Thèse soutenue publiquement par Sang-Ha suh le 10 Juillet 2006








télécharger 1.53 Mb.
titreThèse soutenue publiquement par Sang-Ha suh le 10 Juillet 2006
page1/32
date de publication08.10.2017
taille1.53 Mb.
typeThèse
l.21-bal.com > comptabilité > Thèse
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   32
Doctorat Sciences de l'information et de la communication (71e section)

GENESE ET ACTUALISATION HYPERMEDIATIQUE DE SCHEMAS D'ARCHITECTURE A PARTIR D'UN HYPERCUBE

Thèse soutenue publiquement par Sang-Ha SUH le 10 Juillet 2006

Le jury de soutenance était présidé par Gilles BERNARD, Professeur à l’Université Paris 8

*

La validation de cette thèse a été confirmée en 2012 par la Commission déontologie de l’Université Paris 8. Cette Commission déontologie, composée de neuf membres, était présidée par Élisabeth BAUTIER, Vice-présidente du Conseil scientifique.
Outre Élisabeth BAUTIER (aujourd’hui en charge de la mission « Innovation » à Paris 8), cette Commission déontologie réunissait Christine BOUISSOU, Vice-pésidente du Conseil d’administration (aujourd’hui à nouveau Vice-présidente du CA), Jean-Marc MEUNIER (aujourd’hui en charge de la mission « Numérique » à Paris 8), Mario BARRO-JOVER, Directeur de l’École doctorale Cognition, language et interaction (aujourd’hui, toujours Directeur de CLI et nouveau Vice-président du Conseil scientifique), Laurence GAVARINI, Directrice de l’École doctorale Pratiques et théories du sens (aujourd’hui, toujours Directrice de cette École doctorale et Vice-présidente adjointe du Conseil scientifique), Alain BERTHO, Directeur de l’École doctorale Sciences sociales (aujourd’hui toujours Directeur de cette École doctorale) et Jean-Pierre OLIVE (alors Directeur de l’École doctorale Esthétique, sciences et technologie des arts). Il faut y ajouter deux autres membres anonymes du Conseil scientifique et une équipe d’experts, anonymes eux aussi.

Pascal BINCZAK, Président de l’Université Paris 8 de 2006 à 2012 a défendu avec vigueur la décision de la Commission déontologie de valider cette thèse. Il en est de même de Danielle TARTAKOWSKY, la nouvelle Présidente de l’Université Paris 8, lors d’un Conseil scientifique qui s’est tenu le 25 octobre 2012.

Mario BARRA-JOVER, Directeur de l’École doctorale où cette thèse a été soutenue et actuel Vice-président du Conseil scientifique de l’Université Paris 8, s’est engagé lors du conseil du 25 octobre à consacrer une heure à la présentation, « avec projection », de cette thèse aux membres du Conseil scientifique et à leurs expliquer pourquoi cette thèse ne devait pas être annulée.

* *

Cette thèse est donc toujours répertoriée comme telle sur la base de donnée SUDOC (http://www.sudoc.fr/132176912 ) de l’Agence bibliographique de l’Enseignement supérieur.

"PAGE", en majuscules, correspond à la pagination de la thèse.
– "page", en minuscules, correspond à la pagination des livres plagiés

CODE COULEURS (surlignement) :

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
ROUGE : PUR PLAGIAT. Il s'agit de plagiats identifiables avec l'aide du logiciel Compilatio (comme on le constate, la solution-miracle prônée par la direction de l'université Paris 8 et de nombreuses autres universités montre ici ses limites).
FUSHIA : PUR PLAGIAT. En complément des résultats obtenus avec Compilatio, des plagiats que nous avons repérés sur Internet avec l'aide du logiciel Turnitin et diverses opérations menées avec Google.
BLEU ÉMERAUDE : PUR PLAGIAT ? La seule lecture de ces textes (niveaux de langues, articulations, enchaînements, etc.) convainc qu'il s'agit de plagiats, sans laisser beaucoup de place au doute. Une fois les textes originaux trouvés, l'essentiel de ces zones bleues a donc vocation à passer au jaune.
JAUNE : PUR PLAGIAT. Pour ces textes, tous de couleur bleu émeraude dans une première étape (voir ci-dessus), notre première évaluation a été confirmée par la découverte des textes originaux imprimés.
GRIS : FORT TAUX DE PLAGIAT. Nous pensons que ces textes sont pour une bonne part du plagiat, mais quelques passages rédigés par le doctorant ou son directeur de thèse ont pu s'y glisser ici ou là. Il reste aussi à trouver tous les textes originaux. Une part de ces zones grises passera au jaune au fur et à mesure de la poursuite de ce travail. La couleur grise concerne essentiellement l'introduction, la conclusion et le résumé. Les pièces du puzzle des plagiats sont plus petites que dans le corps de la thèse et sont donc plus difficiles à distinguer (dès la fin de l'année 2009, nous avions mis en ligne une première présentation de quelques plagiats du résumé de cette thèse dont l'université Paris 8 faisait la publicité (cf. "Le retour au réel AU RÉEL" : cache-cache plagiat, http://archeologie-du-copier-coller.blogspot.fr/2010/01/le-retour-au-reel-etude-dun-cas.html )

