doctrine exposée 96 iconSynthese et liste des propositions synthèse
«grand public», et l’offre globale, moins d’un cinquième des références disponibles en France. Plus grave, si rien n’est fait, cet...

Synthèse de la Doctrine exposée 96 iconGenèse et affirmation
«Mein Kampf» Doctrine raciale et raciste + supériorité de la race aryenne + antisémitisme + pangermanisme, espace vitale

Synthèse de la Doctrine exposée 96 iconLa fin de l'ancien régime, introduction
«non plus divisible que le point en géométrie.» Parallèlement les mêmes auteurs ont posées une autre doctrine

Synthèse de la Doctrine exposée 96 iconI. Le libéralisme subversif Genèse du champ artistique
«doctrine de la liberté», idée abstraite suffisamment forte pour agréger des réflexions et susciter un courant intellectuel

Synthèse de la Doctrine exposée 96 iconOn note donc trois sources formelles principales du droit international
«moyens auxiliaires» : la jurisprudence et la doctrine vont intervenir en cas de lacune pour confirmer/infirmer tel ou tel sens

Synthèse de la Doctrine exposée 96 iconMÉmo dossier : Dominique Casault c. Vacances Sunwing
«La responsabilité civile» traite au chapitre IX de la responsabilité de l’agent de voyages. En vertu de la doctrine et de la jurisprudence,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com