UNIVERSITE PARIS 8 - VINCENNES-SAINT DENIS

ECOLE DOCTORALE : COGNITION, LANGAGE, INTERACTION (224)

THESE

pour obtenir le grade de

DOCTEUR DE L'UNIVERSITE PARIS 8
Discipline : Doctorat Science de l'information et de la communication
(7l' section)
présentée et soutenue publiquement

par

Sang-Ha SUH

le 10 Juillet 2006

Titre : GENESE ET ACTUALISATION HYPERMEDIATIQUE

DE SCHEMAS D'ARCHITECTURE

A PARTIR D'UN HYPERCUBE

Directeur de thèse : M. Patrick CURRAN

La composition du jury

Gilles BERNARD (président ; PR à l'université Paris 8)

Patrick CURRAN (directeur/ rapporteur ; MCF-HDR à l'université Paris 8)
Guy CHAPOUILLIE (rapporteur ; PR à Toulouse le Mirail)
François GUENA (rapporteur ; HDR à UPAE La Villette)
Jacques RUBENACH (examinateur ; MCF-HDR à l'université Paris 13).
Bernard RIGNAULT (examinateur ; à MAE).

Remerciements
Tout d'abord, je remercie à Dieu qui m'a toujours donné la foi.
Que soit remercié M. Patrick CURRAN qui a bien voulu diriger ce travail de thèse.


Ses conseils étaient non seulement utiles, mais aussi précieux à mes exercices intellectuels.
Mes remerciements vont également à Madame Lucienne B. qui m'a aidé tout au long de la rédaction pour corriger les fautes de français.

Enfin, à ma femme Jea Eun pour son soutien et l’amour…

A tous, merci.

ILLUSTRATION

Cette thèse structurée en double-page se présente comme un hypertexte remis à plat, linéarisé, alors que sa forme numérique comporte une multitude de liens apparaissant dans ordinographe ci-dessus. Ainsi les encadrés et citations, au même titre que les illustrations, façonnent un texte central qu'elles complètent spatialement de gauche à droite leur sollicitation numérique, elle, serai temporelle.

La foi est une manière de posséder déjà ce que l'on espère,

un moyen de connaître des réalités que l'on ne voit pas.

HEBREUX 11. 1

PLAN DU MEMOIRE

Introduction p.6

I. Géométrie et dimension

La géométrie non-euclidienne

Le cinquième postulat d'Euclide p.15
Géométrie des Poincaré et Riemann p.17
Système de la géométrie non-euclidienne p.21

La géométrie n dimensionnelle

Notion de la dimension p.24
Quatrième dimension p.26

La géométrie non-euclidienne et la géométrie n-dimensionnelle

Espace non euclidienne de n-dimensions p.29

Flatland (Terreplate) d'Abbott p.30

Constructions empiriques de Charles Howard Hinton p.38

La dimension espace-temps p.40

Hypercube

Quatrième dimension et hypercube (Processus conceptuel de l'hypercube) p.43
Hypercube et tesseract (Processus symbolique) p.45

La maison biscornue (Robert A. Heinlien 1941) p.47

Les objets mathématiques et Corpus Hypercubicus de Salvador Dali (Processus symbolique) p.50

Il. Géométrie et dimension dans les autres cultures

La géométrie comme l'hypercube 4D

L'hypercube entant que le mandala : La géométrie cosmique p.57

Le Mandala de Cari Gustav Jung p.63

Quelques exemples sur les 54 exemples de mandala psychologique de Jung dans `Psychologie et

orientalisme' p.70 -­

La géométrie dynamique du `Shrî' à l'Inde traditionnelle p.76
Une définition dynamique du 'Shrî' dans l'Inde traditionnelle p.77
La signification du 'Shrî mandala' p.77

interprétation du 'Shrî mandala' p.78

Les temples de Jehol et leurs modèles tibétains p.81

Mandala dans la géométrie traditionnelle d'Arabe

Espace traditionnel d'Arabe p.83

La structure de l'espace / La Forme / Mathématiques et Nature / Les mathématiques de proportion / Les chiffres 1 Géométrie / Le Mandala arabe

Ordre harmonique p.9

Processus de mandala et schéma d'architecture p.91

III. Dimension et perception humaine

Représentation et simulation p.93

La représention et la dimension p.97

Les différentes représentations de la dimension

Perspective et représentation p.100

La perspective en Asie p.105

Un projet de Foreign office architects - UAPS pour un concours de centre Pompidou à Mi
mazzocchio d'Uccello. P.109

Arts modernes p.113

Perspective parle multi mis au point de Cézanne p.120
Perspective d'anamorphose d'Escher p.121

Arts contemporains

Multiple perspective de David Hockney [Montage de conception visuelle comme hypervision] .p.­
Patrice JEENER [Pavage d'hypercube I C120] p.143
Alexandra Pincock [Tesseract] p.145

Perspective en notion hyper

Perspective à double foyer. P.148

Multi perspective en numérique p.151

Hyper perspective entant que multi perspective p.156

L'espace et la perception humaine

L'espace et la perception humaine p.158

Le regard et la vision p.159

Espace de la sensibilité et du construit p.160

La perception tangible de l'espace p.165

Sens du lieu et sens de l'espace p.166
L'espace visuel p.168
Espace perçu et espace conçu p.171
Perception de l'espace architectural p.173

IV. Représentation de la simulation et du simulacre
Environnement et processus numérique p.175

Les Echecs et le Go comme l'Analogie et le Numérique p.176
Virtuel et visuel p.179

Le rêve du papillon de Tchouang-Tseu* (Zhuangzi) p.179
Virtuel dans l'architecture p.184

Réalité virtuelle et espace architectural [Actualisation /différentiation /transformation] p.191
La simulation et le simulacre p.195

L'actualisation, une création et une transformation p.200
Nouvel espace architectural p.200

La virtualité du plan p.204

.Réalité augmentée et projet d'Architecture p.207

Virtuel ou réalité augmentée p.209

Parcours et perception de l'espace urbain p.213

L'environnement (im)matériel p.215

PAGE 5

Environnement et matière p.216
Matière et intuition p.218
Matière et énergie p.221
Matière et espace-temps p.225
Matière et virtuel p.229

Environnement et technologie

Architecture, sciences et technologies p.232
Architecture et science p.232
Histoire de information p.235
Techno-science et imaginaire p.251
Intelligence vivante p.252

V. L'environnement numérique et I'hyperdimension

Projets sur une maison virtuelle

[Analyse d'un concours de maison virtuelle par ANY en 1997 et les projets suites] p.254
Interface entre la réalité et la virtualité de Jean Nouvel p.257
Diagramme de Peter EISENMAN p.259

Infini virtuel de Daniel LIBESKIND p.269

Processus de l'Hypercube dans la nouvelle technologie

Processus fonctionnel de l'hypercube p.271
Multiplicité et hypercube p.277

L'extension de l'hypercube et le système du fractal p.283
Système numérique en tant que l'hypertexte p.292
Hydeyuki Yamashita p.294

Utopie et symboles

Les harmonies de l'Univers p.298
Architecture et code symbolique p.300
Lieu et symboles p.301

La ville idéale ou utopie p.306

La Cité du Soleil p.315

Ebezener Howard et la Social City de Letchworth p.317
Les cités pyramidales de Paul Maymont p.319
La ville cybernétique de Nicolas Schôffer p.321 La ville totale de Jean-Claude Bemard p.323
L'uranisme spatial p.329

Le système d'hypercube des structures urbaines p.333

La morphologie de jardin français et le système hypercubique p.339

Urbanisme d'Haussmann au 19e siècle et un nouvel concept urbain p.347

Arche triomphe et grande arche [Dimension horizontale et le symbole en hypercube] p.352
La ville en système de l'hypercube et le système interdépendance p.359
Hyperville p.373

Le processus de l'hypercube p.376

VI. Conclusion transcubique p.384

Bibliographie
PAGE 6
INTRODUCTION
Depuis la fin du vingtième siècle, les progrès spectaculaires des Technologies de l’Information et de la Communication ( T.I.C) créent une différence notoire entre la vie quotidienne des acteurs de la société actuelle et celle de leurs prédécesseurs nés cinquante ans auparavant.

Facilitant la vie physique, percevant l’existence comme un organisme dynamique, les TIC ouvrent de nouvelles perspectives à la perception.

Notre environnement est construit selon des réseaux de perception qui sont dans une relation d’interdépendance avec les TIC.

La médiatisation introduit fondamentalement des ambiguïtés dans ce que nous voyons et dans notre façon de voir. La vision de l’informatique, que nous vivons aujourd’hui, pourrait être, dans la logique numérique, un nouveau mythe fondateur. Ce paradigme électronique pose, en effet, un défi puissant à notre environnement, car il redéfinit la réalité par rapport aux médias et à la simulation, et évalue à égalité l’apparence avec ce qui existe, ce qui peut être vu avec ce qui est.

En 1999, notre environnement perceptuel nous invitait à décoller de notre attachement à la matérialité, et on s’attendait à découvrir un monde nouveau, ce lui du vingt et unième siècle et du troisième millénaire.

A ce moment là, j’étais plutôt préoccupé par la scénographie du présentiel, qui est l’art de la communication. Parce que la scénographie se révèle être non seulement le lieu où s’opère l’échange entre la représentation de l’espace et l’espace de la représentation, mais qu’elle permet aussi une transposition entre le monde actuel et la scène en tant que monde actuel, entre le permanent et l’éphémère.
PAGE 7

S’agissant de ces deux états différents, l’actuel et le virtuel, beaucoup d’architectes, quand ils proposent leurs travaux - surtout lorsqu’il s’agit de projets prospectifs - les interprètent selon la définition de Gilles DELEUZE. L’architecture n’est plus un jeu de volumes sous la lumière, mais devient architecture exprimée de manière complexe : informée, mise en forme (information) à partir d’une certaine matière, puis transformée à l’aide d’un apport d’énergie.
[PLAGIÉ : Philippe QUÉAU. Le virtuel, vertus et vertiges ]

http://queau.eu/?cat=17

Mon mémoire de DEA portait sur le Retour au réel, interrogation essentielle pour moi, en tant qu’architecte souhaitant opérer la réintégration de l’expérience du virtuel dans un espace hybride.
On touche là au paradoxe des mondes virtuels: leur caractère essentiellement hybride: à la fois concrètement fondés sur le modèle des espaces réels, mais également structurés selon la nature abstraite des contenus informatiques.

D’où des conflits de plus en plus difficiles à harmoniser entre divers niveaux de réalité et de virtualité superposées. Mais les réalités artificielles ne sont pas condamnées à demeurer des illusions, des fantasmes inopérants, car elles peuvent, tout au contraire, nous préparer à mieux saisir le réel. Et cette réalité potentielle du virtuel peut, en retour, nous amener à réfléchir sur l’essence de la réalité tangible.

M. Patrick CURRAN , mon directeur de DEA puis de thèse, m’a proposé, à ce propos , le processus du mandala, particulièrement adapté, selon lui, à mes objectifs : posant le même type de question mais ayant aussi un potentiel de réponses. J’ai initialement hésité à l’accepter parce que, en tant que Chrétien, le mandala m’apparaissait trop connoté religieusement - notamment du côté du bouddhisme. Une étude complémentaire a levé cette inquiétude, notamment l’approche de l’hypercube 4D, une forme transculturelle (mathématique) des mandalas.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   32

similaire:

Thèse soutenue publiquement par Sang-Ha suh le 10 Juillet 2006 iconThèse présentée et soutenue publiquement par

Thèse soutenue publiquement par Sang-Ha suh le 10 Juillet 2006 iconThèse présentée et soutenue publiquement le 22 juillet 2011
«L’économie humaine est l’économie d’un homme complet (dont l’individu maximisateur de valeurs marchandes sous contrainte n’est qu’une...

Thèse soutenue publiquement par Sang-Ha suh le 10 Juillet 2006 iconThèse pour l’obtention du diplôme de Docteur en Socio-Économie de...

Thèse soutenue publiquement par Sang-Ha suh le 10 Juillet 2006 iconThèse soutenue le 25 février 2003 devant le jury composé de

Thèse soutenue publiquement par Sang-Ha suh le 10 Juillet 2006 iconLoi santé : tabac, anorexie, don du sang les principales mesures adoptées
«nul ne peut être exclu du don de sang en raison de son orientation sexuelle». Depuis 1983, les hommes qui déclarent avoir eu une...

Thèse soutenue publiquement par Sang-Ha suh le 10 Juillet 2006 iconOu vu le décret n° 2006-780 du 3 juillet 2006 portant attribution...

Thèse soutenue publiquement par Sang-Ha suh le 10 Juillet 2006 iconFrançais – neutre (French – neutral) juillet 2006

Thèse soutenue publiquement par Sang-Ha suh le 10 Juillet 2006 iconLe premier évènement est la loi 2006-1640 du 21 décembre 2006 de...
«poste par poste»(1), et l’assuré social peut exercer ses droits contre le responsable par préférence à la caisse subrogée(2)

Thèse soutenue publiquement par Sang-Ha suh le 10 Juillet 2006 iconContrat de location loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 modifiée par...

Thèse soutenue publiquement par Sang-Ha suh le 10 Juillet 2006 iconSosld sos longue Durée, Association loi 1901 Pourquoi ? Document...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com